WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les addictions et les trouble du déficit de l'attention avec hyperactivité© chez l'adulte : le dépistage chez 47 patients héroà¯nomanes.

( Télécharger le fichier original )
par Wassim CHEHADE
Université d'Angers IFTIC - DiplàƒÂ´me interuniversitaire d'addictologie 2009
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

8 . Résultats

L'analyse des 47 questionnaires fait ressortir les résultats suivants :

1) Test positif au dépistage avec l'ASRS :

Graphe 1

Résultats TDAH

 
 

Test +

45%

 

Test --

55%

 

Test +
Test --

45% (21) des patients ont un test positif à l'ASRS (cf.Graph 1), avec un sex-ratio H/F de 2/1.

2) Age du début de la consommation :

Pour l'âge de début de la consommation, 71% (6) des patients avaient débuté leur consommation à 15 ans (cf .tableau 4 et graph 2).

AGE DU DEBUT DE LA CONSOMMATION

Nombre des patients

6 5 4 3

 
 
 

Nb des patients

2

1

0

 

12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32

Ages
Graphe 2

Tableau 4.Age de Début de la consommation

Age

Nb des patients n=21

%

12

1

5%

13

2

10%

14

2

10

15

6

71%

16

2

10%

17

 

0%

18

2

10%

19

 

0%

20

2

10%

21

 

0%

22

 

0%

23

 

0%

24

1

10%

25

 

0%

26

 

0%

27

1

5%

28

 

0%

29

 

0%

30

1

5%

31

 

0%

32

1

5%

Wassim CHEHADE- Mémoire du Diplôme Inter universitaire Addictions et société- Nantes- 2010 30

3) Les Addictions :

En ce qui concerne l'addiction impliquée, nous constatons que : 100% (21) des patients consomment ou consommaient de l'héroïne, 81% (17) de THC, 67% (14) du tabac, 51% (11) de l'alcool, 51% (11) de la cocaïne (cf.tab 5, Graphe 3).

Tableau 5

Alcool

THC

Héroïne

Codéine

Cocaïne

LSD

Ecstasy

Cyber addiction

TCA

Tabac

Kétamine

Poppers

Amphé-tamine

Sexe

BZD

Chiens

11

17

21

4

11

7

6

1

3

14

2

1

5

3

7

1

52%

81%

100%

19%

52%

33%

23%

5%

14%

67%

10%

5%

24%

14%

33%

5%

Les addictions

Série1

Nombre des patients

21

20

19

18

17

16

15

14

13

12

11

10

6

4

2

9

8

7

5

3

0

1

Wassim CHEHADE- Mémoire du Diplôme Inter universitaire Addictions et société- Nantes- 2010 31

Les produits - Graphe 3

Wassim CHEHADE- Mémoire du Diplôme Inter universitaire Addictions et société- Nantes- 2010 32

4) La première addiction :

La première SPA consommée chez les patients avec un test ASRS positif est : à 46 % du tabac, à 28 % du cannabis, à 21 % de l'alcool et

à 5% de l'héroïne.

La premiere SPA consommée Graphe 4

Alcool

21%

Tabac

46%

THC

28%

Héroine

0% 5%

Il est à noter qu'aucun des patients dans notre échantillon ne portait le

diagnostic de TDAH.

Wassim CHEHADE- Mémoire du Diplôme Inter universitaire Addictions et société- Nantes- 2010 33

9. Discussion

Les résultats de notre étude fait ressortir quatre points

essentiels :

1) 45% des patients ont un test positif du TDAH avec le ASRS qui est une valeur potentiellement élevée puisque le diagnostic de TDAH dans la population générale (ou la prévalence) ne s`élève qu'à 4,4% [27] ce qui semble en concordance avec l'hypothèse de la comorbidité du TDAH en toxicomanie.

2) 45% des patients ont un test positif du TDAH avec l' « ASRS" qui est proche des résultats trouvés dans la littérature

3) La majorité des patients (71%) ont commencé leur consommation des produits à l'âge de 15 ans (début de l'adolescence). C'est un argument fort pour renforcer le dépistage précoce chez les jeunes toxicomanes

4) Les addictions les plus fréquentes après l'héroïne sont respectivement : cannabis (81%), tabac (67%), cocaïne (52%) et alcool (52%).

5) La première substance consommée par les patients est : le tabac (46%) le cannabis (28 %), et 21 % pour l'alcool et l'héroïne (5%).Ce résultat semble suggérer que l'addiction à l'héroïne survient secondairement dans l'évolution d'une conduite addictive après la consommation des autres SPA. Nous considérons ces résultats comme un autre argument

Wassim CHEHADE- Mémoire du Diplôme Inter universitaire Addictions et société- Nantes- 2010 34

pour l'intérêt de la prise en charge rapide des addictions précoces chez les patients suspectés de TDAH ou d'une autre maladie psychiatrique.

6) Les taux élevés de la consommation des psychostimulants (caféine, nicotine, alcool et cocaïne) pourraient être expliqué par la recherche des effets auto-thérapeutiques [39] du TDAH. Cet effet est aussi trouvé à travers la consommation du cannabis. Une autre explication de la toxicomanie chez les hyperactifs adultes pourrait se trouver dans la tentative de se soigner des manifestations à type des troubles psychiatriques secondaires au TDAH (anxiété généralisée, dépression, phobie,) et les conséquences sociales dû à leurs maladies.

Wassim CHEHADE- Mémoire du Diplôme Inter universitaire Addictions et société- Nantes- 2010 35

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy



La Quadrature du Net