WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La méditation de la pleine conscience : outil pédagogique et soutien aux apprentissage ?


par Ronan LE JONCOUR
Université De Provence UFR de Psychologie - Master Recherche 2 2011
  

précédent sommaire suivant

1. PROBLÉMATIQUE PRATIQUE

Tout ce qui augmente, diminue, restreint ou étend le pouvoir d'action du corps, augmente, diminue ou étend le pouvoir d'action de l'esprit.
Et tout ce qui augmente, diminue, restreint ou étend le pouvoir d'action de l'esprit, de même, augmente, diminue, restreint ou étant le pouvoir d'action du corps.

SPINOZA (1632 - 1677)

1.1. Constat

Notre intérêt pour la transmission des savoirs et connaissances nous a amené à constater que les différents organes de presses (Journaux, radio ou télévision) relatent tous les difficultés liées à l'apprentissage. Le cinéma consacre même un film à petit budget qui raconte la vie dans un collège.

La presse nous rapporte, régulièrement, le questionnement d'intellectuels sur la question des difficultés d'apprentissages, la plupart du temps orientées sur les cas pathologiques : TDA/H, TDA, etc.Ses dernières années ont été très riches en études réalisées sur les sujets mais toutes convergent vers une« pathologisation » sociale.

De notre point de vue, il existe un conflit de double injonction. Nous constatons le déséquilibre entre l'information qui remonte de tous côtés relatant le malaise dans l'éducation (syndicats, les manifestations, informations télévisées, expérience personnelle, etc.) et les injonctions qui demandent de développer le SAVOIR-ÊTREet le bien-être (rapports ministériels, les institutions internationales comme UNESCO et OCDE)

De ce fait, nous pensons qu'il est important de nous occuper, aussi, des « bien portant » dans leur mal-être afin de chercher à apporter une ou des solution(s) aux différents problèmes évoqués.

Au travers de notre travail de recherche nous souhaitons nous intéresser aux difficultés d'apprentissages d'un sujet « Lambda » et à l'étude d'un moyen, ou outil pédagogique, qui permettrait d'apporter une aide, un soutien, dans un processus d'apprentissage, voir qui pourrait être un moyen de favoriser l'Apprentissage.

Aujourd'hui les conditions environnementales sont particulièrement difficiles et se surajoutent aux conditions habituelles d'un processus d'apprentissage.

En effet, la situation de crise actuelle apporte un facteur d'incertitude et de préoccupation sur l'avenir et les motivations à suivre telle voie plutôt que telle autre, les réformes fréquentes de l'enseignement instillent leur part d'instabilité et de frustration, empêchant enseignants et apprenants à se référer à un système particulier qui apporterait des marques et repères.

D'autre part, le processus d'apprentissage est un processus qui place l'apprenant mais aussi l'enseignant dans une incertitude permanente. L'apprenant est en situation de changement permanent et l'enseignant en vigilance permanente au regard de ce qu'il enseigne. Le changement de concept de l'apprenant le place dans un effort constant. Il se produit des enjeux cognitifs qui sollicitent aussi son émotionnel.

L'apprenant ne ressort jamais tel qu'il était à l'entrée d'un processus d'apprentissage, il aura subi un changement qui aura sollicité en lui une somme de capacités émotionnelle, cognitive et physiologique importante.

Ce changement s'initiera au début de la rentrée universitaire jusqu'à la fin de l'année universitaire mais se poursuivra tout au long de l'année à chaque fois qu'il entrera en cours et tout particulièrement à chaque fois qu'un apprentissage viendra « percuter » ses savoirs et son ancien système de connaissances ou de croyances.

Il sera soumis à un processus en perpétuel changement, et ce que nous pouvons dire c'est que la seule permanence sera l'impermanence de ce processus.

Une étude4(*) démontre que l'apprenant est soumis à de multiples relations :

· La relation à la matière reçue entraine une charge émotionnelle (stress, etc.) dû aux conditions de changement mais aussi aux autres facteurs suivants,

· Une attention accrue et un besoin de concentration particulièrement important pour comprendre ce qu'il reçoit de l'enseignant et le mémoriser,

· La relation qu'il entretien avec le processus par son histoire scolaire ainsi que par la représentation de lui-même (estime de soi, confiance en soi, etc.) ayant une influence incontestable sur sa motivation,

· En fin les relations extérieures que sont les problèmes familiaux et autres relation aux institutions.

* 4"Difficultés D'apprentissage, Échec Scolaire, Réussite..."ZIMMERMANN Marie-Louise, Docteure ès Sciences de l'Éducation - École Jean Piaget, LDES, Université de Genève

précédent sommaire suivant