WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Dynamique des réseaux et des systèmes de communication des migrants sénégalais en France

( Télécharger le fichier original )
par Moda GUEYE
Université Michel de Montaigne Bordeaux 3 - Doctorat de géographie 2010
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

6.5.2.2 Les médias du groupe Wal Fadjri

Le groupe Wal Fadjri est le deuxième groupe de presse privée créé au Sénégal. Il a démarré ses activités en janvier 1984, avec la parution bimensuelle du journal Walfadjri L'Aurore qui devient hebdomadaire en 1987, puis paraît trois fois par semaine en 1993 avant de devenir à présent un journal quotidien depuis 1994. Ce groupe de presse, implanté sur la Route du Front de Terre à Dakar, est dirigé par Sidy Lamine Niass connu pour son appartenance à la famille Niassène, l'une des plus grandes familles confrériques sénégalaises, mais aussi pour les émissions qu'il présente lui-même sur ses propres chaînes de radio et de télévision. Il faut aussi souligner que le patron du groupe Wal Fadjri est souvent au devant de l'actualité à cause de ses prises de position pour ou contre le pouvoir ou de ses déclarations ciblant certains leaders de l'opposition. Il n'est pas faux de souligner qu'avant sa brouille avec la radio numérique par satellite Worldspace, la radio Walf FM était la radio la plus écoutée par les migrants sénégalais établis en Italie, comme nous avons pu le constater au cours de nos enquêtes dans ce pays en 2003. Après sa condamnation à payer 200 millions de F CFA (soit environ 304.898 Euros) à Worldspace, liée à un litige autour d'un cryptage, Sidy Lamine Niass déclara urbi et orbi que le groupe Wal Fadjri était victime d'un complot international ourdi par des forces de pression occultes et tapies dans l'ombre afin de le détourner de sa

235

mission. Le groupe lance sa chaîne de radio Walf FM en 1994 sur la fréquence 99.0 Fm à Dakar et édite plus tard deux quotidiens supplémentaires, Walf Grand Place et Walf Sport.

En décembre 2006, le groupe Wal Fadjri franchit un nouveau palier avec la mise en place d'une chaîne de télévision, Walf TV. En effet, après bien des péripéties qui l'ont obligé à émettre par satellite depuis la France, Walf TV a finalement obtenu des autorités sénégalaises compétentes la fréquence qui lui permet de diffuser sa chaîne de télévision sur le territoire sénégalais. Depuis son implantation, Walf TV est devenu incontournable dans le paysage audiovisuel sénégalais, comme en témoigne d'ailleurs les réactions en direct de nombreux internautes le 4 avril 2009, à la suite de l'interdiction qui lui a été notifiée de retransmettre en direct les festivités marquant la célébration de l'accession du Sénégal à la souveraineté nationale. A cette occasion, les migrants internautes ont pu voir en direct les images diffusées sur Internet, à travers notamment les sites portails Sunutv ou Galsentv. Certains ont pu ainsi réagir immédiatement, depuis la France, l'Italie, le Canada, les Etats-Unis pour apporter leur soutien et témoigner leur compassion au groupe Wal Fadjri. La chaîne de télévision n'a pas encore son propre site web. Néanmoins, il peut être effectivement regardé sur les réseaux électroniques à partir de quelques sites portails sénégalais comme Galsentv, Sunutv, Leral et Senego. Pour le moment, seuls le quotidien et la radio sont accessibles sur le site du groupe. D'une façon générale, l'édition électronique reprend la quasi-totalité des articles de la version imprimée du journal Walfadjri. Le site propose aussi aux lecteurs internautes la possibilité de consulter en archives non seulement quelques entretiens réalisés avec des hommes politiques, des intellectuels et des artistes, mais aussi des dossiers sur différents types de sujets.

236

Site web 6. Le site web du journal Walfadjri L'Aurore : Walf.sn

D'après les statistiques disponibles sur le site Alexa.com, consulté le 03/05/2010, la proportion d'internautes visitant le site walf.sn depuis le Sénégal est de 50,4%. Ce qui constitue quand même la majorité des lecteurs du journal en ligne. Les 49,5% de cyberlecteurs restant sont installés hors du pays. On constate, parmi eux, que 15,2% des cyberlecteurs de walf.sn se trouvent en France, suivent les lecteurs en provenance du Canada (5,8%). Les proportions des visiteurs localisés aux Etats-Unis et au Royaume Uni sont quasiment identiques avec respectivement 4,1% et 4,0%. Puis viennent les visiteurs basés en Allemagne (3,6%), ensuite ceux qui sont en Belgique (3,2%) et au Maroc (3,1%). Les internautes basés au Liban représentent 2,0% des utilisateurs. Le reste des utilisateurs (8,6%) est dispersé dans les autres pays.

237

Graphique 17. Répartition des visiteurs de Walf.sn par pays

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net