WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Dynamique des réseaux et des systèmes de communication des migrants sénégalais en France

( Télécharger le fichier original )
par Moda GUEYE
Université Michel de Montaigne Bordeaux 3 - Doctorat de géographie 2010
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Troisième partie. Les migrants sénégalais face aux

technologies de l'information et de la

communication (TIC) : enjeux et perspectives

337

338

Introduction

Au terme de tout ce qui a été évoqué dans les parties précédentes, il apparaît de façon claire et nette que les TIC ont entraîné des bouleversements majeurs dans les pratiques de communication des migrants et également une reconfiguration profonde des réseaux. En effet, la rapidité à la fois du rythme des innovations technologiques et de la libéralisation des marchés dans le secteur des télécommunications ont engendré au cours de ces dernières années, non seulement une diminution relativement importante des coûts de communication locale et internationale, mais aussi une rapidité extraordinaire dans la transmission des informations. Ces évolutions majeures du secteur des télécommunications vont, par conséquent, induire des mutations profondes dans les vécus quotidiens des migrants, et plus généralement dans leurs modes de vie. Auparavant presque totalement coupés de leurs racines familiales et négligés par leur pays d'origine, et aussi en même temps relégués le plus souvent au second plan dans les pays de résidence150, les migrants sont aujourd'hui non seulement plus présents auprès de leur famille restée dans le pays d'origine de même qu'auprès des proches installés ailleurs dans d'autres pays de migration, mais aussi ils sont devenus plus visibles et plus connectés avec le pays de résidence. Autrement dit, autant les TIC permettent d'activer les réseaux de relations sociales et aussi contribuent à les rendre beaucoup plus dynamiques dans le pays de résidence, autant elles permettent de maintenir et de renforcer les relations avec le pays d'origine et par conséquent de mieux supporter le sentiment d'éloignement. On remarque que les relations multiformes avec le pays d'origine sont devenues des relations quasi quotidiennes. Le plus souvent, ce sont des relations qui concernent tout ce qui touche la gestion à distance de l'espace domestique familial et plus largement la vie familiale. En outre, comme on peut le constater par exemple à travers les sites web des associations des migrants originaires de la vallée du fleuve Sénégal, ce sont aussi des relations à l'échelle locale, c'est-à-dire des initiatives en faveur des communautés et localités d'origine. Mais également, à travers la dynamique des sites portails tels que Seneweb, on remarque que ce sont des relations à l'échelle nationale, c'est-à-dire des relations qui s'articulent autour de quelques préoccupations

150 Cette double absence a été parfaitement analysée par le sociologue Abdelmalek Sayad qui montre, à travers des trajectoires individuelles, la difficile condition du migrant qui souffre à la fois de l'oubli dont il fait l'objet auprès de sa communauté d'origine, la figure du migrant souffrant d'un profond malaise de mal de la patrie et d'être un sans voix isolé dans le pays de résidence.

339

majeures au sein de la collectivité sur l'ensemble du territoire d'origine, avec un intérêt plus axé sur les questions de développement, de bonne gouvernance...

Pour une frange importante des migrants sénégalais en France, les TIC sont largement utilisées pour obtenir des informations sur le pays d'origine, pour communiquer avec les membres de la famille et les amis en France, au Sénégal et dans le reste du monde, maintenir et renforcer les liens entre les différents membres des réseaux, participer aux échanges dans les espaces de discussion et aussi parfois pour trouver des opportunités d'investissement dans le pays d'origine. En outre, ces technologies de communication sont également utilisées comme outils de travail et contribuent à faciliter l'intégration des migrants dans le pays de résidence.

Après avoir analysé les usages des TIC par les migrants sénégalais en France, il s'agira dans cette partie d'analyser les enjeux et de montrer les perspectives liées à la diffusion des nouveaux outils de communication au sein de la diaspora sénégalaise en France. Plus généralement, quels sont les enjeux dans les relations que les migrants sénégalais entretiennent avec leurs territoires d'origine et de résidence, notamment dans le domaine socioculturel ? Quels sont les enjeux au niveau de l'apport des migrants dans le développement du pays d'origine ? Sachant le rôle fondamental des TIC en tant que supports et vecteurs de la mondialisation, il serait intéressant d'observer comment les migrants s'approprient les TIC et les utilisent pour s'insérer davantage dans les interstices ou les mailles de cette planète devenue un village global. Il s'agira, en définitive, de nous interroger sur les perspectives liées à la diffusion et à l'utilisation des TIC au sein de la communauté sénégalaise en France en particulier et de la diaspora sénégalaise en général. Nous tenterons, dans cette partie, de mettre en évidence non seulement les enjeux socioculturels liés à l'insertion, aux usages et à l'appropriation de ces technologies dans la diaspora sénégalaise, mais aussi les enjeux économiques et politiques.

340

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net