WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Dynamique des réseaux et des systèmes de communication des migrants sénégalais en France

( Télécharger le fichier original )
par Moda GUEYE
Université Michel de Montaigne Bordeaux 3 - Doctorat de géographie 2010
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Chapitre 8. Du migrant déraciné au « migrant

connecté »151 : les enjeux socioculturels liés à

l'utilisation des outils modernes de communication

Décrits hier comme déracinés dans de nombreuses analyses sociologiques des phénomènes migratoires, dont les plus en vue sont celles du sociologue Abdelmalek Sayad152, on note une rupture au niveau de ces analyses avec l'avènement des nouveaux outils de communication. De nos jours, des sociologues comme Dana Diminescu développent une nouvelle vision, celle du migrant connecté. Cette double absence du sujet émigré-immigré dans un passé proche peut correspondre, à notre avis, à la présence ici et là-bas du migrant à l'ère de la société de l'information. Avec les TIC, les migrants semblent jouir d'un certain don d'ubiquité qui leur offre l'impression de pouvoir être présents simultanément ici et là-bas et évoluer aisément dans cet espace de l'entre-deux. Les liens sociaux et familiaux rompus par la distance géographique se reconstituent facilement et même s'intensifient grâce aux technologies de l'information et de la communication qui deviennent une dimension majeure dans le maintien des relations à distance considérées à présent comme des rapports de proximité, des rapports pouvant être activés de façon instantanée et à tout moment.

Depuis qu'ils ont commencé à adopter et utiliser intensément les TIC, les migrants sont à présent connectés de façon quasi permanente avec les autres membres des réseaux qu'ils soient sociaux, commerciaux ou virtuels et quel que soit par ailleurs le lieu où ils se trouvent. Par exemple, le téléphone et Internet plus particulièrement permettent aux migrants de vivre en temps réel les évènements au sein de la famille restée dans le pays d'origine ou de les partager avec les autres membres de la famille se trouvant dans le même pays ou disséminés dans d'autres pays de migration. Par ailleurs, on assiste aussi, comme nous l'avons vu dans la deuxième partie de notre étude, à l'émergence des migrants producteurs de contenus web le plus souvent en rapport avec leurs deux espaces d'appartenance, c'est-à-dire l'espace dont ils sont originaires et l'espace où ils vivent au quotidien. La sociabilité en ligne devient une dimension essentielle dans les pratiques de

151 Cette expression est empruntée à la sociologue Dana Diminescu.

152 SAYAD, Abdelmalek. La double absence. Paris : Seuil, 1999.

341

l'Internet. Les communautés virtuelles qui se constituent sur « La galaxie Internet » (M. Castells, 2002) produisent de nouvelles formes de sociabilité en ligne.

Au-delà des usages déjà décrits et analysés précédemment, les TIC peuvent engendrer d'autres usages aussi divers qu'éloignés les uns des autres. Il s'agira de voir ici comment les TIC peuvent-elles constituer des supports à l'intégration des populations immigrées ou issues de l'immigration à la communauté d'appartenance que doivent constituer l'ensemble des citoyens habitant sur le même territoire national ? Mais en même temps, quelles répercussions peuvent avoir les TIC sur le communautarisme ou le repli identitaire des migrants et autres groupes minoritaires ? Comment les migrants se servent des TIC pour contribuer à la promotion de leur culture d'origine.

8.1 Les TIC, supports d'intégration ou vecteurs de replis

précédent sommaire suivant






La Quadrature du Net