WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Des représentations à  la pratique réflexive : pour une co-construction de la professionnalisation

( Télécharger le fichier original )
par Maguy LUCOT-MEUNIER
IFCS Lille - cadre de santé 2010
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

CONCLUSION DU CHAPITRE III

En introduction de ce chapitre, j'avais posé des questions.

La pratique réflexive : fallait-il se l'approprier pour « simplement » l'utiliser en termes d'outil pédagogique ? ; Pour développer les compétences de l'étudiant, ou ses propres compétences ? ; Pour uniquement reconstruire les représentations de la formation ?

Il s'avère que c'est tout à la fois. Prétendre former à la pratique réflexive nécessite d'être soi même dans la démarche avec toutes les limites que cela impose. Outil d'acquisition des compétences, elle est aussi un outil de développement des compétences pour les professionnels en place et les invite à réfléchir sur l'amélioration de leurs propres pratiques. Ainsi, les représentations seront révisitées.

Suite à la recherche sur l'accompagnement du raisonnement pédagogique, les auteures émettent une conclusion applicable à l'univers enseignant qui dispose maintenant d'un recul dans la pratique réflexive. Même si en 2001, le monde enseignant émettait cette même réflexion, on peut se l'approprier aujourd'hui comme un retour d'expérience d'une profession ayant déjà expérimenté la pratique réflexive pour avancer plus efficacement dans notre milieu hospitalier.

« Former des praticiens réflexifs capables d'analyser leur expérience et de la transformer en savoirs professionnels communicables est un objectif ambitieux qui ne se réalisera pleinement que par le renforcement de la collaboration entre les institutions universitaires chargées de la formation des enseignants et les formateurs et acteurs du milieu scolaire. [...] Elle nécessite aussi des recherches conjointes pour concevoir et expérimenter des dispositifs favorisant une pratique réflexive source de compétences professionnelles et orientée vers le développement de l'éducation. » (H. Hensler, C. Garant, M.-J. Dumoulin, 2001, p. 40).

Ce que je me permets de transposer en : Former des praticiens réflexifs capables d'analyser leur expérience et de la transformer en savoirs professionnels communicables est un objectif ambitieux qui ne se réalisera pleinement que par le renforcement de la collaboration entre [les formateurs des instituts chargées de la formation initiale des infirmiers et les soignants et acteurs du milieu hospitaliers]. [...] Elle nécessite aussi des recherches conjointes pour concevoir et expérimenter des dispositifs favorisant une pratique réflexive source de compétences professionnelles et orientée vers le développement de l'éducation. 

CONCLUSION DE LA PARTIE THEORIQUE

Rappelons une dernière fois ce qui a motivé le développement des concepts d'alternance, de professionnalisation, d'acquisition de compétences et de pratique réflexive.

Modifications des circonstances externes

Modifications des pratiques sociales

Modifications des prescripteurs conditionnels

Modifications des prescripteurs absolus

Figure 8 : mécanisme de la modification d'une représentation

Comprendre la structure, l'élaboration, les fonctions d'une représentation sociale nous a permis de comprendre le mécanisme de ses modifications. Nous avons également saisi la difficulté de pouvoir agir dessus tellement les représentations sont ancrées dans notre vie quotidienne et nos comportements. Cependant, sans nécessairement vouloir les changer, développer ce concept ouvre des perspectives de compréhension des comportements des individus avec qui nous travaillons, et de nos propres comportements, mais surtout autorise à mieux comprendre les relations que nous entretenons.

Dans cet exercice d'approches théoriques, le but était de relier le concept de représentation avec l'objectif de professionnalisation de l'étudiant. Exercice complexe tant il passe par des enchevêtrements multiples de nombreux autres concepts, il m'aura permis de mettre au clair quelques enjeux induits par les organisations pédagogiques de la formation de nos futurs professionnels paramédicaux.

Que pouvons-nous retenir ?

Le premier palier de la modification des représentations de trois partenaires de la formation infirmière est en marche par l'introduction d'un nouveau référentiel de formation infirmier.

Nous avons suggéré de redéfinir l'objet des représentations non seulement des soignants mais aussi des étudiants et des formateurs. Il s'oriente vers la professionnalisation de l'étudiant et constitue le projet commun susceptible de recréer une représentation commune de la finalité de la formation.

Ce projet commun passe par un partenariat et une alternance co-construits.

