WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Analyse comparative des déterminants macro-économiques du risque financier: un essai d'investigation empirique

( Télécharger le fichier original )
par Didier Jol Kama N'GBESSO
Université d'Auvergne Clermont- Ferrand1, centre d'études et de recherches sur le développement international - Master 2 économie et développement international 2011
  

précédent sommaire suivant

3.4.2. Les résultats du modèle à effet fixe

Les variables macroéconomiques significatives dans les 2 catégories de pays sont : le taux de croissance du PIE par tête, le PIE réel par tête, l'inflation, le taux d'intérêt, et la balance courante.

L'impact du PIE réel par tête sur le risque financier est significativement négatif dans les 2 catégories de pays mais cet impact est très faible.

Le taux de croissance du PIE réel par tête a un impact significativement négatif sur le risque financier mais son influence est plus forte dans les pays à hauts revenus.

On a toujours une relation significativement positive entre l'inflation et le risque financier dans les 2 catégories de pays mais cette relation est plus forte dans les pays à hauts revenus. Une hausse du taux d'intérêt d'une unité entraine une baisse du risque financier dans les pays à moyens et faibles revenus de 1.55 unité, toutes choses égales par ailleurs, alors que cette même hausse entraine une hausse du risque financier de 0.14 unité, toutes égales par ailleurs, dans les pays à hauts revenus.

Une hausse (respectivement une baisse) d'une unité du compte de la balance courante aussibien dans les pays à hauts revenus que dans les pays à faibles et moyens revenus entraine une
hausse (respectivement une baisse) de l'indicateur ICRG du risque financier de 0.180 unité,
toutes égales par ailleurs, donc une baisse du risque financier (respectivement une hausse) de
0.18 unité dans ces 2 catégories de pays. On a donc une relation significativement négative
entre le compte de la balance courante et le risque financier dans les pays à hauts revenus et
dans les pays à moyens et faibles revenus. On a donc une relation significativement négative
entre le compte de la balance courante et le risque financier dans les pays à hauts revenus et
dans les pays à moyens et faibles revenus.

Le crédit domestique au secteur privé et les termes de l'échange ajustés sont les variables macroéconomiques significatives propres aux pays à hauts revenus.

On constate aussi l'impact négatif des institutions sur le risque financier dans les 2 catégories de pays.

3.4.3. Les résultats de la correction de white

Tableau 6. Correction de White

Variable dépendante : Risque financier

(1) (2)

WHITE WHITE

Pays à moyens et Pays à hauts

faibles revenus revenus

PIB

-0.000387***

0.000954***

 

(0.000115)

(0.000240)

PIBG

0.170**

0.168***

 

(0.0829)

(0.0399)

TCH

3.236

-1.312

 

(5.627)

(1.383)

INFL

0.0309

-0.000560**

 

(0.0557)

(0.000261)

TX

0.0122

0.00966*

 

(0.0678)

(0.00555)

CPV

-0.0475***

-0.00129

 

(0.0135)

(0.0186)

CGH

-0.479

0.204

 

(0.320)

(0.436)

BALCE

0.00406

0.0369

 

(0.0565)

(0.0284)

RESV

-0.0580*

-0.0173

 

(0.0302)

(0.0105)

CASH

-0.178***

0.00366

 

(0.0582)

(0.0148)

INST

1.290***

3.190***

 

(0.497)

(0.247)

M2

0.0333**

0.0809***

 

(0.0165)

(0.0218)

KPN

0.931***

1.411***

 

(0.231)

(0.189)

Constant

-53.78

67.56

 

(180.3)

(44.10)

Observations

395

1,059

R-squared

0.595

0.705

Robust standard errors in parentheses *** p<0.01, ** p<0.05, * p<0.1

Etant donné l'hétéroscédasticité des erreurs dans les 2 catégories de pays, nous avons procédé à une correction de white.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.