WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Dynamique des réseaux et des systèmes de communication des migrants sénégalais en France

( Télécharger le fichier original )
par Moda GUEYE
Université Michel de Montaigne Bordeaux 3 - Doctorat de géographie 2010
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

2.1.3 Les cassettes audio, un moyen de communication apprécié par les migrants analphabètes

L'enregistrement des cassettes audio était également largement répandu auprès des migrants analphabètes en particulier, c'est-à-dire auprès de certains migrants ne sachant pas lire et écrire en français. Le migrant mettait une cassette dans une radiocassette ou dans un walkman où il enregistrait son message. La cassette était ensuite mise dans une enveloppe avec toutes les coordonnées du destinataire avant d'être expédiée par voie postale ou d'être acheminée par l'intermédiaire d'un autre compatriote migrant se rendant au Sénégal. Généralement, l'audition de la cassette par la famille du migrant se fait de manière collective à travers un magnétophone ou une radiocassette. Selon un de mes interlocuteurs mandjacks rencontrés dans le quartier de Grand Yoff durant son séjour à Dakar en juillet 2005, l'utilisation des cassettes audio comme moyen de

71 GUIGNARD, Thomas, 2002, Internet au Sénégal : une émergence paradoxale. Lille : Université Charles-de-Gaule : Lille 3 : 2002 : 180 p. Mémoire de DEA : Sciences de l'information et de la communication sous la direction de FICHEZ, Elisabeth.

101

communication est, paraît-il, une pratique encore courante dans les milieux des migrants sénégalais mandjacks. C'est parce que, estime-t-il, beaucoup d'entre eux sont analphabètes, ils sont de ce fait obligés de faire appel à un écrivain ou à un lecteur. Mais en recourant à un intermédiaire, ils sont préoccupés par l'idée de voir leur message subir des modifications ou être dénaturé. Le mot qui revient toujours pour expliquer leurs réticences à envoyer des lettres est le manque de confiance dans les personnes chargées de les écrire. Par contre, dans les cassettes audio enregistrées, il y a au moins l'assurance d'entendre la voix d'une personne connue, c'est-à-dire une voix familière. En outre pour les migrants comme pour les familles, il est possible de véhiculer à travers les cassettes audio des messages intimes, confidentiels et secrets dont l'audition peut se faire en toute quiétude et dans la solitude avec un baladeur.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net