WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Contribution du contrôle interne à  la gestion des risques opérationnels d'une banque:cas de la CBC

( Télécharger le fichier original )
par Daris Nasere NANSEU
Université de Douala  -  DESS banque finance 2011
  

précédent sommaire suivant

a- Définition juridique

Eu égard au multiple métier de la banque qui l'ont et continue de la façonner depuis son apparition, la notion d' « établissement de crédit » s'est substitué au vocable banque depuis la fin de la deuxième moitié du 20 è siècle (TANGAKOU).

Aussi, qu'il s'agisse de l'ordonnance du 31 août 1985 ou de l'article 2 de l'annexe à la convention du 16 octobre 1990 ou encore de l'article 4 de l'annexe à la convention du 17 janvier 1992 portant harmonisation de la réglementation bancaire en Afrique Centrale ; les établissements de crédit sont des personnes qui effectuent à titre de profession habituelle des opérations de banque. Les opérations de banque comprennent la réception des fonds du public les opérations de crédit, ainsi que la mise à disposition de la clientèle et la gestion des moyens de paiement. Bien que claire et précis, cette définition ne situe pas le rôle économique de la banque.

b- Définition économique

La banque est l'intermédiaire entre offreurs et demandeurs de capitaux selon deux processus (TANGAKOU) :

· en intercalant son bilan entre offreurs et demandeurs de capitaux ; c'est l'intermédiation bancaire

· en mettant en relation directe offreurs et demandeurs de capitaux ; c'est la désintermédiation bancaire

2- Les différentes banques du paysage bancaire camerounais

Le paysage bancaire camerounais est riche de 13 banques donc l'actionnariat majoritaire se partage entre les nationaux et les expatriés largement majoritaires (77%).

a- Les banques d'origine étrangère

Elles sont les plus nombreuses et les plus anciennes. si les unes viennent à peine de s'installer (UBA, Banque Atlantique, Océanic Bank, Ecobank) au Cameroun, d'autres en revanche y sont installées depuis les indépendances et ont connu des mues au gré des restructurations (SGBC-BICEC-SCBC-CITI Goup-SCB CA).

b- Les banques locales

Les opérateurs économiques camerounais sont entrés tardivement et timidement dans la création des banques à capitaux majoritairement locaux à défaut de l'être entièrement. La première banque à capitaux nationaux est créée en 1989 (CCEI) (TANGAKOU). Au jour d'aujourd'hui, le système bancaire compte 3 banques à capitaux nationaux en l'occurrence Afriland First Bank issue de CCEI, la National Financial Credit et la Commercial bank of cameroon (CBC).

précédent sommaire suivant







9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.



Appel aux couturier(e)s volontaires

Hack the pandemiuc !

Moins de 5 interactions sociales par jour



BOSKELYWOOD from Ona Luambo on Vimeo.