WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Dynamique des réseaux et des systèmes de communication des migrants sénégalais en France

( Télécharger le fichier original )
par Moda GUEYE
Université Michel de Montaigne Bordeaux 3 - Doctorat de géographie 2010
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

3.2.2 Le téléphone mobile, pour rattacher les jeunes étudiants au cocon familial

Nous avons déjà évoqué à quel point le fait d'être arraché au cocon familial pouvait être très mal vécu par certains étudiants. En leur permettant de pouvoir désormais communiquer directement avec les parents à tout instant, le téléphone mobile permet de

138

nouveau aux jeunes étudiants de se rattacher au cocon familial. Pour beaucoup, le téléphone mobile donne l'impression que le lien avec la famille au Sénégal auparavant fragilisé par l'éloignement peut désormais être activé à tout moment malgré la distance. Il prolonge en effet le sentiment d'être encore dans le cercle familial. Le téléphone mobile est l'outil idéal pour permettre au migrant de surmonter le dépaysement, et aussi de rétablir une proximité relationnelle avec la famille restée au pays. Il est devenu l'outil indispensable qui permet précisément de rompre l'isolement. Cet objet multiforme et plurifonctionnel connaît de nos jours son heure de gloire. C'est le moyen indispensable pour émettre ou recevoir une communication téléphonique quel que soit l'endroit où l'on se trouve et comporte d'autres applications pratiques comme le SMS, horloge, gestion des plannings, accès à Internet via le protocole Wap, etc.

Pour les migrants étudiants en France, la communication téléphonique était autrefois un moment tant attendue pour eux comme pour les parents restés au Sénégal. En effet, à cause du coût extrêmement élevé des communications téléphoniques, les périodicités d'appel étaient le plus souvent longues, une fois par mois voire une fois tous les deux à trois mois. Aussi, lors de ces appels émis à partir des cabines téléphoniques, il fallait s'enquérir des nouvelles de la famille et aller très vite à l'essentiel. Pour ceux qui avaient des familles nombreuses, il fallait d'abord et surtout parler en priorité avec les parents, ensuite s'il restait des unités sur la carte téléphonique de l'opérateur téléphonique France Télécom achetée dans les bureaux de tabac, on pouvait parler très rapidement avec les autres membres de la famille.

La baisse tous azimuts des coûts de communication téléphonique et les innovations constantes dans ce domaine ont largement contribué à la démocratisation rapide du téléphone mobile qui représente à présent pour bon nombre d'étudiants le complément idéal pour se libérer des affres de la solitude et de l'éloignement familial. Le téléphone mobile semble ainsi rétablir une certaine continuité dans les relations à distance avec les parents et les amis restés au Sénégal. De ce fait, il est considéré comme une aubaine permettant d'estomper petit à petit les discontinuités entre le pays d'origine et le pays de résidence.

139

140

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net