WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Dynamique des réseaux et des systèmes de communication des migrants sénégalais en France

( Télécharger le fichier original )
par Moda GUEYE
Université Michel de Montaigne Bordeaux 3 - Doctorat de géographie 2010
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

10.2 Dans les autres pays : mobilité et mondialisation des

pratiques de communication ?

La migration internationale sénégalaise, faut-il le rappeler, s'étend et se développe sur des espaces de plus en plus divers. Déployant, à des degrés divers, ses ramifications à travers plusieurs pays, elle a pris aujourd'hui une dimension planétaire. Or la

428

mondialisation actuellement à l'oeuvre est largement favorisée par la diffusion et le développement des technologies de l'information et de la communication. L'apparition d'outils de communication sophistiqués s'est multipliée ces dernières années. Et ces technologies semblent faire fi des barrières géographiques. Si l'on admet que leur accès s'est démocratisé à l'heure actuelle, il faut aussi reconnaître que l'on assiste presque partout à travers le monde à une certaine homogénéisation ou uniformisation au niveau des pratiques de communication des individus. On observe qu'un peu partout, les migrants s'évertuent à s'approprier les technologies de l'information et de la communication pour en faire des outils d'information et de communication permettant, d'une part de maintenir et de renforcer les relations avec le pays d'origine, et d'autre part, de faciliter l'intégration dans le pays de résidence. Aujourd'hui, on constate que l'utilisation d'Internet par les associations de migrants sénégalais s'est généralisée quasiment dans tous les pays où réside une importante population d'étudiants sénégalais.

10.2.1 La communauté sénégalaise établie au Canada

La communauté sénégalaise établie au Canada est également très dynamique dans la consommation et la production de contenus web sénégalais. Elle fait un large usage d'Internet. Ces usages se traduisent par une consultation régulière des sites d'informations sur le Sénégal et aussi par la création de sites web comme ceux mis en ligne par le Regroupement Général des Sénégalais du Canada (RGSC), les étudiants mourides de l'université de Laval au Québec et la Société Sénégalaise des Scientifiques et Ingénieurs vivant au Canada (S3IC).

Le RGSC a été créé en juin 1994 à Montréal afin de réunir au sein d'une structure unitaire tous les ressortissants sénégalais établis au Canada, étudiants, travailleurs ainsi que ceux qui, si l'occasion se présente, viennent tout simplement visiter le pays. Son objectif principal est de promouvoir le rassemblement de l'ensemble de la communauté sénégalaise vivant au Canada au sein d'un forum de fraternité, de dialogue, de solidarité et de compréhension mutuelle, de défendre les intérêts de ses membres auprès des autorités sénégalaises et canadiennes, de contribuer à l'établissement de relations d'amitié entre Sénégalais résidant au Canada, Sénégalais ayant vécu autrefois au Canada et Canadiens. Le RGSC oeuvre également dans le dessein de faciliter l'adaptation de ses

429

membres au milieu canadien mais aussi dans le but de s'ouvrir et se rapprocher des autres communautés et associations africaines comme l'Association des Maliens du Grand Montréal. De ce fait différentes activités à caractère culturel (séances de tam-tam, soirées dansantes sénégalaises, dégustation de gastronomie sénégalaise, etc.), social (assistance aux plus démunis), académique (accueil des nouveaux étudiants, organisation de conférences sur des questions diverses par exemple sur les thèmes du commerce équitable entre le Sénégal et le Canada, du micro-financement ou du VIH-Sida dans le milieu africain, etc.), sportif et récréatif (matchs de soccer entre « Mariés et Célibataires » ou « Grands et Petits », pique-nique familial, fête des enfants à noël) ont été initiées dans ce sens.

Le RGSC joue un rôle extrêmement important en tant que vecteur d'informations inestimables et indispensables sur l'immigration au Canada en général et dans la province du Québec en particulier, dans la mesure où le Québec fait partie des quelques provinces canadiennes dotées de l'autonomie de choisir leurs immigrants. Le Canada fait partie de ces nations développées qui, désormais, favorisent tout particulièrement l'installation sur leurs territoires des migrants détenant une certaine compétence ou hautement qualifiés, et des hommes d'affaires. Il est aussi possible de rentrer sur le sol canadien par le biais du regroupement familial. Des informations sur les documents à fournir pour la demande et l'obtention du visa ainsi que les frais divers y afférents (postaux, médicaux, téléphoniques, Internet et autres) sont mis à la portée des candidats à l'immigration au Canada.

