WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Qualité de la démocratie et de la gouvernance au Burkina Faso

( Télécharger le fichier original )
par Daouda THIOYE
ENSAE-Sénégal - Ingénieur des travaux statistiques (3éme année) 2013
  

précédent sommaire suivant

CHAPITRE IV : QUALITE DE LA GOUVERNANCE AU BURKINA 

Ce chapitre parait plus que intéressant puisqu'il permet d'étudier la manière dont les gens sontgouvernés au Burkina. Il sera surtout question de mesurer leur degré de confiance et de satisfactionaux institutions publiques afin de confronter les perceptions et les aspirations avec la réalité du mode de fonctionnement de l'Etat.

IV.1. LA CONFIANCE AUX INSTITUTIONS :

Dans cette section, il s'agira de voir est ce que la population accorde du crédit aux institutions telles que la Présidence de la République, l'AssembléeNationale, la justice burkinabé,de même les partis pourpouvoir expliquer certaines situations que l'on note dans le pays.

· Les citoyens ont-ils confiance au Président de la République et au parti au pouvoir ?

La confiance d'un peuple envers son Président constitue pour celui-ci un atout important et augmente sa crédibilité aussi bien au niveau national qu'international.

Le tableau suivant donne le degré de confiance des Burkinabé envers l'actuel Président du Faso.

Tableau 19 : Degré de confiance de la population envers le Président du Faso

Régions

Confiance au Président de la République (en %)

Pas du tout

Juste un peu

Une confiance partielle

Une grande confiance

Ne sais pas/ N'en a
pas entendu parler

Boucle du Mouhoun

1,67

6,67

5,83

77,50

8,33

Cascades

10,87

8,70

17,39

58,70

4,35

Centre

10,11

16,29

20,79

46,07

6,74

Centre-Est

13,04

2,17

10,87

65,22

8,70

Centre-Nord

3,13

6,25

7,29

78,13

5,21

Centre-Ouest

1,03

16,49

21,65

59,79

1,03

Centre-Sud

7,27

5,45

12,73

70,91

3,64

Est

11,58

8,42

11,58

54,74

13,68

Hauts-Bassins

3,03

16,67

21,21

47,73

11,37

Nord

4,17

17,71

28,13

43,75

6,25

Plateau Central

6,90

5,17

15,52

62,07

10,34

Sahel

12,20

15,85

17,07

47,56

7,32

Sud-Ouest

5,66

16,98

15,09

60,38

1,89

Total

6,75

11,67

16,17

58,17

7,25


Source
: Afrobaromètre, Round 4, Burkina Faso, calcul de l'auteur.

Au regard de ce tableau, l'on constate que les Burkinabé accordent une certaine crédibilité à leur Président puisque 58% d'entre eux disent lui accorder une pleine confiance. Par la même, 38% déclarent avoir confiance en lui, maisminime pour 12% d'entre eux, et partielle pour les 16% restants. La proportion de ceux à qui le Président du Faso n'inspire pas confiance ne représente que 7% de la population et reste sensiblement égale à celle de ceux qui ne savent pas grand-chose à ce sujet. Considérant le milieu de résidence, on peut signaler cette entière confiance envers le Président est plus grande chez les ruraux (63%), alors que chez la population urbaine, elle ne concerne que 44% des citoyens.

Si l'on porte notre analyse suivant les régions, cet avis envers le Président est plus plébiscité au niveau des régions comme le Boucle du Mouhoun (77%), du Centre Nord(78%), du Centre Sud(72%), du Plateau Central(62%) et du Sud-Ouest (60%) où le poids de ceux qui déclarent n'avoir aucune confiance en lui ne dépasse pas en général 7%.Ceci est sans doute prévisible puisque ces régions constituent en partie les fiefs électoraux de l'actuel Président Blaise Compaoré.

Cependant au niveau des régions du Centre, des Hauts-Bassins,du Nord et du Sahel, même si plus de 43% des citoyens de ces régions font confiance au Président actuel, nous remarquons que ceux qui n'ont pas confiance enlui restent non négligeable (10% au Centre, 12% au Sahel), de même ceux pour qui cette confiance n'est guère grande ( 37% au Centre, 38% dans les Hauts-Bassins, 46% au Nord et 33% au niveau du Sahel).

Cette entière confiance au Président explique en partie le fait que celui-ci reste au pouvoir depuis plus de 24 ans.

Toutefois, même si la population a cette pleine confiance envers le Président,il n'en est pas la même concernant le parti au pouvoir. En effet la confiance de la population pour ce dernier reste encore très mitigée avec 36% déclarant une pleine confiance, 16% et 17% ayant respectivement une confiance minime et partielle et 15%, plus pessimistes, à qui le régime au pouvoir n'inspire pas du tout confiance. Les mêmes situations sont observées au niveau des régions où la proportion de ceux ayant une pleine confiance pour ce régime varie entre 20% (notée au Centre) et 56% (au Centre Nord) ; cellede ceux qui n'ont pas du tout confianceoscillant entre5% (au Plateau Central) et 31%(au Centre)et celle des citoyens qui ont une confiance minime ou partielle dépassant 50% dans la plupart des régions et qui demeure très importante.

Graphique 26 : Degré de confiance des Burkinabé envers le parti au pouvoir

Cette confiance envers le régime au pouvoir, même si elle n'est pas unanimement reconnue à travers le pays, témoigne en partie de la faiblesse de l'opposition burkinabé. Ainsi, interrogés sur leur confiance envers les partis politiques d'opposition, uniquement 27% déclarent avoir une pleine confiance envers ceux-ci, au moment où 20% d'entre eux affirment n'avoir aucune confiance pour ces partis. Il s'y ajoute que ces partis d'opposition n'inspirent qu'une confiance minime pour 19% des citoyens et pour d'autres représentant 17%, celle-ci n'est que partielle. Recueillant l'avis des ruraux, on constate que uniquement 29% d'entre eux ont une pleine confiance pour l'opposition burkinabé de même que chez les urbains où elle reste encore plus faible (21%).

Ce manque de confiance envers les partis politiques d'opposition n'implique pas que ceux-ci ne sont point crédibles, mais pourrait sans doute s'expliquer par le fait que la majeure partie de la population (environ 65%) pensent que les partis d'opposition devraient coopérer avec le gouvernement en place et l'aider à développer le pays.

Graphique 27 : Degré de confiance des Burkinabé envers les partis politiques d'opposition 

précédent sommaire suivant