WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Qualité de la démocratie et de la gouvernance au Burkina Faso

( Télécharger le fichier original )
par Daouda THIOYE
ENSAE-Sénégal - Ingénieur des travaux statistiques (3éme année) 2013
  

précédent sommaire suivant

III.1.2 Perception des citoyens pour les autres types de régimes politiques :

Continuant toujours sur cette lancée et pour mieux percevoir leur adhésion aux principes démocratiques, il leur a été soumis une série d'alternatives concernant des exemples de régimes présidentiels.

Interrogés sur un régime à parti unique, plus de la moitié de la population (54%) rejette totalement ce type de régime ; cependant une bonne partie de la population représentant 34% sont favorables pour celui-ci. En regardant ce qu'en pensent les citoyens au niveau de chaque région, l'on constate que presque unanimement, les individus refusent carrément un régime où seulement un parti politique est autorisé à briguer les suffrages des électeurs et à gouverner. En effet dans presque toutes les régions la majeure partie de la population soutient cette opinion (74% au niveau du Centre, 72% pour le Nord, 63% au niveau du Sahel, 57% concernant les Hauts-Bassins, etc.).Cependant, il fait noter que dans certaines régions telles que le Sud-Ouest et la Boucle du Mouhoun, plus 45% des individus de ces régions jugent ce type de régime de manière positive (respectivement 45% et 48%), et 26% au niveau de la Boucle du Mouhoun, de même que 25% au niveau du Sud-Ouest y sont même très favorables.Aussi, il faut signalerque la proportion des personnes qui ne parviennent pas à trancher sur cette question ne dépasse pas 6% dans les régions et ne représente que 3% dans l'ensemble.

Ceci se confirme aussi par le fait que 63% des Burkinabé pensent que plusieurs partis politiques sont nécessaires pour garantir qu'ils aient réellement le choix de ceux qui vont les gouverner.

Tableau 10 : Appréciation d'un régime de parti unique :

Régions

Régime de parti unique (en %)

En désaccord

Ni d'accord ni en désaccord

D'accord

Ne sais pas

Boucle du Mouhoun

41,18

0,84

45,38

12,61

Cascades

48,89

2,22

48,89

-

Centre

74,30

2,79

20,67

2,23

Centre-Est

45,16

2,15

27,96

24,73

Centre-Nord

52,58

2,06

35,05

10,31

Centre-Ouest

47,96

3,06

46,94

2,04

Centre-Sud

49,09

3,64

45,45

1,82

Est

40,63

5,21

33,33

20,83

Hauts-Bassins

56,82

5,30

29,55

8,33

Nord

71,58

1,05

26,32

1,05

Plateau Central

38,60

5,26

33,33

22,81

Sahel

63,41

1,22

29,27

6,10

Sud-Ouest

38,46

1,92

51,92

7,69

Total

53,92

2,83

34,17

9,08

Source : Afrobaromètre, Round 4, Burkina Faso, calcul de l'auteur.

D'autre part, lorsqu'on les interroge sur le refus ou non d'un régime où l'armée intervient pour diriger le pays, l'on constatetoujours que les citoyens sont hostiles à ce type de régime, mais force est de constater que la proportion est moins importante que la dernière. En effet49% d'entre eux la rejettent totalement tandis que 39% émettent un avis positif à ce propos. Suivant les régions on remarque que la plupart d'entre elles confirme cet avis d'ensemble, mais toujours est-il qu'une partie de leur population a changé de position en faveur d'une acceptation d'un régime dirigé par l'armée. C'est ainsi qu'au niveau des régions comme le Centre, le Plateau Central, du Sahel, du Nord, entre autre, la proportion de ceux affirmant un refus est respectivement de 65%, 61%,59% et 56%.

Cependant, on peut s'étonner que,contrairement à l'opinion d'ensemble, au niveau des régions du Sud-Ouest, des Hauts-Bassins, des Cascades et de la Boucle du Mouhoun,la majeure partie des citoyens ont un goût prononcé pour ce type de régime :ils sont de 64% au Sud-Ouest,57% dans les Hauts-Bassins,64% au niveau des Cascades et 47% dans la Boucle du Mouhoun.Ceci pourrait sans doute être expliqué par l'histoire politique du pays qui n'a connu que des régimes militaires depuis 1966 ; et de ce fait une partie de la population, qui n'a été gouverné que des gens de l'arméemontre une certaine affection à ce type de régime.