Le site du Regroupement Général des Sénégalais du Canada représente en fait un véritable espace d'informations pour tous les Sénégalais qui désirent réussir leurs projets de migration au Canada, notamment les Sénégalais restés au Sénégal et les Sénégalais (étudiants surtout) établis en France. Le Canada est devenu d'ailleurs au cours de ces dernières années une destination privilégiée pour de nombreux jeunes Sénégalais diplômés des universités françaises à la recherche d'un emploi.

D'après Julie « Bintou », la responsable du site web du RGSC : « ce sont en fait quelques membres de l'association, habitant principalement à Montréal, qui ont pris l'initiative de se constituer en équipe pour créer le site, sous le contrôle et la supervision d'une entreprise privée en gestion de site web appartenant à un de nos compatriotes résidant au Canada. Le site original a été créé il y a maintenant quelques années. Il a été ensuite refait fin 2003 - début 2004. Depuis cette

430

période, le site a été régulièrement maintenu et amélioré. Pour le RGSC, ce site est une porte d'entrée pour connaître l'association, particulièrement pour la communauté sénégalaise et les amis du Sénégal. Le site a ainsi permis une plus grande visibilité des activités du RGSC, de même qu'une meilleure transmission des informations. Il y a eu aussi un sentiment d'appartenance à la communauté sénégalaise à travers le site et également par le biais des informations qui y sont affichées. Le site s'adresse en particulier à la communauté sénégalaise du Canada et aux amis du Sénégal. Par conséquent, il crée une ouverture entre le Sénégal et le Canada, et aussi permet en outre aux futurs arrivants d'obtenir quelques informations, notamment sur leur futur lieu de résidence avant même leur arrivée au Canada. Pour la communauté sénégalaise établie au Canada, le site permet de garder le lien avec la culture sénégalaise et de conserver cet esprit de fraternité dans la communauté »180.

Site web 45. Site web du RGSC

A Laval dans la province de Québec, les étudiants mourides qui y poursuivent leurs études, ont formé le dahira Kanzul Moukhtadine. Ces étudiants ont donc procédé à

180 Réponse envoyée par e-mail, à la suite d'un questionnaire, par la responsable du site web du Regroupement Général des Sénégalais du Canada, Julie « Bintou » le jeudi 5 janvier 2006.

431

l'élaboration d'un site web afin de mieux faire connaître et partager la philosophie, l'idéologie et le mode de vie des mourides.

Dans l'album photos on peut visualiser les photos de Cheikh Ahmadou Bamba et de ses khalifes, notamment Serigne Fallou le deuxième khalife, Serigne Abdou Lahat Mbacke le troisième khalife et Serigne Saliou le cinquième khalife. On y trouve aussi quelques photos de la mosquée de Touba. Cet édifice cultuel d'une architecture remarquable présente la caractéristique d'être presque entièrement financé par les talibés mourides dont une bonne partie est constituée par des migrants.

Le site offre au visiteur la possibilité de consulter des khassaïdes traduits en français ou des khassaïdes en version arabe ainsi que différents articles consacrés au mouridisme. En outre, le visiteur peut aussi se rendre à la médiathèque pour visionner et écouter des sermons prononcés par les khalifes au cours notamment des cérémonies religieuses et également des conférences où l'on traite bien entendu de questions relatives au mouridisme.

Par ailleurs, un groupe de scientifiques et ingénieurs sénégalais vivant à Montréal s'est réuni pour constituer la Société Sénégalaise des Scientifiques et Ingénieurs au Canada (S3IC) dans le but de mettre en oeuvre ou de réaliser différentes actions, au profit du Sénégal, dans les domaines de l'ingénierie, en particulier en énergie, environnement, et Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication (NTIC), plus précisément télécommunications et informatique.

Dans son préambule, la S3IC énonce comme principes fondamentaux la participation au développement du Sénégal et la contribution au bien-être de la population sénégalaise dans son ensemble, notamment à travers ses champs d'activités et de compétences.

Les membres ne comptent ménager aucun effort pour obtenir des résultats à la hauteur des attentes et des espoirs ayant abouti à la mise en place de leur structure. Ils comptent ainsi, à travers la S3IC, favoriser la production et la structuration, l'encadrement et le développement de projets à valeurs ajoutées afin de contribuer à l'épanouissement de la population sénégalaise et au développement du Sénégal, autour d'un cadre de solidarité, de coopération et de respect mutuel.

432

En outre, S3IC projette d'instaurer un dispositif tendant à favoriser la conception, le fonctionnement et le transfert de technologies et en même temps susceptible d'attirer des partenaires utiles au développement du Sénégal.

Enfin, S3IC envisage de mettre à la disposition de ses membres un environnement propice à leur insertion professionnelle et à leur formation, et aussi un cadre adéquat à la consultation technique et la création d'entreprises.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net