WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Dynamique des réseaux et des systèmes de communication des migrants sénégalais en France

( Télécharger le fichier original )
par Moda GUEYE
Université Michel de Montaigne Bordeaux 3 - Doctorat de géographie 2010
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

2.3 La télévision, le magnétoscope, le caméscope et aussi les

cassettes vidéo et les DVD, pour rester au diapason de la vie

sociale et culturelle du pays d'origine

Pour les migrants sénégalais, ces technologies audiovisuelles leur permettent en effet de ne pas être complètement coupés et déconnectés des réalités sociales, culturelles et religieuses du pays d'origine. Elles leur permettent de vivre ici en temps réels certains évènements ayant eu lieu là-bas. Mariages, baptêmes, départs et retours pour le pèlerinage à la Mecque, certaines fêtes religieuses comme la Tabaski, la Korité, le Magal, le Gamou, etc. Ces technologies d'information et de communication leur offrent aussi la possibilité de visionner les clips de musique et danses du Sénégal, et aussi les productions des troupes théâtrales sénégalaises enregistrées sur cassettes vidéo ou sur DVD pour être regardées par les migrants. L'on relèvera à ce propos avec Serigne Mansour Tall que leurs visualisations, qui se font généralement de manière collective entre membres d'une même famille, ressortissants de la même localité ou amis rencontrés sur le lieu de migration, sont indéniablement des moments de socialisation, de communion, de rire et de détente. A ce titre, la télévision peut s'avérer un puissant agent permettant de dynamiser le lien social dans le pays d'installation. Ces moments sont également pour les

103

migrants des occasions de se livrer à une radioscopie ou d'étaler certaines tares qui gangrènent encore à l'heure actuelle la société sénégalaise. Ce qui peut, dans certains cas, provoquer des discussions assez houleuses parfois73.

D'autre part, selon Pape Demba Ndiaye, directeur artistique de la troupe théâtrale Daraay Kocc74, les téléfilms réalisés par le groupe sont surtout vendus et achetés en France, en Italie et aussi dans les autres pays où se trouve une forte colonie sénégalaise. Il ajoute que les Sénégalais, ayant plus de moyens financiers et donc acheteurs potentiels de leurs productions, se trouvent quasiment tous hors du pays. Donc, il s'avère nettement plus intéressant pour eux de commercialiser d'abord leurs productions auprès de ces gens-là, et plus tard soit trois à quatre mois après de les donner à la télévision nationale, la RTS. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle la plupart des téléfilms qui sortent maintenant sur DVD sont regardés en priorité par les migrants. Ces DVD sont ensuite ramenés, la plupart du temps, au pays au moment des vacances afin d'être aussi vus par les autres membres de la famille. L'intérêt et l'importance de ce marché ont suscité naturellement l'émergence et la convoitise de migrants sénégalais producteurs et distributeurs de téléfilms sénégalais dans des pays comme la France et l'Italie. C'est le cas par exemple de Lampe Fall Productions, une structure basée à Château Rouge dans le 18ème arrondissement de Paris et spécialisée dans la production et la distribution de cassettes, de CD et de DVD africains et plus particulièrement sénégalais. En outre,

72 TALL, Serigne Mansour. Les émigrés sénégalais et les nouvelles technologies de l'information et de la communication. In Diop Momar Coumba (Dir.). Le Sénégal à l'heure de l'information. Paris : Karthala,

2002.

73 Les migrants dénoncent, pour la plupart, les gaspillages qui se déroulent dans certaines cérémonies de mariages ou de baptêmes au Sénégal. Cette condamnation est encore plus ferme quand c'est un migrant qui célèbre son mariage ou la naissance de son enfant. Au cours de ces cérémonies, les femmes des deux familles organisent vers la fin de la journée, une séance de remise de dons, autour d'un cercle. C'est alors l'occasion de faire l'étalage indiscret de sa richesse et de procéder à des dons faramineux en argent, bijoux et autres parures, en tissus, etc. Ces dons sont remis, le plus souvent de façon ostentatoire, aux griottes, debout au centre du cercle, qui doivent hurler à haute voix pour que le nom de la donatrice, la nature du ou des don(s) et la ou les destinatrice(s) soient connus de toute l'assistance.

