WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Des représentations à  la pratique réflexive : pour une co-construction de la professionnalisation

( Télécharger le fichier original )
par Maguy LUCOT-MEUNIER
IFCS Lille - cadre de santé 2010
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

2.2/ Prise de fonction formatrice

L'idée première que j'avais en commençant ce mémoire était d'étudier de quelle manière j'allais pouvoir moi-même être actrice de cette nouvelle formation en m'inspirant de l'expérience des IFSI. C'est dans ce sens que j'ai d'ailleurs choisi d'effectuer mon stage du module 5, fonction de formation en tant qu'étudiante à l'IFCS, dans un IFSI.

Toutes ces expériences, mais également mon expérience de faisant fonction au sein de l'IFMEM m'ont confirmé une chose : toutes les réflexions pédagogiques ne peuvent se concevoir seul. Si le référentiel se construit actuellement en partenariat avec des directeurs d'Institut (DE ou DTS), des cadres de santé formateurs ou d'unité d'imagerie mais aussi des manipulateurs de tous les domaines d'imagerie diagnostique et thérapeutique, l'application elle, devra se penser au plus près des étudiants, ensemble.

Si ce travail a renforcé cette notion de partenariat, il m'a également aidé à appréhender quelques outils pour le co-construire. Je serais une actrice au même titre que mes collègues formateurs, manipulateurs ou cadres d'unité et les étudiants.

Cependant, entre la théorie et la pratique, il y a une marge. Je serais présomptueuse de dire que je saurais dès demain utiliser ce travail pour créer des relations tellement bien fondées et instituer des pratiques réflexives tellement efficaces que la professionnalisation des étudiants en sera assurée. Cette année à l'IFCS me l'a encore prouvé : les projets avancent notamment grâce à l'implication de tous et le partage de sens.

De nombreuses données sont à considérer et influent l'une sur l'autre mais ce travail pourra servir de guide dans ce projet de participer, en équipe, à la formation des étudiants manipulateurs.

En outre, fait non négligeable, dans leur parcours à l'IFMEM d'Amiens, les étudiants ont jusqu'ici des stages en unités de soins infirmiers. Gageons que le projet pédagogique reste axé sur cette dynamique à l'application du nouveau référentiel de formation. Ce travail pourra être utile à la co-construction de ces modalités de stage et des objectifs recherchés notamment par le renforcement d'un partenariat avec les infirmiers, fondé sur les mêmes représentations de la professionnalisation des manipulateurs. Or si celle-ci repose sur les mêmes principes, sur les mêmes voies, le point important à apporter sera les spécificités du métier de manipulateur. Ceci est très important : les compétences à construire ne seront pas toutes les mêmes que pour les infirmiers, c'est sur cela qu'il faudra s'entendre.

Je n'aurai réponse à mes questionnements que dans la pratique et en l'analysant. En cela, ce mémoire sera un guide dans l'analyse de ma pratique et des pratiques relationnelles en vue de les améliorer. Jusqu'ici au sein de l'équipe pédagogique dans laquelle j'ai travaillé, on se pose des questions, on en discute, au final, on est dans la réflexion sur la pratique. De même, pour les étudiants, on instille des moments de réflexivité pendant les séances de travaux pratiques, pendant les visites en stage, les cours, mais ce ne sont pas des moments formalisés comme tels où place est faite à l'expression de leur vécu et de leur ressenti. Ce serait pour moi bénéfique d'instituer ces moments pour leur apprentissage.

Pour enrichir ma connaissance dans le domaine de l'analyse des pratiques, je me suis rendue en mai sur mon lieu de stage du module 5 en IFSI. J'ai assisté et participé à une analyse de pratiques professionnelles d'un groupe de deuxième année. En interrogeant les étudiants, ils me disent avoir eu une autre vision de la situation présentée. Autant avant de la partager, ils étaient catégoriques quant à leur façon de la voir - certains ont d'ailleurs parlé de jugement - autant, après, ils ont compris leurs erreurs ou leurs propres réactions ou celles des autres. De là, à en faire une démarche personnelle et quotidienne, il y a encore du chemin.

Ils prennent souvent les lieux de stage comme référence. Or si la pratique réflexive n'est pas fréquente, ils n'ont pas ce modèle dans leur projection professionnelle, dans leur représentation du métier. Il faudra y porter une attention particulière.

Il conviendra en outre d'adapter les analyses de pratiques professionnelles au domaine de la formation des manipulateurs. Si les objectifs des formations paramédicales sont proches sur la forme, sur le fond, elles sont heureusement spécifiques à chaque profession. Le métier de manipulateur a une composante technologique importante avec des évolutions rapides que l'on pourra intégrer à la démarche réflexive. (Cf compétences 3,4,5,6 du référentiel de compétences des manipulateurs, annexe A, p. 136).

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy



La Quadrature du Net