WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Entre convention alpine, directive territoriale d'aménagement des Alpes du nord et initiatives locales, quelles perspectives pour les politiques foncières volontaristes dans les Alpes ?


par Nathalie MOYON
Université Joseph Fourier (Grenoble1), Institut de Géographie Alpine - Master 2 Recherche Villes, Territoires et Durabilité 2009
  

précédent sommaire suivant

3. Production et construction des données

3.1. Elaboration de la grille d'analyse

L'objectif de la grille d'analyse est de pouvoir confronter le cadre normatif à la pratique sur le territoire des Alpes du Nord. L'élaboration de cette grille a été l'objet d'un travail que l'on peut diviser en trois étapes.

1) Extraction : la méthode employée vise à « extraire » tout ce qui est dit en matière de foncier (de manière plus au moins explicite et directe), dans la Convention alpine et ses huit protocoles d'application43(*), puis dans le projet de DTA des Alpes du Nord44(*).

2) Reformulation : ces extraits, qui, mis bout à bout constituent le fond d'un discours sur le foncier, sont relus, rediscutés, puis reformulés. L'objectif est d'en sortir une forme minimaliste du discours ; ce sont les « mesures » envisagées par ces deux cadres normatifs.

3) Actions envisagées

Dénomination : l'enjeu est de trouver les bons mots clés pour illustrer l'ensemble du discours produit. Ils recouvrent soit les « thèmes abordés », soit les « actions envisagées » à propos du foncier ; ils constituent les deux axes de la grille d'analyse.

 

Action 1

Action 2

Action 3

Action 4

Action 5

Thème 1

 
 
 
 

Mesure

Thème 2

 

Mesure

 
 
 

Thème 3

 
 

Mesure

Mesure

 

Figure 6. Structure de la grille d'analyse, N. Moyon 2010

Thèmes abordés


Une fois la matrice de la grille constituée, on peut établir deux grilles d'analyse : l'une sur le discours produit par les cadres normatifs (A), l'autre sur les pratiques dans le périmètre des Alpes du Nord (B). Pour la première, il faut donc revenir sur les morceaux de discours issus de la reformulation afin de les positionner dans cette « grille d'analyse du discours normatif ». Pour la seconde grille, il faut activer une méthodologie pour mobiliser les renseignements fournis dans les entretiens puis effectuer la même démarche afin de synthétiser ces données du terrain (entretiens et documentation).

3.2. Interprétation de la grille

Disposant d'une même matrice, il est alors possible de superposer ces deux grilles et de voir ainsi les thèmes ou actions pour lesquels le discours et la pratique se retrouvent. A l'inverse, on peut également lire « en creux », c'est-à-dire s'intéresser aux cases vides ; là où les cadres normatifs produisent du discours mais où la réalisation pratique n'existe pas, mais aussi là où les pratiques existent en outrepassant le cadre normatif, et encore, là où rien n'existe. C'est peut-être dans ces cases totalement vides, sans discours normatif et sans pratique de terrain, que s'ouvre le champ des possibles ; proposer une mesure qui permette de créer un lien encore inédit entre un « thème abordé » et une « action envisagée ».

La superposition des deux grilles permet d'appréhender le décalage, ou au contraire l'adéquation, entre deux cadres normatifs de l'aménagement (et les principes qu'ils développent en matière de foncier), et les pratiques et initiatives alpines dans le périmètre des Alpes du Nord.

* 43 L'ensemble des protocoles de la Convention Alpine a été ratifié par la France.

* 44 Les deux dernières versions - à ce jour - du projet de DTA Alpes du Nord ont été décortiquées et comparées l'une à l'autre : il s'agit du projet présenté par la Direction régionale de l'équipement Rhône-Alpes en juin 2009, et de la version de novembre 2009 soumise à consultation des personnes publiques associées puis à enquête publique.

précédent sommaire suivant