WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les addictions et les trouble du déficit de l'attention avec hyperactivité© chez l'adulte : le dépistage chez 47 patients héroà¯nomanes.

( Télécharger le fichier original )
par Wassim CHEHADE
Université d'Angers IFTIC - DiplàƒÂ´me interuniversitaire d'addictologie 2009
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

2. LISTE DES SIGLES UTILISÉS

ASRS: Adult Self-Report Scale

ASI: Addiction Severity Index

AUDIT: Alcohol Use Disorders Identification Test

BZD: BenZoDiazépines

CAST: Cannabis abuse screening test

CIM-10 : Classification Internationale des Maladies

CSAPA : Centre de Soins d'Accompagnement et de Prévention en

Addictologie

CSST : Centre de Soin Spécialisé pour Toxicomanes

DSM-IV: Diagnostic and Statistical Manual

OMS : Organisation Mondiale de la Santé

SPA : Substance psychoactive

TAG : Trouble anxieux généralisé

TCA : Trouble du comportement alimentaire

TDAH : Trouble du déficit de l'attention avec hyperactivité

THC: Tetra-Hydrocannabinol

MDQ: Mood Disorder Questionnaire

Wassim CHEHADE- Mémoire du Diplôme Inter universitaire Addictions et société- Nantes- 2010 7

3. INTRODUCTION

L

e trouble du déficit de l'attention avec hyperactivité (TDAH) [23] chez l'adulte reste une entité nosographique encore méconnue en France. En effet, ce trouble reste largement sous-diagnostiqué.

Différents auteurs [15,23,33] constatent qu'entre 50 et 70 % des enfants diagnostiqués comme ayant un TDAH conservent des symptômes à l'âge adulte, essentiellement des troubles de l'attention.

D'après Romo [35], environ 70% de ces adultes présenteraient au moins un trouble psychiatrique associé, parmi lesquels : les troubles de l'humeur, les troubles anxieux, l'abus et la dépendance aux substances.

Le TDAH est considéré actuellement parmi les comorbidités psychiatriques en addictologie (25 à 50 %) [6] ou trouble de co-occurrence avec les pathologies addictives [25,30].

Les symptômes principaux du TDAH peuvent régresser après l'adolescence bien qu'ils persistent souvent à l'âge adulte (à 80% selon Wender [43].

Par conséquent, il parait impératif de repérer, aussitôt possible, dès l'enfance si possible, des sujets ayant un TDAH dans le perspective de prévenir, à l'âge adulte, des complications évolutives, notamment dans le domaine de l'addiction [35].

Wassim CHEHADE- Mémoire du Diplôme Inter universitaire Addictions et société- Nantes- 2010 8

Dans le perspective d'approfondir la question du lien entre le TDAH et les addictions, l'idée de l'inclusion systématique d'un questionnaire portant sur le TDAH lors de la consultation d'adolescents ou d'adultes en addictologie nous a paru intéressant, et donc a été à l'origine de notre travail au CSAPA du Mans.

Notre travail est composé de deux parties, une partie théorique sous forme d'une revue de la littérature du TDAH de l'adulte et son lien avec les conduites addictives et une partie pratique qui consiste à un dépistage, du TDAH chez 47 adultes héroïnomanes au CSAPA du Mans. Les résultats seront comparés à ceux trouvés dans la littérature.

Wassim CHEHADE- Mémoire du Diplôme Inter universitaire Addictions et société- Nantes- 2010 9

Wassim CHEHADE- Mémoire du Diplôme Inter universitaire Addictions et société- Nantes- 2010 10

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy



La Quadrature du Net