WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le post-rock et sa sous-estimation au cinéma

( Télécharger le fichier original )
par Alexis Tanet
ESRA Nice - DESRA 2009
  

précédent sommaire suivant

Aidez l'hopital de Montfermeil

2) La prise de son

La prise de son est souvent live en studio (représentation d'un show live) avec des micros d'ambiance éloignées. Cependant beaucoup de groupes tel que Tortoise, insistent sur la partie postproduction pour créer un son plus conceptuel, délirant et hallucinatoire. L'objectif de ces groupes est aussi de se différencier des morceaux rythmés et « faciles » à écouter qui passent dix fois par jours sur les ondes FM. C'est donc un son qui se rapproche à la musique ambient et drone qui se fraie un chemin sinueux vers la perfection du timbre, tantôt composé de riffs sonnants propres tantôt de riffs blindés d'harmoniques, de denses distorsions pour s'agrémenter de riffs pulpeux et dissonants.

3) La voix et les instruments

Le genre est à 80% instrumental même si beaucoup de groupes se « risquent » au chant. Ses nombreuses exceptions confirment la règle : Stereolab, Sigur Ros, Mogwai, A Silver Mt. Zion etc. etc. Efrim Menuck, leader de A Silver Mt. Zion qui officie aussi dans Godspeed You ! Black Emperor où à la différence de A Silver Mt. Zion, il n'y a aucune partie chantée à part quelques intrusions de monologues ou le morceau épique East Hastings où le groupe chante la mélodie à très bas niveau sonore. Dans le morceau Tracy sur l'album Mogwai Young Team (1997) où l'on peut entendre un dialogue téléphonique ou Punk Rock sur l'album Come On Die Young (1999) de Mogwai on peut aussi entendre une interview d'Iggy Pop parlant justement sur le fait d'étiqueter fallacieusement le punk rock en tant que tel. D'autres exemples comme dans There Will Be No Morning Copy sur l'album Black Coats & Bandages (2004) de Clann Zù où l'intro est composée de texte parlé cette technique est beaucoup utilisée par le groupe italien Massimo Volume.

Le post-rock est un genre musical avant-gardiste grâce à l'enrichissement, l'ingéniosité et l'originalité provoqués par certains groupes par l'apport d'instruments inhabituels. Semblable au jazz ou à la musique bruitiste entre autres, maints groupes utilisent des instruments de percussion comme le marimba, le vibraphone ou le glockenspiel. Certains groupes comme Windy & Carl, Isis etc. utilisent du EBow3(*). Le tournevis aussi est utilisé par des groupes tel que Isis, GY!BE Etc.

4) Quelques groupes par références sonores:

The six parts seven: Utilisation à sens unique de la guitare clean. Cela peut sembler récurrent dans le rock, mais au niveau du post-rock il est rare d'exposer une guitare sans distorsion.

Bark Psychosis : Vibraphone, échantillonnage, enregistrement de sons ambiants.

Disco Inferno : Usage de sampling comme dans le hip hop (samples utilisés: Miles Davis, U2, Saint-Saëns), guitare munit de capteur midi qui permet à chaque corde de déclencher (trig) des échantillons, pour la batterie il en est de même. Tout cela permet de créer une réalité virtuelle durant les concerts où un coup sur la caisse claire peut faire ressortir un son de ruissellement d'eau et le bending (fléchissement) d'une corde de guitare un son distordu de mouettes etc.

These monsters : saxophone

Grails: violons, et compositions se rapprochant de la musique contemporaine.

Clogs: ukulélé, basson, mélodica. Bryce Dessner a été très influencé par des personnages comme Philip Glass et Terry Riley. Ils font usage d'ostinati comme dans leur composition 5/4 sur l'album Lantern (2006). Ce motif est aussi très utilisé par Clint Mansell dans ses compositions de musique de film.

Bell Orchestre -> cuivres (cor, trompette), violons, guitare hawaiienne (lap steel guitar). Emprunte les structures répétitives de Philip Glass et la musique minimaliste de John Cage.

Rachel's -> usage d'instruments classiques + batterie, travail influencé par la musique minimaliste fin 20e

Dirty three : violon. Leur son se compose de mélodies folk, d'énergie rock, de musique classique, de musique de chambre, de jazz et de blues. Ce combo créé un rock instrumental atypique et parfait pour accompagner un film.

Yndi Halda: violon, glockenspiel, lapsteel, piano, banjo, orgue

Noise room: l'un des seules groupes utilisant un theremin dans leur compositions.

Sigur ros : ample utilisation d'instrumentation classique soutenu par le quatuor classique Amiina, instrumentation singulière du glockenspiel parfois du banjo, utilisation d'un archet de violoncelle pour frotter les cordes (à la Jimmy Page), le falsetto (voix de fausset) de Jónsi Birgisson qui donne en contrepoint un ton chérubin à la puissance instrumental. Une critique musicale a déclaré un jour: « La musique islandaise est si belle, que si Dieu existait et avait des Oreilles pour l'entendre, il serait en train de pleurer. »

Tortoise: sonorités influencées par le Krautrock, la dub, le minimalisme, l'electronica, et divers styles jazz. Très électro sur TNT (1997) (ex: Jetty), batterie sèche (noise gate), boite à rythme, deux basses, trois percussionnistes, vibraphones et marimbas

GY!BE: cornemuse orchestration (cordes) (East Hastings), tournevis, Ebow

Caspian : glockenspiel

Shalabi Effect : variété d `instruments exotiques; oud, guitare hawaiienne, tablâ, moog, jouets.

The Sea and Cake : influence jazz prononcé

Katsuhiko Maeda -> compositeur japonais usage de cordes à la Clint Mansell dans Requiem for a dream.

Valley of the Giants: violon, steel guitar, cor, sonorités world music (Folk et world beats dance, arrangements de cuivres à la mariachi), paysage sonores cinématiques qui nous renvoient aux paysages dépouillés de l'Amérique des westerns.

Gregor Samsa : glockenspiel, marimba

Do Make Say Think : Instrument à vent (sax, trompette)

Friends of Dean Martinez: western, steel guitar, harmonica, vibraphone. Instrumentation très tex-mex à la Calexico.

World's End Girlfriend : électro à la Aphex Twin, album duo avec Mono (beaucoup plus sur la tradition post-rock)

Windy & Carl : space rock, son est très lent, rêveur (dream pop), et basé sur des drones.

Eluvium : côté ambient à la Brian Eno

Stereolab : up tempo, musique électronique, krautrock années 70, combiné avec de la lounge, de la pop années 60 et de la pop expérimentale.

Russian circles : musique tentaculaire qui mêle un heavy metal discordant à de doux et délicats passages. Utilisation de l'échantillonnage et de la pédale loop.

Mogwai : très influencé par le post-metal, sons très gros et puissants, mais aussi doux grâce à des instruments comme le glockenspiel (ex: Tracy - Mogwai Young team) ou de piano.

* 3 Le Ebow est appareil électronique à l'intention des guitaristes inventé par Greg Heet en 1969 qui émet un champ électromagnétique provoquant le mouvement des cordes. Le son ressemble à celui que produirait l'utilisation d'un archet, d'où son nom.

précédent sommaire suivant






Aidez l'hopital de Montfermeil

Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour