WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Impact du risque politique sur les investissements directs étrangers en Afrique subsaharienne

( Télécharger le fichier original )
par Didier Jol Kama N'GBESSO
Université d'Auvergne Clermont- Ferrand1, centre d'études et de recherches sur le développement international - Master 2 2010
  

précédent sommaire suivant

Appel aux couturier(e)s volontaires

II.1.2 Contraintes sur les ide en Afrique subsaharienne

Asiedu (2006) décrit les contraintes sur les IDE en Afrique subsaharienne obtenues à partir d'enquêtes. Nous retenons les résultats des enquêtes suivantes : World Business Environnement (WBE) Survey, World Development Report (WDR) Survey et World Investment Report (WIR) Survey.

L'enquête du WDR a été également conduite par la Banque mondiale en 1996/1997. Sur les 3600 firmes couvertes dans 69 pays, l'Afrique Subsaharienne comptait 540 firmes étrangères dans 22 pays. L'enquête du WBE a été conduite également par la Banque Mondiale en 1999/2000. Sur les 10.000 firmes couvertes dans 80 pays, l'Afrique Subsaharienne comptait 413 firmes étrangères dans 16 pays. Dans les 2 enquêtes, la question posée était de savoir :"quel facteur contraignait la pratique du business dans le pays ?". L'enquête du WIR a été réalisée par la CNUCED en 1999/2000. Elle couvrait 63 multinationales issus du classement des 10 meilleures multinationales de la CNUCED. Il a été demandé aux enquêtés de citer les facteurs qui déterminent les IDE en SSA.

TABLEAU 1.

Contraintes sur les IDE en Afrique subsaharienne : classement moyen pour chaque facteur contraignant

WBE (1=pas contraignant. 4=très contraignant)

 

WDR (1=pas contraignant. 6=très contraignant)

 

Corruption

2.80

Taxes et régulations

4.50

Faible niveau des infrastructures

2.75

Corruption

4.47

Crime de rue

2.70

Faible infrastructure

4.28

Inflation

2.67

Crime

4.25

Financement

2.64

Inflation

4.11

Crime organisé

2.57

Manque d'accès aux finances

3.95

Instabilité politique

2.43

Incertitude politique

3.88

Taxes et régulations

2.24

Coûts incertains

3.75

Taux de change

2.15

Régulation du commerce extérieur

3.64

TABLEAU 2.

Contraintes sur les IDE en Afrique subsaharienne: pourcentage des firmes identifiant le facteur comme très contraignant

Enquête WIR

 

Corruption

49

Accès limité au marché international

38

Perspectives politiques et économiques

28

Coûts de la pratique du business

28

Accès limité aux finances

28

Faible niveau d'infrastructure

27

Régulation des taxes

24

Main d'oeuvre qualifiée

23

Structure de régulation des IDE

21

Les résultats de ces trois enquêtes montrent que la corruption est le facteur quasiment le plus contraignant en Afrique subsaharienne. Le crime, les taxes et régulations, les facteurs politiques et économiques (instabilité politique, incertitude sur la politique du pays hôte, perspectives politiques et économiques), le faible niveau d'infrastructures, les contraintes de financement dissuadent les IDE en Afrique subsaharienne.

précédent sommaire suivant






Aidez l'hopital de Montfermeil