WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Dynamique des réseaux et des systèmes de communication des migrants sénégalais en France

( Télécharger le fichier original )
par Moda GUEYE
Université Michel de Montaigne Bordeaux 3 - Doctorat de géographie 2010
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

6.4.2 Des lieux virtuels de rencontres et d'échanges en dépit des frontières géographiques

D'un autre côté, ces sites proposent aux utilisateurs des espaces de rencontres et de discussions (forums, chats, contributions) où chacun peut émettre une idée ou encore donner son avis sur des sujets susceptibles d'intéresser l'ensemble de la communauté sénégalaise. D'une manière générale, ces sites ont aussi pour but de mettre à la disposition des Sénégalais une plate-forme de réflexions ou d'échanges d'idées en dépit de la distance et des obstacles géographiques. Autrement dit, de fournir aux internautes sénégalais disséminés aux quatre coins du globe la possibilité en même temps d'entrer en contact et d'établir des relations d'échanges. Les possibilités de discussions et d'échanges ont en effet un impact considérable dans la forte fréquentation de ces espaces virtuels. On constate une densité importante des échanges sur le portail Seneweb. Les visiteurs du site peuvent se rendre au niveau des espaces « forum » (SeneForum) ou « chat » (SeneChat) pour y aborder des sujets d'ordre général ou des sujets ayant trait à l'actualité sénégalaise ou internationale. Les intervenants dans ces lieux virtuels de rencontres et d'échanges ont non seulement la possibilité de s'exprimer à travers des contributions, mais aussi de nouer des liens avec d'autres internautes.

Ces espaces peuvent ainsi être considérés, pour ces acteurs de l'interface, comme une alternative à leur besoin considérable de contact et de communication. Ce sont en effet des espaces propices au dialogue, à l'échange d'information et de savoir, faisant abstraction des obstacles du temps et de la distance. La participation libre et immédiate aux discussions joue un rôle actif dans leur succès. Les internautes ont ainsi l'opportunité d'échanger et de divulguer des connaissances acquises dans des domaines divers, tels que le secteur des nouvelles technologies, d'entretenir des discussions dans les langues nationales, de soutenir un homme politique, de commenter la situation économique difficile de leur pays d'origine et de souligner les responsabilités afin que les fautifs puissent être éventuellement sanctionnés.

Par ailleurs, même si les sujets abordés dans ces lieux virtuels d'échanges sont relativement diversifiés, il convient toutefois de souligner la forte propension des internautes à aborder des sujets relatifs à la gestion de leur pays d'origine. On pourrait même aller jusqu'à dire que ces sites favorisent effectivement la participation citoyenne,

204

la constitution d'une communauté d'appartenance et la consolidation des relations avec le pays d'origine.

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net