WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

La chanson comme mode d'expression policier

( Télécharger le fichier original )
par Charles NGOY LWAMBA BIN
Université de Lubumbashi - Licence en criminologie 2011
Dans la categorie: Droit et Sciences Politiques > Droit Pénal
  

précédent sommaire suivant

CONCLUSION GENERALE

Au terme de notre étude dont l'objet est l'analyse criminologique des chansons policières lors des rassemblements.

En effet, il a été pour nous question d'analyser de façon criminologique les messages véhiculés par les chansons policières.

Pour y arriver, l'approche théorique dite de l'acteur social dans sa perspective interactionniste est celle que nous avons mobilisée pour cette étude.

L'observation participante a été utilisée pour cette fin dans une posture ethnographique. La méthode ethnographique utilisée dans cette recherche nous a exigé de passer un temps assez considérable sur terrain en guise de récolter les données au moment de leur production en occupant une place de stagiaire au sein du bataillon police Groupe Mobile d'Intervention Est qui est notre champ d'étude.

Les données ont été analysées grâce à la méthode d'analyse thématique verticale et horizontale.

Nos observations et entretiens y ont été réalisés avec les officiers ainsi que les Agents de Police.

En effet, l'analyse du contenu dans sa perspective thématique est le moyen de traitement des données auquel nous avons fait recours pour arriver aux résultats de notre recherche.

De l'interprétation des données, les résultats suivants ont été faits et méritent d'être signalés au regard de notre question de départ, à savoir : « quelle analyse faire des chansons comme mode d'expression policier ? ».
En réponse à cette question, l'étude révèle trois fichiers ou paniers relatifs à notre objet, lesquelles sont de natures diverses. Le contexte de production des chansons, les principales thématiques ainsi que les fonctions que remplissent ces chansons.

Ø Le premier fichier cerne le contexte de production des chansons policières. A cet effet, l'exploitation thématique nous a permis de décortiquer trois contextes cadrant avec les chansons policières. Il s'agit des contextes de guerre, du maintien et rétablissement de l'ordre public et enfin le contexte de réjouissance ou de divertissement.

Ø Le deuxième quant à lui cerne les principales thématiques véhiculées par les chansons. A ce sujet, l'étude révèle cinq thèmes tels qu'ils émanent des chansons policières. C'est notamment l'exaltation de la toute puissance de la police (police ou métier de pouvoir, police mosala kitoko, civil ou un peureux ou encore mutu pamba et la concurrence avec la justice), les conditions policières (police ou métier difficile, métier de sacrifice, métier de précarité et de souffrance), la sexualisation des relations (femmes vues par les policiers et masculinisation de la femme), la toxicomanie(considération de la drogue, drogue source de courage, un fortifiant et traduit un mauvais comportement) et enfin l'appel au patriotisme.

Ø Le troisième fichier aborde les fonctions répertoriées dans les messages véhiculés par les chansons policières : la fonction communicationnelle, chanson comme mode de revendication, chanson comme mode d'interpellation, les pamphlets, fonction éducationnelle, rythmique et artistique ; chanson comme mode d'expression des sentiments (sentiments de joie, de tristesse, de haine) et enfin chanson comme mode de sécurisation.

Il importe de faire remarquer que le noyau dur de tous ces problèmes se situe dans la complexité de tous les facteurs cités. C'est comme le cas de la chanson qui se conçoit comme un mode de revendication et d'interpellation policière. Par ailleurs, la revendication dont les policiers réclament n'est pas autorisée ni par la loi organique ou le décret n° 002/2002 du 16 Janvier 2002 portant institution, organisation et fonctionnement de la police nationale congolaise, ni par la constitution de la République Démocratique du Congo.

Enfin, il faudra retenir que cette étude, loin d'être complète et parfaite, néanmoins elle s'estime le mérite d'avoir présenté l'essentiel des différents messages véhiculés par les chansons policières.

précédent sommaire suivant