WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Contribution du contrôle interne à  la gestion des risques opérationnels d'une banque:cas de la CBC

( Télécharger le fichier original )
par Daris Nasere NANSEU
Université de Douala  -  DESS banque finance 2011
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

II - La cartographie et les procédures de contrôle des risques opérationnels

L'identification des risques opérationnels, de même que les procédures de contrôle sont encore en implémentation à la CBC. Ce qui semble justifier le faible éventail de risques rencontré et les procédures simplifiées de contrôle.

A- Les principaux risques opérationnels rencontrés à la CBC

Les risques opérationnels ont été identifiés par Bale 2 comme deuxième menace des activités d'une banque derrière le risque de crédit. A la CBC, ils ont fait l'objet d'une classification notamment dans le cadre des PPRS et sont les suivants : le risque administratif, le risque comptable, le risque de ressources humaines, le risque informatique et le risque juridique et fiscal.

1- Le risque administratif

Celui-ci est lié à l'absence ou l'inapplication des procédures,à la sécurité des valeurs,des personnes,des actifs ;à la qualité de traitement des opérations,à des transactions non autorisées.

2- Le risque comptable

Il a trait à la régularité et à la sincérité des opérations comptables dont la conséquence peut être un redressement fiscal, avec bien sur son impact sur le PNB

3- Le risque des ressources humaines

Celui-ci est consécutif à un mauvais recrutement qui pourrait éventuellement à terme se traduire par une contre performance.

4- Le risque informatique

C'est le risque lié à la défaillance du système d'information de la banque qui peut se traduire par des pertes d'informations.

B- Les procédures de contrôle des risques opérationnels

La procédure de contrôle est scindée en 4 temps.

1- La collecte des informations

Chaque entité est tenue de transmettre au département du contrôle les informations relatives à ses activités. Ceci se fait suivant une période constante prédéfinie et publiée.

2- L'exploitation des informations collectées

Les informations reçues des entités sont traitées suivant les objectifs du contrôle sur des fichiers préparés à l'avance.

3- La communication

Les résultats issus du traitement des informations sont communiqués aussi bien aux entités concernées qu'à la direction générale pour appréciation et réorientation des activités.

4- Le pilotage

Il consiste à mettre en application les recommandations de la direction générale suite aux résultats des activités de contrôle interne.

précédent sommaire suivant