WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'Union Africaine: Bilan et perspectives (2001-2008)

( Télécharger le fichier original )
par Popaul FALA MAYU MULEEL
Université de Lubumbashi - Licence en relations internationales 2008
  

précédent sommaire suivant

Section 2. LES PERSPECTIVES DIPLOMATICO-STRATEGIQUES

Cette section est consacrée à proposer une analyse et de proposer des perspectives sur des questions diplomatiques et stratégiques relatives à la médiation des conflits, au maintien de la paix ainsi que sur la coopération avec les partenaires extérieurs.

§1. La médiation des conflits

L'union Africaine veut apporter un vent nouveau en Afrique par son souci d'instaurer une société non conflictuelle. Elle s'est toujours affichée soit dans le cadre préventif ou encore dans le cadre de la médiation des conflits armés.

L'union doit premièrement, dans le cadre de la prévention des conflits, utiliser tous les moyens pacifiques imposants pour soit dissuader ou encore persuader les partie en cause pour soit décourager les velléités belliqueuses ou les abus du pouvoir au moyen d'une diplomatie coercitive.

Ces missions de médiation de conflits relèvent du conseil de paix et de sécurité dont les résolutions doivent s'imposer aux Etats. Cette mission pourra se faire aussi par l'envoie des émissaires crédibles tels que les membres du MAEP composé d'anciens chefs d'Etats Africains ; dans le cadre de la diplomatie secrète (Discrète) par le président de l'union; par le président de la commission de l'union ; par les chefs d'Etats au pouvoir ou encore par d'autres personnalités Africaines dont la renommé dépasse les frontières africaines.

§2. Les missions militaires de l'U.A

L'union Africaine dispose actuellement de plusieurs missions militaires à travers le continent africain par son souci, combien louable, d'instaurer une société pacifique entre ses membres.

Ces missions de maintien de la paix ont été souvent butées à des grands problèmes logistiques et de financement qui ont, loin sans faux, empêchés les troupes de l'union, de contenir la violence car mal équipées et sous financées.

En termes de perspectives il s'avère impérieux que l'armée africaine fonctionne comme les casques bleus de l'O.N.U. Ses contingents ; jusque là d'origine Ougandaise, Rwandaise, Sud-Africaine, Nigériane et Sénégalaise ; doivent être renforcés par les troupes en provenance d'autres pays de L'union.

Ces troupes doivent être équipées, financées voire entraînées suffisamment pour que l'Afrique réponde présent en tout lieu et au moment opportun. Cela permettrait au continent de ne pas toujours tendre la main et attendre un éventuel secours de l'occident (Exemple de la France en Cote d'Ivoire ou au Tchad ; Des USA au Liberia ; de l'O.N.U,...

L'Afrique doit apprendre à voler de ses propres ails et doit, en vertu de son droit d'ingérence humanitaire, arriver à imposer la paix dans des régions en crise. L'action de l'Union Africaine au Comores a permis de rétablir la paix et il serait louable de voir l'armée africaine s'imposer pour dissuader des velléités belliqueuses, par-dessus tout, calmer la résurgence des conflits armés en Afrique.

précédent sommaire suivant