WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

La mise en oeuvre de la société de l'information au Cameroun: enjeux et perspectives au regard de l'évolution française et européenne

( Télécharger le fichier original )
par Yves Léopold KOUAHOU
Université de Montpellier 1 - Docteur en droit privé option nouvelles technologies et droit 2010
  

précédent sommaire suivant

SOMMAIRE

INTRODUCTION GENERALE

PARTIE I: LES TELECOMMUNICATIONS AU SERVICE DE LA SOCIETE DE L'INFORMATION. TITRE I : LE DEVELOPPEMENT DES RESEAUX DE TELECOMMUNICATIONS AU CAMEROUN. CHAPITRE 1: La gestion des télécommunications : du monopole a la libéralisation.

CHAPITRE 2 : Le développement des réseaux de télécommunications au Cameroun.

TITRE 2 : LA MISE EN OEUVRE DE LA SOCIETE DE L'INFORMATION AU CAMEROUN : LE DEVELOPPEMENT DES APPLICATIONS ISSUES DES TECHNOLOGIES DE L'INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION.

HAPITRE 1 : Le developpement de l'administration electronique au Cameroun. HAPITRE 2 : Le développement des applications marchandes.

PARTIE II : LE QUESTIONNEMENT JURIDIQUE AUTOUR DE LA SOCIETE DE L'INFORMATION.

TITRE I : LA SOCIETE DE L'INFORMATION ENTRE REGULATION SECTORIELLE ET REGLES DE CONCURRENCE.

CHAPITRE 1 : La regulation presentee comme instrument de gouvernance de la societe de l'information.

CHAPITRE 2 : Les conditions de l'equilibre dans l'acces a la societe de l'information : les regles de concurrence au Cameroun.

TITRE 2 : LE QUESTIONNEMENT JURIDIQUE AUTOUR DE LA PROTECTION DES DROITS DES PERSONNES DANS LA SOCIETE DE L'INFORMATION.

CHAPITRE 1 : Le droit d'auteur appliqué aux technologies numeriques.

CHAPITRE 2 : Les droits de la personnalite a l'epreuve des technologies numeriques.

<r La réflexion sur l'informatique et la société renforce la conviction que l'équilibre des civilisations modernes repose sur une alchimie difficile : le dosage entre un exercice de plus en plus rigoureux, même s'il doit être mieux cantonné, des pouvoirs régaliens de l'Etat, et une exubérance croissante de la société civile. L'informatique, pour le meilleur ou pour le pire, sera un ingrédient majeur de ce dosage >.

Simon Nora/Alain Minc, << L'informatisation de la société », La Documentation frangaise,

Paris, 1978, p 5.

INTRODUCTION GENERALE

1. La richesse de la langue frangaise réside dans la possibilité de créer des mots

nouveaux pour leur donner un sens qui traduise une idée que l'on souhaite partager. De <<abracadabrantesque1 » a << bravitude2 », la décennie qui s'acheve est marquée par la création des termes et expressions qui viennent enrichir un peu plus le vocabulaire.

1 Néologisme crée par ARTHUR RIMBAUD dans « Coeur volé » en 1871 et qui fut utilisé d'une façon remarquée par Jacques CHIRAC, Président de la république française, dans une interview télévisée le 21 septembre 2000.

2 Néologisme employé par Ségolène Royal, candidate à l'élection présidentielle française, lors d'une visite sur la muraille de chine le 07 janvier 2007.

2. S'il est vrai que la richesse de ce vocabulaire provient de la diversite des sources constituant la langue frangaise, on a l'im pression que la creation de ces mots se calque sur l'evolution de la societe pour essayer d'ex pliquer certaines situations a partir de notre pro pre perception. Les mots sont alors coupes de leur sens originel et rem places par des neologismes3 en vue de les faire com prendre par tous.

3. Dans ce contexte, chaque terme utilise est, au fond, un moyen de faire reference a un phenomene sans avoir forcement a le decrire ; même si le terme choisi ne definit pas a pro prement parler tout le contenu. Celui-ci emergera alors des usages que l'on en fera dans des situations donnees et qui permettront d'influer sur les attentes.

4. Ainsi en va-t-il de l'ex pression < société de /'information », nee des evolutions et des applications dues a l'internet, qui partici pe de cet enrichissement de la langue frangaise. Ce pendant, au-dela de son fondement qui fait reference a une societe plus solidaire, trans parente, libre, egalitaire4, la notion en elle-même merite d'être clairement definie.

précédent sommaire suivant