WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La RDC et le processus d'intégration des pays des Grands Lacs comme voie de sortie de la crise sécuritaire régionale

( Télécharger le fichier original )
par Eric Ntumba Bukasa
ENA (France) - Mastère en Administration Publique 2008
  

précédent sommaire suivant

Le Processus des Grands Lacs et l'accompagnement de la communauté internationale

Le dispositif régional s'est vu assister, dès décembre 2003, par un Groupe des Amis de la Région des Grands Lacs (GOF) regroupant 28 pays et ayant pour objectif principal la coordination et la canalisation des différents appuis diplomatiques, techniques et financiers nécessaires à la préparation de la Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs (CIRGL).

Coprésider par le Canada et les Pays Bas, le GOF s'invite à assister l'ONU et l'Union Africaine en vue d'assurer le succès d'un PGL porteur d'espoir.

La déclaration de Dar Es Salam et le Pacte de Nairobi

En novembre 2004, la déclaration de Dar-es-Salam sur la Paix, la Sécurité, la Démocratie et le Développement dans la région des Grands Lacs clôture le premier Sommet de la CIRGL tenu en Tanzanie du 19 au 20 novembre.

Signée par les onze pays du champ (RDC, Angola, Soudan, Rwanda, Burundi, Kenya, RCA, Congo, Tanzanie, Ouganda et Zambie) elle va s'inscrire comme point de départ historique du  PGL en proclamant:

Ø La détermination collective à faire de la région des Grands Lacs un espace de paix et de sécurité durable, et de coopération fondée sur les stratégies politiques de convergence dans le cadre d'un destin commun que les signataires sont déterminés à réaliser

Ø le respect des aspirations des peuples et la promotion de la participation et du partenariat avec les acteurs de l'ensemble de la communauté internationale

Ces grandes lignes, et la déclaration toute entière, vont constituer le socle du pacte de Paix, de Stabilité et de Développement qui confère à la Conférence, par sa signature le 15 décembre 2006 et sa ratification imminente par les parlements nationaux, un statut du style supranational, avec un Secrétariat exécutif siégeant à Bujumbura au Burundi.

La signature de ce pacte sort définitivement la Conférence de sa phase préparatoire en la dotant d'un mécanisme de coordination régional.

La Conférence ainsi conçue s'institutionnalise en un cadre de concertation diplomatique régionale au plus haut niveau. Le pacte crée, en plus du Secrétariat Exécutif, un mécanisme de suivi et un Fonds Spécial de Reconstruction et de Développement pour la région des Grands Lacs.

Le pacte regroupe à la fois les pays signataires de la déclaration de Dar es Salam (cf. supra), le groupe des pays co-optés (le Botswana, l'Égypte, l'Éthiopie, le Malawi, le Mozambique, la Namibie et le Zimbabwe) ainsi que les États africains membres du GOF (Gabon, Nigeria, et RSA).

Il est appelé à constituer « la nouvelle architecture régionale pour la consolidation de la paix, la sécurité et la stabilité durable; un cadre idoine pour la redynamisation du développement économique et l'intégration régionale des pays de la région grâce à une promotion collective de la démocratie et de la bonne gouvernance, une exploitation légale et coordonnée des ressources naturelles et une utilisation des infrastructures communes, réalisant ainsi la Vision des chefs d'Etat contenue dans la déclaration de Dar Es Salam »13(*). Les espoirs qu'il suscite sont grands, même si près de deux ans après sa signature, très peu de parlements sont allés jusqu'au bout de la démarche de ratification et que des soubresauts diplomatiques et militaires persistent entre le Rwanda et la RDC. La crise électorale au Kenya montre encore la difficulté éprouvée par les Etats de la Région à assumer leur engagement commun aux grandes idées de la déclaration de Dar-es-Salam et du pacte de Nairobi.

* 13 Deuxième sommet de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs, UNON-Nairobi, 14-15 décembre 2006, projet d'ordre du jour annoté.

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Visitez Arcy sur Cure

Camping du Saucil a(Villeneuve sur Yonne)