74 Daraay kocc signifie l'école de Kocc (Kocc Barma Fall est un philosophe sénégalais célèbre pour ses quatre touffes de cheveux et ses réflexions qui servent encore de références aux jeunes générations). Daraay kocc et Diamono Tey sont les plus anciennes troupes de théâtre au Sénégal. D'autres groupes sont apparus par la suite, notamment Bara Yeggo de Saint-louis, les troupes Jankeen et Soleil Levant de Thiès, etc. Le groupe Daraay kocc a sorti un téléfilm, Ibra italien, qui a eu un succès populaire aussi bien au Sénégal qu'auprès de la communauté sénégalaise à l'étranger. Ce téléfilm montre de façon un peu satirique la recherche effrénée de nombreuses familles sénégalaises afin de trouver un prétendant migrant et en possession d'une grosse fortune pour marier leurs filles. En effet, le rêve de la plupart des jeunes femmes sénégalaises à la quête d'un mari est de convoler en justes noces avec leurs compatriotes résidant en France, en Italie ou en Espagne ou bien encore ceux établis aux Etats-Unis et au Canada qu'elles considèrent comme les perles rares à dénicher par tous les moyens.

104

comme le souligne également Serigne Mansour Tall, il existe même maintenant des troupes folkloriques qui se sont tout simplement spécialisées dans la production de téléfilms sur supports vidéo et de plus en plus sur supports DVD, et dont les productions artistiques ciblent uniquement le marché des Sénégalais de l'extérieur. En France, ces cassettes et ces DVD s'achètent plus particulièrement dans les quartiers du 18ème arrondissement de Paris, notamment Barbès, la Goutte d'Or et Château Rouge. En Italie, les Sénégalais pouvaient se les procurer surtout à la résidence Préalpino à Brescia et aux Etats-Unis sur la 116ème avenue à New York, indique Serigne Mansour Tall.

On peut donc considérer ces outils audiovisuels d'information et de communication comme des moyens permettant ainsi aux migrants de combler le déficit social et culturel lié à la séparation géographique. Ils fonctionnent par conséquent comme des sortes de régulateurs sociaux et culturels pour ces perpétuels nostalgiques. Certains migrants arrivent à capter via le satellite la télévision nationale RTS à partir de leurs pays d'installation. En effet, à l'image des communautés maghrébines et turques en France, la communauté sénégalaise parvient à capter certaines chaînes de télévision diffusées depuis Dakar. Ces migrants, illettrés pour la plupart, sont souvent très renfermés sur eux-mêmes. Leurs rapports avec leur pays d'installation sont, par conséquent, des rapports très distendus qui ne se limitent généralement qu'au travail et qu'au gîte qu'ils leur permettent de trouver. Ils tentent alors par de multiples bricolages ou à travers diverses stratégies de se créer leur « petit Djollof »75 ou « little Sénégal »76.

Aujourd'hui, observe Serigne Mansour Tall, toutes les cérémonies familiales au Sénégal sont quasiment filmées systématiquement avant d'être enregistrées sur supports vidéo ou DVD et acheminés, de surcroît, par avion jusque dans les pays de résidence des migrants. Ces cérémonies constituent pour les femmes sénégalaises, notamment les célibataires, des occasions de porter leurs plus belles tenues, de mettre de jolies parures, de faire de belles coiffures afin d'être les plus coquettes possibles et se faire remarquer éventuellement par les migrants. De ce fait, on constate, à l'instar de Serigne Mansour Tall, que ces cassettes vidéo et ces DVD fonctionnent désormais comme de véritables « agences matrimoniales audio-visuelles ». Les visionner en groupe permet aux migrants

75 Djollof est le nom d'un grand royaume, dont la population est à majorité wolofs, qui a dominé les provinces de la Sénégambie du 13eme au 16eme siècle. Ce terme est fréquemment utilisé par les Sénégalais pour désigner le Sénégal.

105

sénégalais de France, d'Italie, d'Espagne et des Etats-Unis de découvrir les filles célibataires à marier au Sénégal depuis leur pays de résidence. C'est ainsi que d'ailleurs bon nombre d'entre eux ont trouvé celles qui sont devenues leurs épouses ou encore leurs deuxièmes ou troisièmes épouses.

Soulignons qu'il n'est pas rare de trouver des migrants équipés d'antennes paraboliques et de décodeurs permettant la réception par satellite de multiples chaînes de télévision dont certaines chaînes de télévision sénégalaises. Au moment de nos enquêtes, nous avions rencontré plus de migrants sénégalais équipés de ces antennes au sein de la communauté sénégalaise en Italie qu'en France. Aujourd'hui en France, des opérateurs comme Free, via la Freebox, ou Neuf Télécom, via Neufbox, intègrent dans leurs offres des services de télévision sur ADSL permettant d'accéder à plus d'une centaine de chaînes de télévision françaises et étrangères. Au moment où Cheikh Guèye observe et considère la prolifération des paraboles dans la ville de Touba comme l'ouverture de la société mouride vers l'extérieur, on remarque que leur utilisation par les mourides au sein de la diaspora sénégalaise traduit leur volonté de procéder à un recentrage vers le pays d'origine en général et la ville de Touba en particulier.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net