WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Synergies et manoeuvres stratégiques d'acquisitions et fusions: le cas français de la période récente (1970-1990)

( Télécharger le fichier original )
par Serge Constant Mbappe Njome
Université Paris-Nord / Paris 13 - Villetaneuse (France) - DEA Stratégies financières et industrielles internationales 2001
  

précédent sommaire suivant

CHAPITRE 6 : Faiblesses inherentes aux fusions et necessite d'un depassement : la "synergie totale" ou "multidimensionnelle".

Les faiblesses inherentes aux fusions d'entreprises

ont favorise l'emergence d'un nouveau concept : la "synergie totale" ou "multidimensionnelle". Nous tenterons d'expliquer ses fondements et avantages.

Deux conditions sont a la base de la realisation de ce type de synergie : les conditions necessaires (section (1), et les conditions suffisantes (section (2)). Certaines peuvent meme etre considerees a la fois comme necessaires et suffisantes.

Dans la section (1), nous essayerons de voir dans quelle mesure la recherche de la "synergie multidimensionnelle" peut permettre de resoudre le probleme d'optimisation des coOts de production grace a la prise en compte dela logistique (paragraphe (1)). Il convient de souligner egalement que la

ynergie totale" ne peut s'obtenir que dans le cadre d'une

bien digeree, caracterisee par une adequation de la "Culture" des entreprises concernees (paragraphe (2)).

La deuxieme section de ce chapitre se penchera sur le caractere des motivations des regroupements de societes ; ils

devraient, en premier lieu, obeir a une logique industrielle ou commerciale (paragraphe (1)). Les deux conditions precedentes, tout en stimulant le veritable effet synergetique, pourraient sans doute combler le "management gap". Par ailleurs, la "synergie multidimensionnelle" devrait-ttre a la fois "interne" (confere ANSOFF) et "externe" (economies d'echelle, economies d'envergure, taille critique, pouvoir de negociation, augmentation de la valeur boursiere de l'entreprise). L'interna lite et l'externalite des implications synergiques renforceraient a coup sOr le groupe issu du rapprochement (paragraphe (2)).

serait fort interessant pour mettre un terme a notre analyse, de tenter de definir la "synergie totale". Ii s'agira en fait de reprendre tous les aspects de ce chapitre, une sorte de résumé explicite (section (3)).

Section 1 : Les conditions necessaires.

Elles permettent a l'entreprise d'eviter de supporter

un supplement de coat grace a la prise en compte de la logistique. Pour que la synergie soit "totale", it faudrait que : la/fusion soit bien diger-de, les cultures d'entreprises en parfaite ad-equation, les activites harmonieusement integrees.

Paragranhe 1 : Critique de la synergie : l'interet de la logistigue.

La synergie, nous le savons déjA, est liee au determinisme des colts de production et de vente. La limite principale de la synergie tout court, est qu'elle ne permet pas de determiner exactement le coat ; on voit la une critique des "economies d'echelle" et des "economies d'envergure" (limite de la synergie).

Avec la rationalisation du travail et le progres technique, la valeur ajoutee est aujourd'hui devenue insignifiante dans les groupes industriels. Lorsqu'Line entreprise se focalise sur la recherche des economies d'echelle et d'envergure, elle passe nettement a cote de l'essentiel. En effet, le probleme majeur de l'entreprise est celui des stocks (coat

de stockage) qui ne sont pas generalement identifies quelque part ; on comprend par consequent pourquoi elle passe a ate de son optimisation.

L'une des facettes de la "synergie totale" est qu'elle fait intervenir la fonction economique. Cette derniere integre les coats bilantiels, les coats d'opportunite et les coats

de possession des stocks.

Toutes les logiques basees sur les economies d'echelle sont des logiques fausses car la grande production occasionne des stocks difficiles a gerer. Par ailleurs, la production

est souvent destinee A satisfaire une demande du marche et

non une demande du client (34). Or, une hypothese centrale du marketing est qu'on ne peut pas faire en priorite ce que veut le marche (production a grande echelle), it convient

de satisfaire d'abord le client. La "synergie totale" complete donc la synergie tout court (economies d'echelle et d'envergure) en ce sens qu'elle permet une plus grande reduction du coat.

L'autre apport de la "synergie multidimensionnelle" est qu'a partir d'une fusion bien digeree, on pourrait obtenir une symbiose entre les "cultures" des entreprises participatrices pour le plus grand bien de l'ensemble.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.