WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le post-rock et sa sous-estimation au cinéma

( Télécharger le fichier original )
par Alexis Tanet
ESRA Nice - DESRA 2009
  

précédent sommaire suivant

3) Fusion des genres

Pour qu'aujourd'hui l'on puisse citer le post-rock, il est primordial de relever plusieurs grandes familles musicales : l'électroacoustique, la musique improvisée, la musique expérimentale, le jazz, la musique industrielle, la musique électronique et le rock. Beaucoup de styles musicaux se mêlent donc au post-rock tel que :

La musique concrète de Pierre Schaeffer entre autre qui fait appel à l'idée d'acousmatique (un son que l'on entend sans voir la cause qui le produit) très présente dans la recherche de sons et textures sonores dans le post-rock.

La musique bruitiste (noise music) : Elle se caractérise par l'assemblage de sons communément perçus comme désagréables ou douloureux, et prend à contre-pied les plus communes définitions de la musique, fondées sur sa dimension esthétique, pour s'intéresser à d'autres aspects de l'oeuvre musicale : sa structure, son sens, son effet sur l'auditeur, ou les différentes caractéristiques du son. Sa déclinaison rock (noise rock) a eu beaucoup plus d'impact immédiat sur la scène post-rock.

L'art rock qui à des influences expérimentales ou avant-gardistes mettant l'emphase sur la texture sonore. Quelquefois utilisé comme synonyme de rock progressif, il désigne toutefois généralement le rock plus « cérébral » de certaines formations britanniques comme Genesis, Pink Floyd, Yes ou King Crimson.

L'Avant-rock ou rock expérimental qui se base sur le rock'n'roll qui intègre des éléments issus de la musique expérimentale et du free jazz, et qui cherche par là-même à repousser les limites habituelles du rock en termes de composition ou de performance technique. Il peut se caractériser par exemple par l'utilisation de signatures rythmiques non conventionnelles, de scordature, de techniques de chant originales ou d'instruments expérimentaux comme des guitares préparées. On pourra citer The Grateful Dead, The Velvet Underground, Captain Beefheart and the Magic Band, Frank Zappa & The Mothers of Invention, les Beatles.

Krautrock (ou Kosmische Musik) associé à la scène de rock instrumental allemande des années 60 et 70 avec des groupes tel que Can, Popol Vuh, Cluster, Klaus Schulze, Faust, Guru Guru, Kraftwerk, Tangerine Dream, Amon Düül, Ash Ra Tempel et Neu! (fondé par de anciens membres de Kraftwerk). Des groupes comme Faust sont des précurseurs et une grande source d'inspiration pour le mouvement post-rock. Qualifié par des journalistes musicaux de Motorik, un néologisme utilisé pour décrire une rythmique (4/4) propre à plusieurs groupes de krautrock (Neu ! / Kraftwerk). Il décrit une rythmique basée sur la répétitivité qui se retrouverait lors de la conduite en autoroute.

Space rock : dérivation de l'acid rock a la grateful Dead ou encore Quicksilver Messenger Service. Des groupes tel que Flying Saucer Attack et surtout Bardo Pond qui détient des sonorités post-rock ont maintenu la flamme et eux-mêmes allumées et continuent à perpétrer ce genre psychédélique.

Le Post-punk qui a voulut justement se détacher du punk et de sa simplicité et efficacité pour se diriger vers la recherche musical et de nouvelles sonorités qui se sont par la suite glissées dans l'oreille attentionnée des futurs leaders du mouvement post-rock.

L'Indie Rock (rock indépendant) qui est le pilonne central de tous les styles musicaux underground produits par des labels indépendants depuis les années 80, du lo-fi au post-rock en passant par le math rock. Son homologue, le rock alternatif est un genre de rock émergeant de la scène underground des années 1980 et qui devint largement populaire dans les années 1990. Le terme "alternatif" a été utilisé dans les années 1980 pour décrire les groupes inspirés du punk rock signés à des labels indépendants et qui ne rentraient pas dans les genres du grand public de l'époque.

Le Slowcore est une forme de rock alternatif, sous-genre de l'indie rock se caractérisant généralement par des mélodies downbeat, des tempos plus lents et les arrangements minimalistes. Le son a été adapté par Talk Talk aux débuts de leur carrière et a aussi fait partie des influences de groupes comme Dirty Three.

La dream pop un genre de musique descendant et influencé par la musique psychédélique et le space rock est connu grâce a des groupes tel que Cocteau Twins ("Victorialand"), The Chameleons, The Passions, Dif Juz, Lowlife et A.R. Kane (a qui le terme fut attribué pour la première fois) commencèrent a fusionner le post-punk à la dark wave avec des mélodies pop aigre douces en paysages sonores sensuels et ambitieux. Le terme était presque exclusivement utilisé aux Etats-Unis, bien que fréquemment utilisée, et aurait été inventé par les journalistes du Melody Maker Simon Reynolds et Chris Roberts.

