WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La dynamique de sécurisation des biens et des personnes dans la ville de Yaoundé par l'action d'une unité spécialisée des forces de sécurité camerounaises : le cas des équipes spéciales d'intervention rapide ( E.S.I.R.)

( Télécharger le fichier original )
par Yves Patrick MBANGUE NKOMBA
Université de Yaoundé II (SOA) - Master professionnel  2008
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

B- les Commissariats spéciaux.

Le rôle des commissariats spéciaux dans la logique de sécurisation des biens et des personnes et en même temps dans la lutte contre le grand banditisme, est de s'atteler aux renseignements dans les différents arrondissements ; pour ce faire, ils suivent l'évolution de l'opinion publique, recherchent, recueillent, exploitent les renseignements d'ordre politique, s'informent sur touts les faits dignes d'intérêt afin d'en rendre compte à l'autorité administrative ayant compétence dans cette circonscription. Même si les activités des commissariats spéciaux ont une grande portée vers les agents de l'Etat, fonctionnaires, il reste tout de même que l'action administrative étant continue elle participe au renseignement et à la transmission de la bonne information des individus migrant d'un point à un autre, car ils sont implantés au niveau des chefs-lieux de département, et éventuellement d'arrondissement ou de district. Ainsi ils sont placés pour l'emploi, à la disposition du préfet, et le cas échéant, du sous-préfet ou du chef de district. Sa compétence s'étend à la circonscription administrative de l'autorité dont il relève ; ils travaillent dans le cadre d'une étroite collaboration avec les services de police et les commandements militaires ou de gendarmerie.

C- Postes de sécurité publique et antennes de surveillance du territoire.

Les postes de sécurité sont placés sous le contrôle d'un chef de poste. Ils assurent la sécurité de proximité et dans la ville de Yaoundé on en compte plus d'une dizaine de postes mobiles de sécurité. Le chef de poste de sécurité publique relève de l'autorité du commissaire de sécurité publique basé au chef-lieu de la circonscription. Ces postes sont présents dans les agglomérations urbaines ou semi-urbaines ne nécessitant pas la création d'un commissariat de sécurité publique ; dans un quartier ou groupe de quartiers urbains relevant de la compétence territoriale d'un commissariat de sécurité publique.

Pour ce qui concerne les antennes de surveillance du territoire, il est clair dans les textes que l'organisation et le fonctionnement seront fixés par un texte particulier.

En dehors de ces structures assurant les fonctions de police dans ses missions générales, présentées de manière connotative et rendant possible la sécurisation des biens et des personnes au sein de la Délégation Générale à la Sureté Nationale, il ya également des structures dont l'objectif est de rendre possible la mission de protection des individus et des biens dans une zone urbaine comme la ville de Yaoundé.

précédent sommaire suivant











Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.