WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Impacts socio- économiques du projet Riz Centre sur les conditions de vie des paysans. Le cas des périmètres irrigués de Yamoussoukro

( Télécharger le fichier original )
par Danielle KOUADIO
Institut de formation à  la haute expertise de recherche (IFHER ) - Master 2 en économie de l'aménagement du territoire et du développement local 2010
  

précédent sommaire suivant

II-1-3- L'économie locale

En constituant la source principale de revenus pour la moitié des habitants, l'agriculture constitue l'activité économique la plus importante de la région. La région comporte des plantations de cacaoyers et de caféiers 4 000 exploitants de café et 5 000 exploitants de cacao ont été recensés dans la région.

L'exploitation vivrière reste diversifiée dans ses productions avec des rendements relativement faibles: igname (22,4 t/ha), manioc (16,6t/ha), maïs (3T/ha), riz pluvial (1,7t/ha), le riz irrigué (5,1t/ha). La superficie totale aménagée et rizicultrice en double culture annuelle est évaluée à 2260 hectares.

II-2) Le « Projet Riz Centre »

II-2-1- Généralités

Le PRC a été mis en oeuvre de janvier 1997 à décembre 2002 avec une période de prolongation jusqu'en décembre 2003. Ce projet était géré par une cellule autonome placée sous la tutelle du Programme national Riz (PNR) qui est une structure rattachée au Ministère de l'Agriculture afin de coordonner et impulser les programmes rizicoles.

Le PRC a été financé par l'Etat de Côte d'Ivoire, en collaboration avec l'Union Européenne (UE) à travers le FED n°7 ACP IVC 070.

II-2-2- L'objectif global

L'objectif global du projet est l'amélioration durable du niveau de vie des familles rurales (environ 2000) par la riziculture irriguée.

II-2-3- Les objectifs spécifiques

Les objectifs spécifiques visés par le Projet Riz centre sont les suivants : - Augmenter la production du paddy de 15000t/an au terme du projet par la réhabilitation et l'extension des périmètres en aval des barrages collinaires et par la professionnalisation de la riziculture irriguée ;

20

Mémoire de Master Année académique 2009-2010

BNETD/IFHER EATDL

- Fournir des intrants aux agriculteurs ;

- Contribuer à l'émergence des coopératives ;

- Accéder au crédit à travers un fond de garanti remboursable en fin de culture

et de commercialisation

- faciliter à l'achat et à l'utilisation des motoculteurs.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.