WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le post-rock et sa sous-estimation au cinéma

( Télécharger le fichier original )
par Alexis Tanet
ESRA Nice - DESRA 2009
  

précédent sommaire suivant

I) La définition et l'historique du Post-Rock

1) La définition du terme Post-Rock

Le terme post-rock a toujours été controversé et inadapté par les critiques musicales. Limiter un groupe à un style musical est toujours réducteur. Cependant, sept notes suffisent à la musique anglo-saxonne (occidentale) moderne pour se procréer. Nonobstant, cela ne semble pas gêner les nouveaux artistes a façonner des nouveaux genres, styles et groupes musicaux.

Ce terme structuraliste donnant naissance au genre musical que l'on connaît aujourd'hui, a été introduit pour la première fois par un certain Simon Reynolds dans un article sur l'album Hex premier opus de Bark Psychosis dans la revue Mojo en mars 1994. Le terme avait été forgé auparavant par James Wolcott dans un article sur Todd Rundgren, en 1979, mais n'avait pas eut d'impact sur une scène et une époque musicale en particulier.

Le terme se distinct du rock puisque il désigne le détachement d'une tradition ancestrale de guitares asservis à des finalités mélodiques et encrés dans les morceaux par des riffs et autres accords de puissance (powerchords). En effet ce genre musical fait appel aux guitares pour obtenir des timbres et textures sonores («soundscapes»).

Les formations traditionnelles guitare/basse/batterie s'allient aux nouvelles technologies et à l'informatique: l'échantillonnage, et le séquenceur MIDI (Musical Instrument Digital Interface). Alors que certains groupes post-rock (Pram, Stereolab) préfèrent le lo-fi (basse fidélité) ou des technologies obsolètes, d'autres deviennent cyber rock, « virtuel ».

Le terme « post-rock » a été à l'origine utilisé pour décrire la musique de groupes comme Cul de Sac, Stereolab, Laika, Disco Inferno, Moonshake, Seefeel, Bark Psychosis, Pram ou encore Labradford. L'appellation s'étend peu à peu à tous les groupes de rock indépendants influencée par le jazz, le krautrock et qui privilégient les morceaux instrumentaux, mais aussi, à partir de 1994, aux groupes intégrant des influences électroniques (synthés, MAO, effets électroniques en tout genre).

Parmi les groupes ayant influencé le mouvement est Talk Talk, qui était à l'origine un groupe de synthpop appartenant au mouvement New Romantic, mais qui, à partir de son troisième album, a évolué dans une direction complètement différente, et présente un son minimaliste inspiré par le jazz et l' ambient, avec des chansons plus longues et atmosphériques. Le groupe Slint a également été très influent. C'est surtout Mark Hollis,la voix lead du groupe, et Tim Friese-Greene officieusement, qui prirent la décision de faire évoluer le groupe de New Romantic, à ce qui deviendrait plus tard manifestement post-rock.

précédent sommaire suivant