WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Problématique d'application de droit international de l'environnement dans la lutte contre les violations de droit de l'environnement par les groupes armés à l'est de la RD.Congo


par Carlos MUPILI KABYUMA
Université de Limoges - Master 2 2011
  

précédent sommaire suivant

§2. Parc National de VIRUNGA et domaine de chasse de RUTSHURU.

« Le Parc national des Virunga, jadis Parc Albert, est le plus ancien parc national de la République démocratique du Congo et d'Afrique. Créé en 1925, il est très riche par sa faune et sa flore. Des traces d' okapis y ont par ailleurs été récemment observées Le parc est situé dans l'est de la République démocratique du Congo et couvre en partie les montagnes des Virunga, près du Rwanda et de l' Ouganda. Il présente l'une des densités de population les plus élevées d'Afrique, avec plus de 400 hab./km². »66(*)

La station de la Rwindi, qui est le siège d'administration du secteur centre du Parc et où était érigé un hôtel de haut standing, a été de nouveau détruite. Cela va à l'encontre de l'article 33 de quatrième Convention de Genève qui interdit à la puissance occupante de détruire des biens mobiliers et immobiliers, appartenant individuellement ou collectivement à des personnes privées, à l'Etat ou à des collectivités publiques. En outre, des attaques régulières ont obligé la plupart des gardes à abandonner leurs postes de travail. Les quelques gardes qui étaient restés avec le conservateur y vivaient seuls sans leurs familles.

Au mois de janvier 1999, trois gardes qui venaient de marché avaient trouvé la mort dans une embuscade tendue par les agresseurs. En plus de cela, 15 personnes avaient obtenu illégalement des titres fonciers pour l'exploitation de plus de 170ha du Parc dont certaines avaient inclus dans leurs concessions anarchiques les postes patrouille de KASIRUSIRU et de MULUME-MUNENE. Ces faits constituent respectivement des violations de l'article 3 de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme, de l'article 6 du Pacte international relatif aux droits civils et politiques, de l'article 32 de la IVè Convention de Genève sur la protection de la population civile, ainsi que de l'esprit et de la lettre de la Résolution 1803 sur la souveraineté permanente sur les ressources naturelles, votée par l'Assemblée Générale de l'ONU en date du 14 décembre 1962.67(*)

S'agissant du déboisement, l'Union Européenne, le Haut Commissariat aux Réfugiés et le Dian Fossey Gorilla Fund avaient contribué à l'étude de la déforestation du parc. Un déboisement moyen de 290 hectares rasés pendant 28 mois. La production moyenne de la forêt étant de plus ou moins 210 stères par hectares. Ce qui donne 1.705.200 stères x 20$/stère= 24.000$.68(*)

Quant à l'abattage de la faune, les occupants s'étaient livrés quotidiennement à l'abattage de la faune et à la commercialisation des espèces animales protégées, menacées d'extinction. Dans le même parc, trois éléphants ont été tués ainsi que plusieurs des antilopes Bongo, des singes, chimpanzés, babouins massacrés. Le Gouvernement Congolais estime cette destruction de la faune à 34.104.000$US.69(*)

En ce qui concerne les Gorilles, il convient de signaler que le nombre des gorilles tués est de plus ou moins 11 actuellement.70(*) Parmi ces gorilles, il y a quatre éléments des Silverback. Une famille des gorilles ne peut être totalement stable que si elle est dirigée par un Silverback.71(*) L'exploitation forestière atteint son apogée. Par ailleurs, certaines taxes sont perçues sans quittance. Aussi l'exploitation de la braise dans les deux territoires revêt un caractère illicite car la plus grande quantité provient des aires protégées (PNVi, Domaine de Chasse de Rutshuru). De surcroît, ceux qui exploitent des forêts vierges n'ont pas souvent des titres dûment prescrits. L'illégalité c'est aussi l'existence des personnes intermédiaires de diverses services de l'Etat, (agents de divers services, militaires de Forces Armées de la République Démocratique du Congo,...) et des groupes armées qui encouragent la carbonisation dans le PNVi en contre partie des Pourboires ainsi que le fait d'exploiter les bois sans en reboiser les champs. »72(*)

* 66 http://fr.wikipedia.org./wiki/Parc_national_des_Virunga

* 67 Op.cit.p.20

* 68 Op cit.p.60

* 69 Op cit.p.61

* 70 Op cit.p.61

* 71 Op cit.p.61

* 72 Etude de AIDE ET ACTION POUR LA PAIX sur la commercialisation de braise dans les territoires deMasisi, de Rutshuru et dans la ville de Goma2007p.7

précédent sommaire suivant