WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Qualité de la démocratie et de la gouvernance au Burkina Faso

( Télécharger le fichier original )
par Daouda THIOYE
ENSAE-Sénégal - Ingénieur des travaux statistiques (3éme année) 2013
  

précédent sommaire suivant

· La confiance à l'assemblée nationale et aux institutions juridiques :

L'assemblée nationale constitue l'une des institutions les plus importantes dans un pays démocratique. C'est la seule institution qui est habilitée à voter les projets de lois proposées par le Président de la République et de les mettre en vigueur si elle les trouve bénéfiques pour la population. A ce titre, il serait intéressant de voir quel degré de confiance les citoyens lui accordent.

Le tableau ci-dessous donne la répartition qui en ressort.

Tableau 20 : Degré de confiance des citoyens envers l'Assemblée nationale(en %).

Régions

Pas du tout

Juste un peu

Une confiance partielle

Une grande confiance

Ne sais pas/ N'en a

pas entendu parler

Boucle du Mouhoun

2,52

10,08

26,05

52,1

9,24

Cascades

6,52

15,22

17,39

36,96

23,91

Centre

15,17

23,03

23,6

30,34

7,87

Centre-Est

6,38

2,13

10,64

57,45

23,4

Centre-Nord

7,22

10,31

15,46

56,7

10,31

Centre-Ouest

3,09

19,59

32,99

40,21

4,12

Centre-Sud

5,36

10,71

25

53,57

5,36

Est

8,42

11,58

16,84

38,95

24,21

Hauts-Bassins

9,85

27,27

15,15

34,09

13,64

Nord

7,29

23,96

26,04

33,33

9,38

Plateau Central

10,34

1,72

12,07

48,28

27,59

Sahel

15,85

12,2

31,71

36,59

3,66

Sud-Ouest

7,69

25

13,46

44,23

9,62

Total

8,57

15,89

21,05

42,1

12,4

Source : Afrobaromètre, Round 4, Burkina Faso, calcul de l'auteur.

Mesurant le degré de confiance des citoyens envers l'Assemblée nationale, l'on constateque cette institution inspire confiance à 42% d'entre eux. Mais les pourcentages de ceux qui déclarent avoir juste un peu confiance et une confiance partielle semblent assez importantset sont respectivement de 16% et de 21% ; ceux qui n'ont aucune confiance en elle étant de 9%. Donc on peut dire les citoyens burkinabés, malgré l'importance et le rôle prépondérant de l'Assemblée nationale, montrent certaines réserves à son égard. D'ailleurs ils font plus confiance à leur Président qu'à leurs représentants. Ceci semble être dû par le fait que la majeure partie de la population (environ 63%) ne connaissent pas le nom de leur député et 61% pensent que certains députés sont liés aux affaires de corruption.

Suivant les régions, il faut noter que c'est au niveau de la région du Centre (la capitale administrative) que les citoyens ont une vision plus pessimiste de l'Assemblée nationaleavec 30% de sa population quidéclare avoir une entière confiance alors que 15% affirment le contraire.

Pour ce qui est de la justice burkinabè, on note à peu prèsla même situation : 42% disent avoir une pleine confiance en elle, 17% et 19% déclarent respectivement avoir une confiance minime et partielle et 11% à qui la justice n'inspire aucune confiance. Toujours on remarque que la région du Centre reste davantage réticente avec cette fois-ci une proportion encore plus importante (21%) qui n'accorde aucune crédibilité à cette institution.

Cette confiance mitigée envers la justice peut s'expliquer par le fait bonne partie des citoyens pensent que la justice ne fait pas son travail équitablement, et par la même 38% des citoyens affirment que les citoyens sont souvent traités inégalement devant et même 19% affirment que ce phénomène est toujours noté dans le pays.

précédent sommaire suivant