WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Le développement de l'employabilité à  partir d'une réflexion sur la responsabilité sociale de l'entreprise

( Télécharger le fichier original )
par Nathalie Marcopoli
Conservatoire national des arts et métiers Paris - Mémoire de DESS développement des systèmes d'organisation 2005
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

2.2 Mise en oeuvre de la RSE dans l'entreprise 10(*)

Traiter de la mise en oeuvre de la RSE, c'est traiter du mode d'exercice ou du mode d'expression concret de ce concept. C'est le stade de la concrétisation après l'énonciation de valeurs ou de grands principes. Une première étape de concrétisation correspond à ce que l'on peut appeler une stratégie d'approche ou d'action ; cette étape est suivie de la mise en place d'outils, de moyens.

Nous développerons dans cette partie les changements majeurs que peut engendrer le développement de la RSE dans l'entreprise et les approches et outils utilisés pour sa mise en oeuvre.

Idée : le niveau d'engagement de l'entreprise dans la RSE dépend de l'intégration de cette RSE dans le système de management et l'activité économique de l'entreprise

Faits : Un type d'évaluation consiste à appréhender les éléments positifs réalisés par l'entreprise en matière de RSE

Un autre type d'évaluation consiste à repérer les nuisances négatives

Idée : Deux types d'évaluation existent qui ne donnent pas lieu aux mêmes résultats

Idée : La responsabilité de l'entreprise s'apprécie à partir de trois dimensions (sociale, économique et environnementale), et de plus en plus dans une optique de performance globale

2.2.1 Une ouverture vers l'extérieure

La RSE induit un dialogue avec des parties prenantes et une ouverture de l'entreprise vers l'extérieur. Le développement du concept de RSE est d'abord marqué par des rapports différents entre le monde économique et la société, à savoir que ces deux sphères sont beaucoup plus liées l'une à l'autre qu'avant.

L'énonciation des enjeux, c'est-à-dire de ce qui se joue à travers le concept de RSE, se fait souvent en utilisant comme point d'entrée les principaux acteurs parties prenantes aux activités de l'entreprise. En effet, la RSE se réalise principalement par l'exercice de pressions des parties prenantes sur les entreprises, afin de modifier leurs comportements. Trois catégories principales seront développées : les ONG, les syndicats de salariés et les consommateurs.

2.2.1.1 Les ONG et le milieu associatif

Les interactions entre ces parties prenantes (ONG et associations) et les entreprises sont un phénomène nouveau. Leurs pressions s'exercent de différentes manières :

- manifestations lors de rencontres internationales ou grands rassemblements tels que ceux des mouvements altermondialistes qui organisent les Forums Sociaux (Mondiaux, Européens)

- opérations de boycott ou de menace de boycott d'entreprises, de produits

- opérations de promotion de l'épargne solidaire

- développement du commerce équitable (ce type de commerce privilégie les rapports directs entre consommateurs et producteurs et veille à assurer, dans un souci de protection des producteurs, un partage équitable de la marge entre producteurs et distributeurs)

- mise en place des labels sociaux et éthiques, consistant à mettre en évidence des distinctions positives concernant des marques ou des produits qui s'engagent sur le terrain social ou environnemental

- établissement de normes sociales

Ces différentes actions traduisent des modes de pression bien différents, qui vont de la dénonciation au dialogue avec les entreprises. Il semblerait que la tendance aille plutôt en direction d'une recherche de dialogue et de collaboration.

En France, les approches de type partenarial ont du mal à se mettre en place, du fait d'une importante méfiance. Ce type d'approche ne fait d'ailleurs pas l'unanimité dans le milieu des ONG en général, qui craignent un renforcement du secteur privé au détriment des Etats.

Cette diversité d'actions a pour conséquence une multitude d'outils. Nous noterons également des finalités, des périmètres géographiques d'actions différents ; tout ceci conduit au constat d'une grande hétérogénéité au sein de ce groupe de parties prenantes.

* 10 Les éléments de ce paragraphe ont été développés à partir de l'ouvrage de M.Capron, F.Quairel-Lanoizelée, op.cit., 2004

précédent sommaire suivant











Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.