WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Contribution du contrôle interne à  la gestion des risques opérationnels d'une banque:cas de la CBC

( Télécharger le fichier original )
par Daris Nasere NANSEU
Université de Douala  -  DESS banque finance 2011
  

précédent sommaire suivant

Première partie : Environnement de la Commercial Bank of Cameroon, prise de connaissance et diagnostic du système de contrôle

Introduction

Apres les indépendances, le système bancaire camerounais va connaître une période de relative stabilité jusqu'à la profonde crise des années 1980 dont les mesures de résorption vont consacrer la « nouvelle » banque. La réforme du système et la redéfinition des rôles aussi bien des acteurs que des autorités de tutelle aboutissent à l'émergence des banques nouvelles notamment la Commercial Bank of Cameroon (C.B.C).

Chapitre 1 : LA CBC DANS LE SYSTEME

BANCAIRE CAMEROUNAIS

L'environnement bancaire conditionne largement la structure et même le fonctionnement des banques. Afin de mieux cerner les activités de la CBC, il convient de présenter le milieu dans lequel elle évolue.

I -Bref aperçu du système bancaire camerounais

Le système bancaire du Cameroun trouve ses origines dans la colonisation française au début du 20è siècle avec les premières émissions monétaires. A partir de 1955, le privilège de l'émission monétaire est assurée en Afrique centrale et donc au Cameroun par l'institut d'émission de l'Afrique équatoriale et du Cameroun. Au lendemain des indépendances, le monopole de l'émission monétaire est reconnu à la Banque Centrale des Etats de l'Afrique Centrale et du Cameroun (BCEAC) en vertu des accords de coopération monétaire passés entre la France et cinq états de l'Afrique Centrale. La BCEAC deviendra la Banque Centrale des Etats de l'Afrique Centrale (BEAC) au terme des accords de Brazzaville signés les 22 et 23 novembre 1972. Le système bancaire camerounais est pour ainsi dire une émanation du système bancaire français.

A- les autorités de tutelle et les organes consultatifs

Au Cameroun, l'autorité monétaire est exercée concomitamment par le Ministère des Finance (MINFI) et la BEAC, la COBAC étant l'organe technique chargé de l'élaboration du cadre normatif des banques. L'autorité monétaire est assistée par le Conseil National du Crédit (CNC), organe consultatif.

1- Le Ministère des Finance (MINFI)

En matière bancaire, l'autorité du Ministère des Finance (MINFI) est essentiellement administrative qui consiste le plus souvent par exemple à donner un avis favorable en matière d'agrément.

2- La Banque Centrale des Etats de l'Afrique Centrale (BEAC)

Au terme de l'article premier de ses statuts, La Banque des États de l'Afrique Centrale est un établissement public international africain régi par la Convention de l'Union Monétaire de l'Afrique Centrale (UMAC), la Convention de Coopération Monétaire passée entre la France et les États membres de cette Union et les ses Statuts. La Banque Centrale émet la monnaie de l'Union Monétaire et en garantit la stabilité. Sans préjudice de cet objectif, elle apporte son soutien aux politiques économiques générales élaborées dans l'Union.

Ses missions telles que définies à l'article 23 de la convention du 25 juin 2008 régissant l'Union Monétaire de l'Afrique Centrale consistent notamment à :

- définir et conduire la politique monétaire de l'Union ;

- émettre les billets de banque et les monnaies métalliques qui ont cours légal et pouvoir libératoire dans l'Union Monétaire ;

- conduire la politique de change de l'Union ;

- détenir et gérer les réserves officielles de change des États membres ;

- promouvoir le bon fonctionnement des systèmes de paiement et de règlement.

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.