WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Des représentations à  la pratique réflexive : pour une co-construction de la professionnalisation

( Télécharger le fichier original )
par Maguy LUCOT-MEUNIER
IFCS Lille - cadre de santé 2010
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

INTRODUCTION

De ces entretiens, j'interprète que l'interaction soignant - formateur est peu présente. L'étudiant est le liant de la relation. Ayant déduit que les soignants connaissent peu le rôle de formateur - ce qui corrobore d'ailleurs mon constat - leurs réponses restent de l'ordre de la généralité, voire de la banalité que j'explique par l'imprégnation de représentations. Il n'en reste pas moins vrai qu'ils ont des attentes vis-à-vis du formateur qu'ils souhaitent davantage rencontrer.

Dans un premier temps, comprendre les représentations par leur versant théorique me permettra de compléter le travail amorcé en partie empirique. Avec cette question en toile de fond : quels sont les éléments structurant les représentations ?, je souhaiterai connaître la façon dont se modifient les représentations pour faciliter les interactions avec les soignants.

Pour y répondre, je commencerai par montrer le rôle important que jouent les représentations sur les échanges, puis je développerai le concept par ses définitions, ses différentes approches. Ensuite, je tenterai de comprendre ses caractéristiques, fonctions et la façon dont se construisent les représentations. La finalité de cette approche devrait me conduire à savoir ce qui dans les représentations pourrait constituer un levier possible du cadre de santé pour améliorer les relations avec comme but : participer à la professionnalisation de l'étudiant.

Travailler les relations en amont nécessite également de comprendre le contexte de la formation dans lequel évoluent tous ces acteurs. Je pose alors cet axiome trouvant son origine dans mon constat : pour que la formation de l'étudiant se veuille efficiente, les deux acteurs (stage et institut) doivent être cohérents dans leur discours et rôles dans la formation ; Ainsi les étudiants pourront y prendre leur place.

Le contexte de la mise en place d'un nouveau référentiel de formation m'a semblé l'occasion de reposer les conditions de la professionnalisation des étudiants avec tous les acteurs. « Cette réforme obligera les professionnels des services de soins et des instituts de formation en soins infirmiers, mais aussi les étudiants à un partenariat et à une collaboration étroite en perspective d'une cohésion nouvelle dans le parcours formatif des futurs professionnels » (C. Cattiaux, 2009, p. S4).

Je vais donc reprendre les caractéristiques principales du référentiel de formation infirmier en replaçant les rôles des trois acteurs et par des concepts pédagogiques. En effet, en développant la finalité de la formation que sont la professionnalisation et l'acquisition des compétences, j'ouvrirai la porte à la pratique réflexive comme reliance potentielle parmi d'autres des deux univers de la formation que sont les lieux de stage et l'institut.

CHAPITRE I

DE L'IMPORTANCE DES REPRESENTATIONS SOCIALES

précédent sommaire suivant