WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

L'impact des foires d'art contemporain dans le marché de l'Art aujourd'hui à  travers la semaine de l'Art contemporain à  Paris

( Télécharger le fichier original )
par Elise GUILLOU
Institut d'études supérieures des arts  - Titre homologué niveau II spécialiste - conseil en biens et services culturels 2010
  

précédent sommaire suivant

Conclusion

Les foires d'Art Contemporain sont devenues un événement à la fois mondain et commercial incontournable. La Fiac, toute première foire d'Art Contemporain française représente la culture artistique française. Après ces multiples changements dans son organisation, elle est désormais devenue l'une des premières foires internationales. À ses cotés, ont vu le jour des foires « off », satellites de la Fiac. Elles permettent à toutes les galeries d'être présentes sur le marché international et de profiter de la visibilité qu'offrent les foires. Cette influence ne se cantonne pas aux galeries et aux artistes présents sur les foires. Cette manifestation fait de Paris une ville en synergie. Les musées organisent de grandes expositions, les sociétés de ventes aux enchères font leurs ventes de prestige. Le Frac à travers la Drac achète des oeuvres pour son Fonds d'Art Contemporain lors de la Fiac ou parfois lors de foires satellites.

Après avoir étudié l'impact des foires d'Art Contemporain dans le marché de l'art, à travers la semaine de l'Art Contemporain à Paris, nous pouvons conclure qu'elles ont pris une place prépondérante à la fois dans le travail de promotion des galeristes, dans la reconnaissance d'un artiste mais aussi dans la sensibilisation du grand public à l'Art Contemporain.

L'année 2010 va être marquée par de nombreux changements. Les travaux du Grand Palais vont être finis pour la 37e édition de la Fiac, la Cour Carrée du Louvre réservée aux plus jeunes galeries ne sera pas reconduite. Toute la foire va être réunie en un seul emplacement. La partie satellite de la Fiac n'aura plus lieu d'être. La Fiac va se recentraliser.

Nous sommes dans une nouvelle ère de centralisation, nous avons pu remarquer ce phénomène à Miami. Les visiteurs ont moins envie de découvrir, peut être sont-ils moins curieux. La crise a des conséquences psychologiques et les collectionneurs se sont retournés vers des valeurs sûres, tels les grands noms de l'Art Moderne ou de l'Art Contemporain. Les « off » en périphérie, loin de la foire principale, déclinent. Il est probable que les visiteurs, suite à ce nouveau phénomène, restent dans le centre de Paris.

Pourtant une nouvelle foire va normalement s'ouvrir cette année. Une foire spécialisée en street art ; elle sera environ composée d'une vingtaine de galeries et se situera au Carreau du Temple. Cette pratique artistique (le street art), un peu en marge, va se placer au centre de Paris.

Pour les foires « off » déjà présentes depuis plusieurs années lors de la Fiac, des changements vont aussi s'opérer. Slick a connu une baisse du visitorat, pour l'année 2009. Cette baisse par rapport à l'édition 2008 peut se comprendre par l'engouement dont bénéficiait l'ouverture du 104. Il n'y aura pas de cinquième édition de la Slick. Cécile Griesmar, directrice de cette foire « off », et Sandrine Bisognin vont créer Chic dessin qui remplacera Slick dessin au mois de mars et normalement un Chic Design sera monté pour l'automne. 

précédent sommaire suivant











9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Visitez Arcy sur Cure

Camping du Saucil a(Villeneuve sur Yonne)