WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Analyse des conséquences de l'endettement public extérieur sur la croissance économique de la RDC (1991-2010)

( Télécharger le fichier original )
par Sulutani AMANI MAISHA
Institut supérieur pédagogique de Bukavu - Licence en pédagogie appliquée 2011
  

précédent sommaire suivant

IV.2.3. Les termes de l'échange

Les résultats de l?équation nous laissent dire que cette variable n?est pas

statistiquement significative au seuil de 5%. La non significativite de cette variable nous permet de dire que la variation des termes de l?échange n?est pas pertinente dans le processus de la dette et la croissance economique de la RDC pendant les 20 dernières annees de notre analyse au seuil de 0,05.

Mais par contre, au seuil de 0,1 les termes de l?échange tendent à encourager la croissance economique de la RDC car pendant la deuxième decennie les exportations sont accrues au detriment des importations, ceci a permis l?entrée importante par rapport au moindres sortie des devises qui traduit le retour progressif de l?équilibre de la balance commerciale qui a son tours induit la croissance economique de la RDC.

IV.2.4. Le ratio du service de la dette sur les exportations de biens et de services

Au vu des resultats obtenus, il ressort que cette variable n?est pas significative au

seuil de 5% lorsque le service de la dette exterieure de la RDC est mesure en pourcentage des exportations de biens et de services. Le service de la dette sur les exportations de biens et de services n?a donc pas presente une variable pertinente dans l?explication de la croissance économique et l?endettement durant les 20 dernières annees sous etude. Mais, son impact est significatif sur la croissance au seuil de 10%.

De ce fait, l?allégement du service de la dette représente une variable strategique et incontournable dans les politiques de desendettement et la croissance economique de la RDC.

IV.2.5. Taux de croissance démographique

L?observation des résultats obtenus ci-haut nous laisse dire que la variable taux

croissance demographique n?est pas significative au seuil de 5% donc n?a pas été pertinente dans l?explication du niveau de la croissance et la dette extérieure en RDC. Mais, elle présente sa significativite au seuil de 20%. Pendant la periode sous etude (1991-2010), les taux de croissance moyen de la population congolaise etait de 2,98% contre un taux de decroissance du PIB de -0,125%.

Cette non significativite du taux de la croissance demographique par rapport à la croissance économique s?explique par le fait qu?un taux de croissance de la population eleve devrait augmenter les charges sectorielles au gouvernement en matière d?éducation, de sante, de formation,... ceci obligera le l?Etat à recourir aux emprunts extérieurs.

IV.2.6. Ratio balance courante de paiement sur le PIB

La lecture des résultats ci-dessus présentés nous renseigne que cette variable n?est

pas significatif au seuil de 5% mais elle est significative au seuil de 20%.

La non significativité de cette variable nous permet de conclure que la balance de paiement n?est pas pertinente dans le processus de la croissance économique de la République démocratique du Congo durant le 20 ans sous analyse.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.