WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Les fusions-acquisitions et leurs répercussions sur la composante humaine

( Télécharger le fichier original )
par Yacine ZERROUK
IAE Lille I - Administration des entreprises 2014
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

b) Les différentes typologies

Il existe trois catégories de fusions-acquisition.

Premièrement, nous pouvons lister la fusion de « type horizontal7(*) » qui est le modèle le plus courant des fusions-acquisitions. Il s'agit généralement de l'association de deux sociétés situées dans le même secteur ou sur le même marché et qui par conséquent sont souvent concurrentes. L'objectif est de diminuer les coûts et de faire des économies d'échelle (but premier) mais aussi de partager les connaissances créant une synergie et une domination sur la concurrence.

La deuxième fusion est qualifiée de « verticale8(*) ». Cela correspond à un rachat qui se fait soit en amont (fournisseurs) ou soit en aval (distributeurs). Le but est de compléter la chaîne de fonctionnement et de production de l'entreprise par exemple en rachetant un sous-traitant pour réduire les coûts et par la même occasion de priver ses concurrents de celui-ci. Cela permet de récupérer des ressources supplémentaires et de les préserver pour soi-même tout en garantissant une exclusivité à son recours.

La troisième catégorie de fusion est dite « conglomérale9(*) ». Elle réunit des sociétés dont les secteurs d'activités sont radicalement éloignés et qui n'ont donc pas de corrélation entre elles. Une entreprise qui a recours à ce type de fusion a pour aspiration de créer du « cash » supplémentaire grâce à cette autre entreprise qui apportera une stabilité dans ses finances et ses résultats via cette diversification (qui est le fait de se diriger vers de nouveaux métiers).

c) Les moyens pour une F&A : OPA & OPE

Il y a essentiellement deux outils pour lancer une opération de F&A.

« L'OPA (Offre Publique d'Achat)10(*) » : une société ou des investisseurs soumettent à leurs propriétaires une proposition de vente de leurs actions à ces premiers. Le but, de la part des investisseurs est de prendre le contrôle de la société visée en offrant des liquidités en contrepartie de la totalité des titres des actionnaires.

Généralement, le montant proposé aux actionnaires pour le rachat d'actions est plus élevé à celui du cours boursier ce qui permet d'engranger du même coup une plus-value.

« L'OPE (Offre Publique d'Echange)11(*) » : il s'agit du même principe que celui de l'OPA mais la principale distinction est qu'au lieu de payer avec des liquidités, l'investisseur rachètera avec des titres financiers (actions).

Deux types d'offres publiques existent.

Une Offre Publique peut être soit :

ü « Amicale12(*) » : une offre est dite amicale à partir du moment où le conseil d'administration de l'entreprise visée et la société qui « sollicite » se sont entendus sur une prise de pouvoir.

ü Soit « hostile13(*) » : c'est une opération par laquelle une entreprise tente d'acquérir une société alors que le conseil d'administration y est vigoureusement défavorable. L'entreprise hostile va alors directement démarcher les actionnaires qui ont le pouvoir d'entériner cette offre inamicale. Cette action peut entraîner une lutte de la société en proie à cette demande vécue comme « malveillante ».

Pour se « protéger14(*) » d'une OPA, les dirigeants ont diverses options pour lutter.

En effet, il s'agit donc d'utiliser des moyens divers et variés.

Pour cela, il y a l'emprise sur le capital (méthode la plus efficace) qui permettra à travers la séparation des pouvoirs de garder son indépendance et son pouvoir décisionnel (direction) par rapport aux actionnaires.

Autre possibilité, le fait de s'accorder la « loyauté» des plus gros actionnaires pour avoir une assurance, voire de remettre la majorité du capital à quelqu'un.

L'entreprise cible peut utiliser les « Poison Pills »(ex : comptage des voix double) qui sont des moyens d'avantager l'entreprise face à son « prédateur ». A contrario, il peut y avoir une OPA envers la société acquéreuse (technique de déstabilisation).

L'intervention de l'Etat peut ainsi se faire s'il juge qu'une F&A est nuisible à son économie.

* 7 http://www.melchior.fr/Les-Fusions-Acquisitions-F-A.3943.0.html / http://fr.wikipedia.org/wiki/Fusion_d%27entreprises

* 8 http://www.melchior.fr/Les-Fusions-Acquisitions-F-A.3943.0.html / http://fr.wikipedia.org/wiki/Fusion_d%27entreprises

* 9 http://www.melchior.fr/Les-Fusions-Acquisitions-F-A.3943.0.html / http://fr.wikipedia.org/wiki/Fusion_d%27entreprises

* 10 http://blogfinance.canalblog.com/archives/2009/03/13/17053586.html/ http://www.lepetitjuriste.fr/droit-des-affaires/droit-des-societes/dossier-du-mois-les-fusions-acquisitions/ http://fr.wikipedia.org/wiki/Fusion-acquisition#Classement

* 11 http://blogfinance.canalblog.com/archives/2009/03/13/17053586.html , http://www.lepetitjuriste.fr/droit-des-affaires/droit-des-societes/dossier-du-mois-les-fusions-acquisitions , http://fr.wikipedia.org/wiki/Fusion-acquisition#Classement

* 12 http://blogfinance.canalblog.com/archives/2009/03/13/17053586.html , http://www.lepetitjuriste.fr/droit-des-affaires/droit-des-societes/dossier-du-mois-les-fusions-acquisitions , http://fr.wikipedia.org/wiki/Fusion-acquisition#Classement

* 13 http://blogfinance.canalblog.com/archives/2009/03/13/17053586.html , http://www.lepetitjuriste.fr/droit-des-affaires/droit-des-societes/dossier-du-mois-les-fusions-acquisitions , http://fr.wikipedia.org/wiki/Fusion-acquisition#Classement

* 14 http://blogfinance.canalblog.com/archives/2009/03/13/17053586.html , http://www.lepetitjuriste.fr/droit-des-affaires/droit-des-societes/dossier-du-mois-les-fusions-acquisitions , http://fr.wikipedia.org/wiki/Fusion-acquisition#Classement

précédent sommaire suivant






Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy