WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La dynamique de sécurisation des biens et des personnes dans la ville de Yaoundé par l'action d'une unité spécialisée des forces de sécurité camerounaises : le cas des équipes spéciales d'intervention rapide ( E.S.I.R.)

( Télécharger le fichier original )
par Yves Patrick MBANGUE NKOMBA
Université de Yaoundé II (SOA) - Master professionnel  2008
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Paragraphe 2 : des interventions suivant la norme et la deontologie des forces D'INETRVENTION.

Les interventions dans la ville de Yaoundé se font selon la norme et la déontologie des forces d'intervention (A) tout en étant engagées dans un partenariat de sécurité qui se veut collective (B)

A- Interventions suivant la norme selon la déontologie policière.

Les opérations des équipes sur le terrain doivent être suivies par la hiérarchie (1) et l'administration des ESIR doit également fonctionner selon la norme (2).

1. Les opérations des équipes sur le terrain

Elles se font dans l'ordre, la discipline et du respect des principes ci-après :

- Respect des règles de procédure dans l'action

- Seul le chef qui se trouve dans la SIC, commande le mouvement sur le terrain

- Les fonctionnaires des équipes doivent appliquer scrupuleusement les ordres du chef d'équipe (généralement un Inspecteur de police) lorsque l'action est mise en  branle.

- En temps de calme, les équipes sur le terrain ne prennent pas l'initiative sans l'avis pris préalable du chef, même si elles sont témoins de manière incidente des faits dignes d'intérêts ; car l'on sait que la notion de la hiérarchie et du chef est fondamentale dans la police et les agents de cette unité en sont un exemple patent du respect des consignes des chefs hiérarchiques

- Le respect scrupuleux des points de pré positionnement prescrits et commis par la hiérarchie.

2. L'administration des ESIR

Comme toute structure organisée, la réussite des ESIR est conditionnée par un fonctionnement administratif bien huilé respectant la déontologie administrative et policière. Ceci suppose dans les faits que :

- Elle prépare les rapports de fin de service à la fin de chaque prise par

a. Le chef d'équipes pré positionnés sur le terrain

b. Le chef d'équipe dans la SIC

c. Le chef de secrétariat.

- Elle suppose également la rédaction des rapports quotidiens adressés au Directeur de la SN (à la hiérarchie) portant les activités des équipes sur le terrain, ainsi que celles des équipes de la SIC

- La gestion administrative du personnel et du fichier suivant les canons édictés.

- La constitution d'un fichier criminel des ESIR.

- La tenue de registres et de la main courante.

La gestion globale de l'unité d'élite tant administrative que sur le terrain se fait pour un rendement efficace afin que les populations se sentent en sécurité ; c'est pourquoi les ESIR sont également engagées dans une logique de coopération sécuritaire dans la ville de Yaoundé

précédent sommaire suivant











Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.