WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La méditation de la pleine conscience : outil pédagogique et soutien aux apprentissage ?


par Ronan LE JONCOUR
Université De Provence UFR de Psychologie - Master Recherche 2 2011
  

précédent sommaire suivant

· CONCLUSIONS

Il apparaît clairement que cette partie est trop incertaine à cette étape de nos recherches et qu'un effort particulier sera mis dans le choix d'outils avant la mise en application sur le terrain.

4. PHASE 4 : RECHERCHE CLINIQUE

Dans cette partie nous souhaitons assurer un suivi de quelques étudiants sur une période d'une année. En effet, si la réduction du stress est évidente, mais reste à mesurer, sur une période d'étude de huit semaines tel que l'impose le protocole choisi, il nous semble nécessaire de poursuivre l'étude de l'impact de la méditation sur l'apprentissage sur une période concernant l'apprentissage lui-même. L'évidence du cycle universitaire nous est apparue comme une nécessité.

Pour répondre aux exigences de cette phase nous pensons que la réalisation d'entretiens seraitappropriée pour compléter l'analyse (entretiens ouverts ou semi-directifs).

Nous réfléchirons plus tard à la forme de ces questionnaires ou entretiens. L'entretien semi-directif permet de cadrer le débat et l'entretien ouvert permet de l'élargir et de découvrir, éventuellement, des thèmes non évidents du premier abord, mais qui ont un intérêt dans le cadre des recherches.

Exemple de questions semi directives :

ü Est-ce que vous avez ressenti des effets de la pratique quotidienne de 30mn de méditation sur vos apprentissages ?

ü De quelle nature et de quelle importance (en leur faisant apprécier subjectivement l'amélioration en %) : amélioration des facultés cognitives, amélioration de la gestion des émotions, amélioration des relations aux événements, amélioration de la métacognition ?

5. PROTOCOLE : PROGRAMME DE PLEINE CONSCIENCE SUR 8 SEMAINES (MBSR)

Le corps est le rivage de l'océan de l'Être.

Poète SOUFI (Anonyme)

Dans le cadre de nos recherches nous avons choisi de réaliser une méthodologie expérimentale dans laquelle nous serons investi de la tâche de dispenser nous même le programme de méditation. Pour ce faire nous avons choisi un protocole de méditation qui a déjà été validé dans le milieu médical et nous avons décidé d'appliquer ce protocole à la lettre. En effet, Jon KABAT-ZIN, auteur et concepteur de ce protocole, aussi appelée « Méthode MBSR » (Mindfulness Based Stress Reduction) a mis au point, validé, ajuster et éprouvé son protocole depuis de nombreuse années en intervenant dans des cliniques puis en créant sa propre clinique du stress.

Dans le cadre de nos recherches il nous semblait beaucoup plus simple d'utiliser un outil déjà éprouvé et de nous appuyer dessus que de créer un outil avec toutes les incertitudes que cela comporte. Par ailleurs, cela limite les incertitudes et erreurs qu'un nouvel outil pourrait introduire.

Pour ce qui est du fait de dispenser ce programme nous nous appuyons sur la formation reçue et sur notre pratique quotidienne.

5.1. Apprendre par l'expérience

Ce programme offre l'opportunité d'apprendre les compétences nécessaires à la pleine conscience (PC) par l'expérience directe. La compréhension intellectuelle des mécanismes à l'oeuvre ne présente qu'un intérêt limité en comparaison de la portée d'une pratique régulière. La répétition des exercices quotidiens, la difficulté même à les mettre en place, enseignent déjà. Mais faire l'expérience de manière répétée, de cet état ouvert, présent à ce qui vient, moment après moment, instruit en profondeur et permet ce déplacement du point de vue de l'esprit sur ses propres mécanismes. Cette connaissance implique donc la pratique régulière de la méditation. Les instructeurs, pratiquent eux- mêmes quotidiennement. Pour cette raison, ils sont à même de guider les inductions de façon pertinente. Mais plus encore, ils développent jour après jour leur capacité de présence, d'accueil de ce qui vient.

précédent sommaire suivant