WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Dynamique des réseaux et des systèmes de communication des migrants sénégalais en France

( Télécharger le fichier original )
par Moda GUEYE
Université Michel de Montaigne Bordeaux 3 - Doctorat de géographie 2010
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

7.1.3 Dans le sud de la France

Fondée en 1989, l'ASH regroupe environ 3000 Sénégalais composés principalement d'étudiants et de travailleurs. Comme on peut le noter sur le site, elle se fixe pour objectifs « de défendre les intérêts matériels et moraux de ses membres, de consolider la fraternité et la solidarité agissante entre eux, de promouvoir la culture sénégalaise et d'encourager les échanges culturels avec la population montpelliéraine ». Ainsi chaque année, l'ASH organise des journées culturelles durant le mois d'avril afin de faire découvrir la diversité culturelle de la société africaine et plus particulièrement sénégalaise. Ces manifestations constituent un des aspects de la participation de la communauté sénégalaise à l'animation socioculturelle dans la ville de Montpellier. Dans le cadre de ses activités sociales, l'ASH et le CROUS de Montpellier ont établi une convention qui lui permet de disposer exactement de douze chambres mises à la disposition exclusive des nouveaux étudiants pour faciliter leur accueil et leur intégration. Les étudiants souhaitant en bénéficier peuvent trouver les modalités d'attribution sur le site. L'ASH se sert de son site web surtout pour informer et communiquer sur ses activités, notamment l'édition de la semaine culturelle organisée cette année. Une rubrique entière est d'ailleurs consacrée uniquement à l'organisation de cette manifestation. Par ailleurs, un forum a été mis en place en vue de favoriser les échanges et débats sur des sujets tels que l'unité l'africaine, la situation politique au Sénégal, etc.

301

Le site propose aussi des liens permettant d'accéder à la télévision nationale sénégalaise RTS ainsi qu'aux chaînes de télévision privée 2STV et Walf TV. Pour vulgariser davantage ses activités et se donner plus de visibilité, l'ASH a également investi les réseaux sociaux en ligne, notamment Facebook et hi5.

Site web 23. Site web de l'ASH dans l'Hérault

7.1.4 Dans le nord de la France

Il est nécessaire de préciser que les universités implantées dans les villes du nord de la France accueillent une forte population d'étudiants sénégalais. Et cela est encore plus vrai quand l'on sait le nombre important d'étudiants sénégalais inscrits précisément dans les universités de l'académie de Lille. Par ailleurs, comme on le relève sur le site, pour exprimer leur volonté « de se serrer les coudes, de s'entraider et se soutenir mutuellement, de partager ensemble les moments de souffrances et de joie », les étudiants se sont réunis ensemble au sein de l'Association des Etudiants Sénégalais du Nord (AESN). Comme il est indiqué sur la page d'accueil, l'AESN a mis en place son site web plus particulièrement pour informer et communiquer régulièrement sur ses différentes activités. C'est d'ailleurs dans cette optique que les contenus et rubriques proposés sont essentiellement constitués par des informations pratiques et des espaces de rencontres et de discussions comme les forums et les chats. A ce titre, les nouveaux étudiants peuvent

302

trouver sur le site toutes les informations dont ils ont besoin pour accomplir tout d'abord leurs inscriptions administratives et pédagogiques dans les universités lilloises, puis pour obtenir une couverture sociale ou une couverture médicale universelle et ensuite pour régulariser leurs situations de séjour. D'autre part, en se rendant dans la galerie, le visiteur peut visualiser les photos prises lors de l'accueil organisé en faveur des nouveaux arrivés au cours de l'année scolaire 2008-2009. De même, il a également la possibilité de visualiser les photos prises lors des manifestations culturelles, notamment les séances de tam-tam organisées dans la ville de Roubaix. En outre, on constate, à travers le site, que l'AESN a également noué des relations de partenariat avec une structure internationale comme l'opérateur de transfert d'argent Western Union, et avec des structures locales comme la mutuelle étudiante SMENO, le CROUS de Lille et le consulat du Sénégal à Lille.

Site web 24. Site web de l'AESN

L'autre association d'étudiants sénégalais établis au nord de la France qui a retenu notre attention est celle regroupant essentiellement des étudiants qui sont dans les écoles prestigieuses comme l'École supérieure d'électricité (Supélec), Pont et chaussées, l'École Centrale de Paris, l'École nationale supérieure des télécommunications (Télécom

303

ParisTech), Ingénieurs 2000, École Polytechnique... L'Association des Etudiants Sénégalais des Grandes Ecoles (AESGE), dont le siège se trouve dans la rue des Tournelles à Paris dans le IIIe arrondissement, a été fondée en 2005. De façon générale, elle vise à unir les étudiants actuels et les anciens étudiants sénégalais des grandes écoles françaises autour de solides liens de fraternité d'une part et, d'autre part à promouvoir « le label Sénégalais des grandes écoles aussi bien auprès des multinationales que des entreprises sénégalaises ». Le site constitue en fait une sorte de vitrine où l'AESGE présente ses différents projets et programmes. C'est le cas notamment des programmes « Récup + » consistant à collecter des matériels inutilisés dans les laboratoires français pour équiper les laboratoires sénégalais qui en sont dépourvus, « Parrainage éducation » consistant à faire parrainer des enfants issus des zones rurales par des lycéens ou des étudiants et le projet « Medicollecte » consistant à collecter et expédier des médicaments vers les hôpitaux sénégalais qui en manquent. Il s'agit, en somme, pour l'AESGE de se servir du web pour donner plus de visibilité à ses différentes activités. Par ailleurs, les pages « Forum » et « Livre d'or » témoignent de la volonté de communiquer de l'association. Ces rubriques sont aussi des espaces dans lesquels les anciens étudiants sénégalais des grandes écoles françaises peuvent prodiguer des conseils aux nouveaux. Ce sont des espaces d'échanges d'idées, des espaces où les uns et les autres peuvent évoquer leurs difficultés et y trouver éventuellement de l'aide.

Site web 25. Site web de l'AESGE

304

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net