Le shoegaze apparu au sud de l'Angleterre à la fin des années 80 et dont le son aurait été établi par l'album Loveless de My Bloody Valentine (1991), Le nom, qui aurait été popularisé par le New Musical Express (NME), dérive des mots anglais «shoe» (chaussure) et «gaze» (regarder) et décrirait la tendance des guitaristes « shoegazers » à rester concentrés sur leurs pieds et leurs pédales d'effets pendant leurs concerts. Le son des shoegazers est effectivement dominé par les sons de guitares rythmiques traités avec beaucoup d'effets, tels que la distorsion et la fuzz. Les voix sont souvent un peu en retrait. Avec l'avènement de la nouvelle scène américaine grunge en pleine explosion le style fut un peu oublié pour être remis au gout du jour et se métamorphoser dans beaucoup de cas en post-rock.

Le math rock est appliqué à certaines formes de rock expérimental qui ont émergé vers la fin des années 1980 et dont la principale caractéristique est la complexité des rythmes ainsi que de l'enchaînement et la mise en place des riffs/mélodies, souvent dissonants. Ce style peut être rapproché dans une certaine mesure du post-rock, dans lequel sont habituellement classés certains groupes de math rock, bien que le premier puisse être différencié par un jeu de batterie généralement plus influencé par le jazz.

L'ambient qui se rapproche plutôt de la musique électronique dont les limites sont difficiles à définir. Le terme qui n'a pas été inventé par un journaliste cette fois, mais le musicien Brian Eno (Roxy Music) un des papys de la musique électronique, faisait au départ référence à la vocation du genre à constituer une musique d'ambiance ou, plus précisément, une musique "de fond" (Eno avait justement composé un premier album d'ambient intitulé Music For Airports). Par la suite, c'est plus la prédominance des nappes et l'absence de beat qui ont servi à définir le genre.

Le Fluxus , mouvement d'art contemporain né dans les années 1960 qui toucha principalement les arts visuels mais aussi la musique a aussi eut une influence sur le son des groupes post-rock d'aujourd'hui. John Cage ou le japonais Takehisa Kosugi qui créa le groupe de musique expérimentale drone Taj Mahal Travellers.

Le drone est un genre et style musical faisant essentiellement usage de bourdons (appelés « drones » en anglais), mettant en avant des sons, notes et clusters (groupe de notes) maintenus ou répétés. Il est typiquement caractérisé par de longues plages musicales présentant peu de variations harmoniques. Le drone-minimalism de Terry Riley and LaMonte Young. Des groupes tel que Velvet Underground ont democratisé le style.

Le drone metal (ou drone doom et power ambient) tel que les japonais de Boris et Sunn o))) qui se rapproche souvent du post-rock . Ce style est un descendant du heavy metal qui allie les tempos lents et la lourdeur du doom metal avec les tons de longue durée de la musique drone. Le Drone metal est parfois associé au post-metal ou art métal.

Le sludge (boue d'épuration) qui est un mélange de doom métal et punk hardcore, est souvent retrouvé dans des groupes post-rock tel que Isis et Pelican.

post-metal : des groupes comme Pelican, Red Sparowes, Rosetta, Russian Circles et même dernièrement Mogwai se rapproche du genre qui est en fait un mix entre l'heavy metal et le post-rock.

Musique électronique : Des groupes comme Seefeel de foi plutôt dream pop se sont ensuite lancé dans l'expérimentation électronique avec l'expérimentation sur Cubase. World's End Girlfriend pseudonyme de l'artiste japonais Katsuhiko Maeda qui est un pionnier dans la musique électro expérimentale et ambient. Bark Psychosis avec All Different Things (1989) à subit de nombreuses éditions informatiques et inclusions de sampling et on peut d'ailleurs sentir une influence Techno sur Reserve Shot Gunman.

Hip-hop : un groupe comme disco inferno a été très influencé par la philosophie du sampling et du midi (surtout en voyant The Bomb Dquad a l'oeuvre, groupe de production de Public Enemy entre autre) qui leur a permis d'ouvrir un palette de nouvelle possibilité.

Idm : intelligent dance music, la aussi il faudrait tout un mémoire pour décrir ce style musical a part entière qui c'est developpé sous influence de techno, house et autre musiques de rave et clubs. 65daysofstatic un groupe anglais en pleine reconnaissance et à sa juste valeur, est considéré par beaucoup de fans comme post-rock mais les pointus de la critique musical y verront un groupe plutôt électronique avec un ajout d'instrumentation rock. C'est bien ainsi que Reynolds avait définit le genre, c'est a dire faisant preuves d'innovation la section rock des groupes devient un paysage sonore d'ambiance basé sur des timbres et non pas des riffs.

précédent sommaire suivant