WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Dynamique des réseaux et des systèmes de communication des migrants sénégalais en France

( Télécharger le fichier original )
par Moda GUEYE
Université Michel de Montaigne Bordeaux 3 - Doctorat de géographie 2010
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

6.4 Les sites portails, mettre à la disposition des Sénégalais de

la diaspora des plateformes d'informations, d'échanges et de

rencontres

Un site portail peut être défini comme un site généraliste, une porte d'accès au cyberespace ouvert à tous les usagers. C'est un lieu fourre-tout où l'utilisateur trouve à sa disposition un certain nombre de pages ou plus précisément un bouquet de services divers. En général, les sites portails sénégalais proposent quotidiennement sur une interface multimédia une offre de services multiples (information plurielle, forum de discussions, chat, annonces publicitaires dans la plupart des cas), mais surtout des liens vers des médias en ligne sénégalais (presse écrite, radios et télévisions). On peut les considérer comme des sortes de plates-formes virtuelles accessibles à tous les publics.

L'engouement ou l'enthousiasme des Sénégalais de l'extérieur pour les sites portails est un phénomène majeur dans le paysage du web sénégalais. Pour les Sénégalais de la diaspora utilisateurs d'Internet, ces sites constituent véritablement une porte d'entrée incontournable pour l'accès dans l'univers de l'Internet sénégalais. Les informations multiples régulièrement mises à jour ainsi que la possibilité de pouvoir s'exprimer librement expliquent en grande partie l'engouement des Sénégalais pour les sites portails. Cet engouement n'est d'ailleurs pas surprenant pour qui connaît la passion des Sénégalais à débattre notamment de sujets liés à la politique. On assiste de plus en plus de nos jours à une tendance à la prolifération des sites portails sénégalais sur Internet. Les sites portails offrent aux migrants sénégalais la possibilité d'accéder en tous lieux, de manière synchrone ou asynchrone, aux sujets traités et diffusés dans les journaux, les radios notamment privées et la télévision de leur pays d'origine, de les commenter en temps réel, de faire des critiques et des suggestions. Ils apparaissent en effet nettement comme une dimension assez importante du web sénégalais. Ce qui intéresse particulièrement les migrants, c'est non seulement de pouvoir suivre l'actualité sénégalaise, mais aussi de pouvoir partager leurs idées.

202

6.4.1 Des sites destinés à élargir la palette des sources d'informations sénégalaises et à connecter les migrants aux temps forts de l'actualité sénégalaise

Les sites portails sénégalais permettent aux Sénégalais de la diaspora où ils se trouvent à travers le monde d'avoir accès à l'information diffusée par les médias de leur pays d'origine, et aussi de pouvoir dialoguer en ligne et réagir en donnant leur avis sur tous les sujets d'actualité. Ils constituent, pour les migrants, des moyens essentiels pour accéder et obtenir de manière quasi instantanée les informations les plus récentes relatives au pays d'origine et suivre l'actualité en temps réel. La très grande majorité des personnes qui ont répondu à nos questions révèle consulter quotidiennement le site portail Seneweb et périodiquement d'autres sites portails comme Xalima, Xibar, Senegalaisement afin de s'informer et se tenir au courant de l'actualité sénégalaise. Ces sites proposent la plupart du temps des liens hypertextes permettant de consulter directement les médias sénégalais en ligne, la presse écrite en particulier et les radios et télévisions quelquefois. En diversifiant les sources d'informations (radio, presse écrite et télévision), l'information est accessible aussi bien aux intellectuels qu'aux analphabètes. Des articles ou dépêches des quotidiens sénégalais peuvent être aussi parfois publiés en ligne, comme peuvent l'être également les contributions envoyées par les Sénégalais de l'intérieur comme ceux de l'extérieur. Ce qui permet aux internautes de se tenir informés en direct et en continu de l'actualité sénégalaise.

Les sites portails offrent en outre la possibilité pour les médias sénégalais (quotidiens, radios et télévisions) d'étendre et de multiplier leurs bassins d'audience. Comme nous l'avons donc observé en fréquentant plusieurs sites portails, il semble bien que l'on assiste aujourd'hui à l'avènement de ce que Dana Diminescu tente de définir comme le « migrant connecté », nous ajoutons « hyperconnecté » à l'actualité du pays d'origine. Cela confirme encore une fois l'idée développée par Annie Chéneau-Loquay, selon laquelle l'Internet africain se caractérise notamment par un recentrage et une extraversion. En accédant facilement à une gamme de services liés à l'information, les migrants semblent, d'une façon générale, beaucoup mieux informés que leurs compatriotes sénégalais restés au pays où l'utilisation d'Internet reste encore marginale en dehors de la ville de Dakar.

203

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net