WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Evaluation des effets d'un programme de réhabilitation et de remédiation cognitive sur des patients schizophrènes

( Télécharger le fichier original )
par Charlotte Mouillerac
Université Paris 8 - Master2 de psychologie clinique 2008
  

sommaire suivant

Institut d'enseignement à distance (IED) de l'Université Paris 8

Evaluation des effets d'un programme
de réhabilitation et de remédiation cognitive

sur des patients schizophrènes.

Master 2 de psychologie clinique, psychopathologie et psychothérapies

Charlotte Mouillerac

N° d'étudiant : 171696

Année 2007-2008

Remerciements

Merci à tous ceux qui ont rendu ce travail possible, grâce à leurs conseils et leur soutien bienveillant.

Merci avant tout aux patients qui ont accepté de participer à mes entretiens et qui m'ont fait partager leur expérience et leurs ressentis.

Je remercie particulièrement le personnel du CRESOP, M. Alain Cochet, psychologue clinicien et neuropsychologue pour son encadrement et sa confiance et les infirmiers pour leur accueil et leur professionnalisme.

Merci encore à M. Patrick Thomassin pour ses encouragements et sa patience.

SOMMAIRE

1. INTRODUCTION 4

2. SCHIZOPHRÉNIE, PERTE D'AUTONOMIE ET RÉHABILITATION 6

2-1. SCHIZOPHRÉNIE ET PERTE D'AUTONOMIE 6

2.1.1. Les troubles cognitifs 6

2.1.2. Etre patient en psychiatrie 7

2.1.3. Motivation et alliance thérapeutique 8

2.2. CE QUI EST EN TRAIN DE CHANGER... 10

2.2.1. La notion de handicap psychique 10

a) Les Groupes d'Entraide Mutuelle (GEM) 11

b) Les Maisons des Usagers 11

2.2.2. La réhabilitation psychosociale 12

3. PROBLÉMATIQUE ET OPÉRATIONNALISATION 16

3.1. PROBLÉMATIQUE 16

3.2. PRÉSENTATION DU LIEU DE RECHERCHE 18

3.2.1. Le CRESOP : 18

3.2.2. Soins dispensés au CRESOP : 19

3.2.3. Le programme de remédiation cognitive 20

3.3. OPÉRATIONNALISATION 24

3.3.1. Population étudiée 24

3.3.2. Les entretiens 25

3.3.3. Le programme PACT d'information sur la maladie (groupe psycho-éducatif) 26

4. RÉSULTATS ET ANALYSE 28

4.1 NOTION DE PROGRÈS ET DE CHANGEMENT 29

4.1.1. Progrès en lien avec les soins 30

4.1.2. Progrès en lien avec les compétences 34

4.1.3. Progrès en lien avec la qualité de vie 36

4.2. PRÉSENCE DE PROJETS 37

4.2.1. Projets en lien avec les soins 38

4.2.2. Projets en dehors des soins 40

4.3. POINTS DE VUE FAVORABLES 42

4.3.1. Notion de satisfaction 43

4.3.2. Intérêts du programme 46

4.3.3. Estime de soi 47

4.3.4. Contacts humains 48

4.4. CRITIQUES ET REMARQUES 50

4.4.1. Critiques sur les programmes de soins 52

4.4.2. Autres critiques 56

4.5. DISCUSSION : 59

5. CONCLUSION : 61

6. BIBLIOGRAPHIE : 63

6.1. LIVRES 63

6.2. ARTICLES 63

6.3. SITES INTERNET 64

6.4. TEXTES DE LOI 64

7. ANNEXES 65

1. Introduction

Le concept de réhabilitation psychosociale, bien qu'utilisé depuis environ 20 ans, reste relativement nouveau et encore méconnu dans bien des services de psychiatrie. Il regroupe deux autres concepts : réinsertion et réadaptation.

La réhabilitation donne lieu à de nombreux espoirs de renouveau de la psychiatrie. Espoirs accompagnés de frustrations dans une période de restrictions budgétaires, de suppressions de postes et de fermetures de lits... Que ne pourrait-on faire si on en avait les moyens !

Ce mémoire a pour cadre le CRESOP (Centre de recherche, d'évaluation, de soins et d'orientations pour les psychoses), un service intersectoriel de réhabilitation novateur, ouvert depuis bientôt 3 ans au sein du Centre hospitalier du Vinatier de Bron (69), où j'ai effectué mon stage de Master 2 au printemps 2008.

A l'occasion de ce stage, j'ai eu la chance de m'apercevoir que la psychiatrie pouvait être tout autre chose que ce que j'avais jusque-là appris à connaître au travers de ma pratique professionnelle (je travaille en effet déjà en psychiatrie depuis 8 ans, en tant qu'infirmière.)

Le CRESOP est un service hospitalo-universitaire qui accueille principalement des patients schizophrènes. Une part de son activité est consacrée à la recherche.

Je m'appliquerai dans ce mémoire à décrire l'expérience qui a été la mienne au contact des patients schizophrènes que j'ai eu la chance de rencontrer dans l'unité.

Mon travail s'est centré sur deux types d'activités thérapeutiques proposées dans l'unité : d'une part un programme de remédiation cognitive assisté par ordinateur sur lequel est basée une recherche en cours et pour lequel les patients revenaient à distance pour des séries de re-tests ; d'autre part un groupe d'information sur la maladie (programme PACT).

Mon objectif était de décrire l'effet de ce programme de réhabilitation sur les patients schizophrènes.

Dans un premier temps, je ferai un bref rappel des conséquences de la schizophrénie sur l'autonomie des patients puis un point sur certains des changements en cours dans le champ de la psychiatrie, notamment en matière de réhabilitation.

J'exposerai dans un deuxième temps la problématique de ce travail ainsi que son opérationnalisation.

Je présenterai dans un troisième temps les résultats et leur analyse, en enrichissant mes propos de vignettes illustrant le travail effectué par les patients du groupe PACT d'information sur la maladie, dont j'ai co-animé une session de 12 séances.

Je discuterai ensuite de ces résultats avant de conclure en présentant les apports et limites de ce travail, ainsi que ses prolongements possibles.

sommaire suivant







Rassembler les contraires c est creer l harmonie