WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Système d'information et analyse de l'aide accordée au OEV au Cameroun

( Télécharger le fichier original )
par Salomon Gottlieb MASSODA TONYE
Institut Sous-régionale de Statistique et d'Economie Appliquée - Ingénieur d'Application de la Statistique 2006
  

précédent sommaire suivant

CHAPITRE 4 : DESCRIPTION DU SYSTÈME D'INFORMATION

Nous n'avons pas la prétention de présenter toutes les phases conceptuelles d'un système d'information, cela ferait l'objet d'un autre rapport (les techniques d'analyse, de conception, d'implémentation, de maintenance, utilisées et enseignées en génie logiciel ne seront pas exposées). Il s'agit juste de donner un aperçu bref et clair des méthodes utilisées.

La construction d'un système d'information sur le suivi des OEV passe inévitablement par l'analyse de l'existant. Puisqu'il s'agit ici de construire un SI qui permette d'éviter les problèmes connus dans le passé en ce qui concerne la gestion des données sur les OEV. Nous avons commencé par analyser ce qui nous a semblé la partie la plus sensible du travail, à savoir le circuit de l'information.

I) Le Circuit de l'information

I.1) Présentation

Tableau 4 : Circuit de cheminement de l'information entre les principaux acteurs aux niveaux central et décentralisé du CNLS 

Structures Nationales de Coordination

Structures Décentralisées

de Coordination

Structures d'Exécution

Acteurs du Terrain

 

Synthèse

Synthèse

Synthèse Primaire

Donnée

Primaire

 

Source : CNLS/GTC

L'organe central du CNLS est le GTC et les GTP en sont des structures décentralisées. Les GTP s'assurent de la mise en oeuvre des politiques de lutte contre le SIDA du CNLS au niveau provincial. Ils prennent leurs ordres au niveau du GTC. Le GTC quant à lui, participe à la conception des politiques de lutte contre le SIDA avec ses partenaires internationaux et les autres ministères ; et le GTC s'assure de l'exécution de ces politiques et ainsi que de la coordination nationale des moyens de lutte contre le SIDA. Le flux d'information peut circuler dans le sens ascendant, et représente les suggestions qui parviennent aux GTC. Mais de manière générale, le flux d'information est ascendant et traduit ainsi les ordres et instructions qui émanent du GTC vers les GTP.

I.2) Danger du manque de coordination

Dans le cas du suivi de l'aide accordée aux OEV, le problème qui s'est posé a été le manque de coordination centrale avec des instructions claires sur la description du masque de saisie. En fait, au cours du suivi des OEV, chaque GTP a effectué une coordination des activités sur l'étendue de sa province avec pour chacun des schémas différents de mise en oeuvre. Les GTP devaient donc à notre avis recevoir l'ensemble des directives sur cette opération à partir de la section S-E du GTC et les exécuter. Cela aurait eu pour résultat une uniformisation immédiate des fichiers, ce qui aurait facilité leur traitement. Malheureusement, on a eu l'impression que la tâche de collecte et de traitement des données issues du suivi des OEV, a été laissée aux ONG, et que celles ci n'ont pas les compétences requises pour cette activité. Il a donc été mis en suggestion un mécanisme de collecte qui permettra de résoudre ce problème.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.