WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Rendement et volatilité en présence de noise traders

( Télécharger le fichier original )
par Ilef Ben Hadj Ayed
Faculté des Sciences Economiques et de Gestion de Mahdia - mastère de recherche en finance  2012
  

précédent sommaire suivant

Chapitre 1

Efficience des marchés financiers et Noise traders

La théorie des marchés efficients a atteint son point d'acmé dans la recherche financière au tour des années soixante-dix. C'est une notion plurielle qui regroupe trois types d'efficience. L'efficience allocative les fonds vont vers les emplois les plus productifs. L'efficience dite opérationnelle qui permet de mettre en relation les offreurs et les demandeurs de capitaux, au coût le plus faible. Cette opération est faite par l'intermédiaire financier tout en bénéficiant d'une juste rémunération. Enfin l'efficience informationnelle qui est la plus répandue.

1. Efficience spéculative des marchés financiers

1.1. La valeur fondamentale

Dans la finance de marché on s'intéresse à la détermination de prix des actifs financiers. Il faut donc se rappeler que le modèle de base d'évaluation d'un prix d'actif est le modèle d'actualisation des dividendes futurs. Il est sous cette forme :

(1)

est le prix de titre considéré à la date t, r est le taux d'actualisation, et désigne l'espérance des dividendes à la date t+j conditionnellement à l'ensemble des informations disponibles. Le prix d'un titre est en fonction des anticipations de dividendes. On suppose que les dividendes intègrent toute l'information sur les fondamentaux économiques. Ce qui est inobservable dans un marché financier c'est le prix futur de l'action ( . Ce dernier pourrait être anticipé par les investisseurs. Donc le rendement boursier sera égal à la différence entre le prix futur anticipé et le prix actuel. Le point intéressant est l'anticipation du prix des actions.

1.2. L'hypothèse des anticipations rationnelles

La formation des anticipations peut se faire par l'hypothèse des anticipations rationnelles. Cette hypothèse est souvent considérée comme une école de pensée économique. Elle a été d'abord proposée par John (1961) pour décrire de nombreuses situations dont l'issue dépend de ce que les agents attendent de se produire. Dans le domaine de finance de marché, le prix d'une action dépend des croyances des acheteurs et des vendeurs. Ces derniers vont anticiper le prix futur rationnellement c'est-à-dire ils essaient de prévoir ce qui va réellement se produire dans le marché. En d'autre terme les anticipations rationnelles sont conformes aux réalisations du marché. En appliquant les anticipations rationnelles la formule de prix prend cette forme :

(2)

Où ??= est le facteur d'actualisation et sont les dividendes en t+j. est la valeur fondamentale du titre qui est égale à la somme actualisée des dividendes futurs anticipés rationnellement. Ce modèle suppose que les agents peuvent faire des anticipations fausses mais en moyenne sont corrects. Ils ne font pas alors des erreurs lors de la prévision de la valeur future et les écarts de prévision parfaite ne sont qu'aléatoires. D'où le prix d'une action à l'instant t+1 prend cette forme :

(3)

Avec : le prix réel de l'action à l'instant t+1, : Le prix d'anticipation rationnelle à l'instant t et Un terme d'erreur aléatoire qui a une valeur attendue de zéro et suit un bruit blanc.

t

]=0

Ceci signifie que la meilleure prévision du prix à la date t est égale au prix observé à la date précédente.

précédent sommaire suivant