La professionnalisation sous entend entre autres l'acquisition de compétences nécessaires à la pratique professionnelle et par la capacité à être un praticien réflexif.

Dans ce contexte, le deuxième palier sera atteint par la modification soutenue des pratiques d'encadrement par l'imprégnation des pratiques réflexives dans le quotidien. Du temps et du recul nous permettront peut être de percevoir une redéfinition des représentations de chacun des partenaires ; pourquoi pas vers une représentation de l'alternance qui ne considère plus deux mondes (théorie et pratique) opposés mais bien un monde, celui de la professionnalisation des étudiants ?

PROBLEMATIQUE

DE L'EMPIRIQUE A LA THEORIE VERS LE PRAGMATIQUE

Partant d'entretiens menés sur le terrain, j'ai pu extraire une problématique de recherche :

En quoi la pratique réflexive utilisée au coeur du triptyque formateur-étudiant-soignant, est un moyen de favoriser une représentation commune de la formation au bénéfice de la professionnalisation de l'étudiant ?

La partie empirique a donné une place idéale de pseudo chercheur à l'étudiante que je suis, pour connaître les pensées et avis de la population choisie. Comment perçoit-elle le sujet ?, comment je peux mieux la connaître pour ensuite mieux travailler avec elle ? J'ai eu des éléments de réponses. Mais qu'aurais-je pu en faire sans l'apport théorique ? L'analyse empirique en serait restée au stade d'interprétations, imprégnées de mes représentations, malgré toute la bonne volonté que je mets à rester objective.

Voilà à quoi a servi la partie théorique. Analyser, scruter, comprendre, réfléchir, se poser des doutes, des certitudes, se remettre en question, saisir et revoir ses représentations.

La partie empirique nous a fait aller à la rencontre des professionnels soignants pour connaître leurs représentations de la fonction formateur. Ensuite, nous les avons analysées pour nous rendre compte d'une chose : elles sont bel et bien les déterminants d'une relation et de l'expression d'un langage propre à un groupe professionnel néanmoins social. Alors la partie théorique nous apporte une chose essentielle : les représentations sont ancrées dans les individus pour guider leurs comportements, notamment dans l'encadrement des étudiants. Si l'on se met d'accord sur l'objet de la représentation, peut-on espérer en construire une, commune qui répondra à nos attentes nombreuses comme nous l'avons exprimé dans la première partie empirique ?

La théorie nous aide à dégager en effet un objet de représentation, un projet commun qui est la professionnalisation des étudiants et l'acquisition des compétences.

Des conclusions de ces parties, nous pouvons dire que ce projet commun passe notamment par la pratique réflexive et qu'ils ont un point commun pour s'accomplir : c'est le nécessaire partenariat de tous les acteurs de la formation avec au centre l'étudiant, les représentations étant au coeur des relations.

Ce travail me conduit à émettre les hypothèses suivantes :

Ø La pratique réflexive permet de co-construire les représentations dont l'objet commun des partenaires peut être la professionnalisation.

Ø La pratique réflexive, associée aux fondamentaux pédagogiques, est un vecteur de la professionnalisation et de l'acquisition des compétences autant pour l'étudiant que pour les professionnels en exercice.

Ø La pratique réflexive pousse à la co-construction d'un partenariat à trois rôles spécifiques centré sur l'étudiant.

Cette recherche va continuer par ouvrir une voie plus pragmatique dans l'attente peut être un jour, si ce n'est de répondre à ces hypothèses, au moins de les enrichir...

PARTIE III

PARTIE PRAGMATIQUE

INTRODUCTION

Pragmatique: «  Qui considère la valeur concrète des choses, la pratique » (Larousse, 2009) .

La troisième partie de ce mémoire a pour but de laisser s'exprimer « les leçons du mémoire ». De manière tout à fait personnelle, j'ai choisi tout d'abord d'écrire un récit qui relate de tous ces méandres réflexifs empruntés lors de l'écriture de ce mémoire.

Ensuite, je souhaite expliquer ce que j'attendais de ce travail mais aussi ce que j'ai été surprise d'apprendre ou ce qui m'a confortée.

Puis, ayant sans cesse considéré ces réflexions dans la projection d'un poste futur de cadre de santé, je voudrais émettre mes idées de réinvestissement professionnel.

Enfin, je terminerai par les limites qu'il est nécessaire d'apporter à cette « recherche ».

précédent sommaire suivant