WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les ONG locales de développement et la question de pérennisation de leurs acquis dans la préfecture de Kankan ( Guinée).

( Télécharger le fichier original )
par Mamadou Sounoussy DIALLO
Université de Kankan ( Guinée) - Master II recherche en sociologie 2012
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

SECTION 4 : ANALYSE ET TRAITEMENT DES DONNEES

Le traitement des données est certainement l'une des étapes la plus difficile dans le processus de la recherche. Ainsi, pour en venir ou de notre recherche, nous avons procédé à des sous étapes qui consistent : la classification de l'information et l'analyse proprement dite. Ainsi à ce niveau nous avons procédé, à la description des méthodes qui seront utilisées pour le codage et le traitement des données. Par rapport à la nature des données qui seront collectées, l'étude a privilégié la méthode d'analyse qualitative.

C'est quoi l'analyse qualitative des données ?

L'analyse qualitative est le type d'analyse des données qui pose beaucoup plus de problèmes et qui présente les plus grands dangers sur le plan de l'interprétation. En recourant peu à la quantification ; ce qui soit dit en passant, n'est pas une tare en soi et s'impose souvent par la nature du problème à traiter. On élargit en effet le champ de l'interprétation et accroit par conséquent les risques de biais de toute sorte.

L'analyse qualitative est le procédé de traitement des données qui contraint le chercheur le plus de discipline, le plus de rigueur et de l'attention la plus soutenue. Le cadre opératoire est plus important dans l'analyse qualitative que dans un autre type d'analyse, car aucune opération spécifique concrète ne l'écarte du traitement des données : c'est rigueur qui fait foi de tout.

Il existe en matière de recherche différents précédés d'analyse des données auxquels on peut faire appel pour analyser des données collectées. Mais notre objectif ne s'agit d'effectuer le pont sur chacun d'entre eux, mais plutôt de présenter ceux qu'on a utilisés. Nous n'allons détailler les modes d'utilisation de ces instruments, seulement on fera une brièveté sur ceux utilisés comme l'analyse qualitative : 

« L'analyse qualitative est un exercice structuré de mise en relation logique des variables et par voie de conséquence des catégories des données ce le type d'exercice par lequel ont tente de reproduire logiquement un schéma mental de l'évolution d'un phénomène ou d'une interrelation entre phénomène, en essayant de vérifier, par l'observation le degré de correspondance entre cette construction de l'esprit et la situation réelle. Naturellement cette façon de procéder, parce qu'elle ne fait pas appel à la quantification exige du chercheur une attitude d'extrême prudence étant donné les éléments de subjectivité pouvant intervenir au moment de l'interprétation.»

L'analyse qualitative peut prendre différentes formes, notamment la construction d'explication, l'analyse de contenu, le pattern-machching. Seulement l'idée consiste à construire, sur le plan de langage, une reproduction logique la plus fidèle possible d'un comportement séquentiel et de vérifier le degré de correspondance entre cette construction de l'esprit et de la situation réelle. Ainsi nous avons utilisé dans cette étude la forme d'analyse qualitative appelée le pattern-machching qui :

« Exige donc une étude comparative structurée entre modèle imagé par le chercheur et sa contrepartie sur le plan de la situation empirique. Etant donné que l'on recourt rarement à la quantification dans ce type d'analyse qualitative, il faut accorder beaucoup d'importance à la structuration logique du cadre opératoire dont le lien est encore plus étroit ici avec l'étape du traitement des données. »

La première étape de l'exploration des données recueillies a commencé par leur dépouillement ; la deuxième étape a consisté à leur arrangement et classement par catégorie significative. Cette dernière étape a eu pour avantage de dégager les principaux thèmes de la grille d'analyse. En fin la troisième étape de l'étude a été l'analyse de chacun des thèmes du gille d'analyse.

Classification des données

La classification de l'information nous a permis d'obtenir un corpus structuré «La classification de l'information consiste à classer les faits recueillis à l'intérieur de catégories préalablement déterminées par les référents empirique du cadre opératoire et la ou les technique retenues. »

Le terme « donnée » est réservé pour qualifier l'information traitée et qui est prête à la consommation de tout le public lecteur. Si non il serait commode de les appeler « faits ». Ainsi la classification de l'information consiste à classer les faits recueillis à l'intérieur des catégories préalablement déterminées par les référents...du cadre opératoire et la ou les techniques d'analyse retenues (G. Mace, 1988).

Donc, nous avons fait recourt à des schémas, tableaux et graphiques ou figures pour illustrer nos propos. Ces éléments facilitent la compréhension et aident parfois à annoncer l'analyse des données. La classification de l'information nous permis d'obtenir un corpus structurés des données.

Il existe plusieurs procédés auxquels on peut faire recours pour analyse des données comme l'analyse qualitative, l'analyse de contenu, l'analyse statistique ou probabiliste, la simulation sur ordinateur. Toute fois nous avons aussi procédé à une analyse quantitative qui nous a permis de traiter des données à caractère quantitatif comme les renseignements généraux des populations sur lesquelles à porter l'étude et l'évolution des effectifs des filles encadrées par l'ONG, et les effectifs de l'école des jeunes filles de l'APROFIG. En fin l'analyse interprétative a servi pour la rédaction du rapport final.

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy



La Quadrature du Net