WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Problématique d'application de droit international de l'environnement dans la lutte contre les violations de droit de l'environnement par les groupes armés à l'est de la RD.Congo


par Carlos MUPILI KABYUMA
Université de Limoges - Master 2 2011
  

précédent sommaire suivant

§3. Parc National de MAIKO et domaine de chasse de BILI-UERE, MAIKAPENGE,

RUBITELE, LUAMA et Reserve des Okapis

« Le Parc national de la Maïko est un parc national de la République démocratique du Congo, situé dans les provinces Orientale et du Nord Kivu. Il appartient à l'une des régions forestières les plus isolées du pays, et abrite trois des plus spectaculaires espèces animales endémiques du pays : le gorille des plaines de l'est (Gorilla gorilla graueri), l' okapi (Okapia johnstoni), et le paon du Congo (Afropavo congoensis). »73(*)

D'après le Gouvernement de la RDC et l'Institut congolais pour la Conservation de la Nature, jusqu'en avril 1999, ils ne disposaient d'aucune information fiable compte tenu de l'état de guerre persistant. Néanmoins au regard de leur valeur biologique exceptionnelle, des ONG internationales de conservation de la nature continuaient à apporter à distance, leur appui logistique (ration, médicaments) et financer (prime de motivation) aux personnes travaillant dans les aires protégées sous occupation. Il s'agit de : WWF (Fonds Mondial pour la Nature, et IRF (International Rhino Fondation) pour le parc de la Garamba, WSC (Wildlife Conservation Society) et GIC (Gilman investiment Company) pour la réserve de la faune à Okapi.74(*)

La guerre est susceptible d'avoir des effets plus graves et durables sur les secteurs protégés qui comptent des espèces en voie d'extinction, ainsi que les écosystèmes lents à récupérer. Même dans les environnements les plus fragiles, la relation entre la nature et l'humanité peut nous surprendre, écrit DeWeerdit : Mais en regardant dans une direction différente nous sommes susceptibles de voir les cicatrices durables de la guerre. »75(*)

* 73 http://fr.wikipedia.org/wiki/Parc_national_de_la_Maiko

* 74 Op cit.p.21

* 75 Les dommages sur l'environnement dus aux guerres modernes sont sans précédents, cité par A.MALONGA, in http://www.notre-plantete.info/actalités/actualités/act-1531;php

précédent sommaire suivant