Tableau 11 : Appréciation d'un régime militaire :

Régions

Régime militaire(en %)

En désaccord

Ni d'accord ni en désaccord

D'accord

Ne sais pas

Boucle du Mouhoun

38,66

4,20

47,06

10,08

Cascades

17,78

2,22

64,44

15,56

Centre

65,17

6,18

25,28

3,37

Centre-Est

51,06

4,26

29,79

14,90

Centre-Nord

47,42

7,22

40,21

5,15

Centre-Ouest

53,61

6,19

38,14

2,06

Centre-Sud

52,73

1,82

40,00

5,45

Est

52,08

6,25

29,17

12,50

Hauts-Bassins

34,09

1,52

56,82

7,58

Nord

56,25

4,17

34,38

5,21

Plateau Central

61,40

5,26

19,30

14,04

Sahel

59,26

-

34,57

6,17

Sud-Ouest

30,19

1,89

64,15

3,77

Total

49,42

4,25

38,75

7,58

Source : Afrobaromètre, Round 4, Burkina Faso, calcul de l'auteur.

Pour aller plus loin, on a voulu cerner leur avis sur ce qu'ils pensent d'un régime dirigé par un homme fort qui décide de tout sans pour autant consulter l'assemblée nationale.

Mais dans l'ensemble, les citoyens sont plus que déterminés et refusent carrément un tel régime.Près de 7 personnes sur 10 (69%) confirment ce refus systématiquealors que ceux qui soutiennent le contraire ne représentent que 15%, davantage moins nombreux que dans les cas précédents.

Cette situation se confirme encore plus si l'on voit qu'au niveau de toutes les régions, les individus ont tranché sur cette question,rejetant systématiquement ce type de régimeoù les élections et l'Assemblée nationale sont abolies de sorte que le président du Faso puisse tout décider. Même suivant le milieu de résidence, l'on est permis de constater que 65% de la population rurale ainsi que 69% en milieu urbain sont du même avis. De plus il s'y ajoute que ceci n'est pas lié en partie à leur niveau d'instruction puisque le test de khi deux détecte une liaison faible (V de Cramer =0,147) entre ces deux variables. Ce refus se confirme davantage par le fait plus de la moitié de population (57%) déclarent que l'Assemblée nationale devrait veiller à ce que le président de la République lui explique régulièrement comment le gouvernement dépense l'argent des contribuables.

Tableau 12 : Appréciation d'un régime dirigé par un homme fort.

Régions

Régime où le Président peut tout décider(en %)

En désaccord

Ni d'accord ni en désaccord

D'accord

Ne sais pas

Boucle du Mouhoun

73,95

5,88

6,72

13,45

Cascades

51,11

2,22

35,56

11,11

Centre

78,21

2,79

13,97

5,03

Centre-Est

47,31

2,15

31,18

19,35

Centre-Nord

61,22

2,04

20,41

16,33

Centre-Ouest

77,32

15,46

4,12

3,09

Centre-Sud

87,28

-

7,27

5,45

Est

51,04

2,08

21,88

25,00

Hauts-Bassins

68,94

4,55

14,39

12,12

Nord

77,89

2,11

5,26

14,74

Plateau Central

57,89

-

22,81

19,30

Sahel

83,13

2,41

7,23

7,23

Sud-Ouest

62,26

3,77

22,64

11,32

Total

68,80

3,83

15,14

12,23


Source
: Afrobaromètre, Round 4, Burkina Faso, calcul de l'auteur.

C'est donc bien en regard d'autres types de régimes politiques, donc dans une perspectivecomparative que la démocratie, entendue comme un processus politique de désignation des dirigeants par les urnes, est considérée comme le meilleur système de gouvernement.

Le graphique ci-dessous permet de résumerles trois alternatives précédentes.

Graphique17 : Préférence de la population quant aux autres types de régimes politiques

précédent sommaire suivant







Rassembler les contraires c est creer l harmonie