WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les ONG locales de développement et la question de pérennisation de leurs acquis dans la préfecture de Kankan ( Guinée).

( Télécharger le fichier original )
par Mamadou Sounoussy DIALLO
Université de Kankan ( Guinée) - Master II recherche en sociologie 2012
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Le rapport au temps et l'analyse des ruptures

Bien que TR et DD paraissent se rapprocher en privilégiant ensemble le long terme, ce qui précède permet de noter une différence majeure quant au rapport au temps. Alors que la problématique du DD promeut un temps sans réel ancrage historique, la TR constitue, pour sa part, un véritable « institutionnalisme historique ». Elle s'attache à un temps « historicisé » où les diverses formes sociales se répondent les unes les autres selon des configurations particulières et que certains auteurs régulationnistes, ont analysé avec le concept de complémentarité institutionnelle, emprunté à Aoki 1994.  

Autre différence : le regard de la TR est plutôt rétrospectif ; le DD est bien davantage tourné vers le futur. Pendant de longues années, le programme régulationniste a été essentiellement axé sur le fordisme, son émergence, sa dynamique, et sa remise en cause. Il faudra attendre le début des années 90 pour que s'engagent des réflexions sur le ou les post fordismes (e. g. Taddei, Coriat, 1993).

Les approches en termes de DD, pour leur part, s'intéressent certes au caractère « non durable » des tendances passées, mais leur inclination à la normativité les conduit surtout à dessiner les contours d'un avenir possible et souhaitable. L'approche néoclassique cherche à identifier les conditions d'un chemin de croissance où l'optimalité irait de pair avec la durabilité (Hartwick, 1977).

Dans cette perspective, des variables telles que le taux de rendement de l'investissement, le taux d'actualisation, ou la formation d'une rente de rareté à faire fructifier dans l'intérêt des générations futures, exercent un rôle majeur. Les conceptions plus fortes de la durabilité insistent plutôt, quant à elles, sur la conservation des ressources naturelles et confèrent une place première au principe de précaution (Godard, 1997).

Cependant, la prégnance des effets d'incertitude invite les auteurs à proposer de nouveaux schémas démocratiques de prise de décision, que l'on a tendance à qualifier, non sans ambiguïté ni controverses, de nouvelles gouvernances. À nouveau, en précisant des cheminements articulant régimes d'accumulation et conditionnements institutionnels, la TR pourrait contribuer à affiner certains scénarios en termes de DD. De leur côté, les contributions relevant du DD pourraient aider au renouvellement de l'analyse régulationniste des ruptures. On sait que la TR considère en général deux types de crises : les « petites » et les « grandes » (Lordon, 1995).

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy



La Quadrature du Net