WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Synergies et manoeuvres stratégiques d'acquisitions et fusions: le cas français de la période récente (1970-1990)

( Télécharger le fichier original )
par Serge Constant Mbappe Njome
Université Paris-Nord / Paris 13 - Villetaneuse (France) - DEA Stratégies financières et industrielles internationales 2001
  

précédent sommaire suivant

Section 2 : Les synergies externes

Elles comprennent les synergies de nature economique (paragraphe 1) et les synergies de nature financiere (paragraphe 2). En nous alliant avec des partenaires sur base dune complementarite des competences, on va developper de nouvelles formes de synergies. La realisation dill-economies d'echelle" est probable-

ment la motivation avancee pour justifier une operation de fusion.

Un accent sera egalement mis sur les "economies d'envergure" (economies de dimension) faites au niveau des firmes multiproduits,

Il est par ailleurs interessant de voir comment la fusion permet de renforcer le "pouvoir de negociation" de l'entreprise aupres des differents partenaires (fournisseurs et clients). Les autres synergies economiques, egalement sources d'amelioration des flux economiques attendus des operations de fusion ainsi que de baisse de coat seront analysees (taille critique ).

Para9raphe 1 : Les synergies de nature economigue

Il s'agit des effets de regroupement d'entreprises sur

les couts de production, la rentabilite et le risque des investissements. Elles permettent de mettre en exergue les phenomenes et concepts fondamentaux d'economie industrielle tels : les "economies d'echelle" (A), les "economies d'envergure" (B),

le "pouvoir de negociation" (C).

A/ Les "economies d'echelle" (economies of scale EOS)

Comme nous l'avons dit plus haut, la realisation d'economies d'echelle (EOS) est la motivation premiere d'une operation de fusion. Ce type de synergie correspond a une diminution'du colit moyen unitaire de production qui peut accompagner une augmentation du volume de production. Le moyen simple utilise pour atteindre cet objectif est de repartir les couts fixes sur un plus grand nombre d'unites produites.

L'explication de la realite industrielle pendant de longues dates s'est focalisee sur l'analyse des couts de chaque bien,

et leur evolution en fonction de la dimension des unites de production. Les theories de Adam SMITH et Alfred MARSHALL demontrent que les prix de revient unitaires diminuent avec la taille des unites, a cause de la presence d'"economies d'echelle", puis augmenter ensuite a partir du moment °El les "deseconomies d'echelle" se font deja sentir. La firme de taille "optimale"

est celle qui realise un parfait equilibre entre les "economies d'echelle" et les "deseconomies d'echelle".

La theorie des "economies d'echelle" bien que justifiant l'accroissement constant de la taille des firmes et des groupes

a permis d'expliquer maintes structures industrielles et strategies des firmes (fusion par exemple), d'ou son influence sur le paradigme structure-comportement-performance qui definit l'economie industrielle. Cependant, est-il exact que les touts varient en fonction de la taille des unites de production ?

Pour mieux comprendre le phenomene d'"economies d'echelle", it convient de s'interroger sur sa portee pratique, les possi-

b lites de decroissance des touts, les implications sur la sequence structures-strategies des firmes.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.