WOW !! MUCH LOVE ! SO WORLD PEACE !
Fond bitcoin pour l'amélioration du site: 1memzGeKS7CB3ECNkzSn2qHwxU6NZoJ8o
  Dogecoin (tips/pourboires): DCLoo9Dd4qECqpMLurdgGnaoqbftj16Nvp


Home | Publier un mémoire | Une page au hasard

 > 

Alphabétisation fonctionnelle et développement de l'agriculture: cas de la filière cotonnière togolaise à  Agbonou ( préfecture d'Ogou )

( Télécharger le fichier original )
par Yao Koutremon
Ecole nationale de formation sociale - En vue de l'obtention du diplôme d'état de cadre supérieur de développement social 2013
  

précédent sommaire suivant

Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

Remerciements

Au terme de ce travail de recherche, nous tenons à remercier :

. Monsieur Sadissou MIZIYAWA, Sociologue consultant, qui malgré ses multiples occupations, a bien accepté de diriger ce travail. Qu'il trouve ici l'expression de notre gratitude.

. Docteur Kokou K. DJAGNI, Directeur Général de la NSCT, pour avoir autorisé cette étude auprès des producteurs.

. Monsieur Yao J. NUAKEY, Docteur en sociologie, Professeur à l'INSE/UL, pour ses constantes disponibilités et soutiens pour l'élaboration de ce document.

. Monsieur ADIKA Y. Dom, chef Division Alphabétisation et Education Non Formelle à la DRE des Plateaux, pour ses apports et observations pour l'élaboration de ce document.

. Tous les enquêteurs (ATC), qui ont bien accepté de braver la vie sociale difficile pour aller à la rencontre des producteurs, nous leur exprimons nos sincères remerciements pour cet appui fort considérable.

. Tous les producteurs des GPC qui ont accepté de répondre à nos questionnaires, nous leur exprimons notre sincère gratitude et nous leur disons que ce travail est le leur pour la réalisation du droit à l'éducation pour tous.

. Tous nos enseignants et intervenants à l'ENFS, et particulièrement, ceux avec qui nous avons eu à échanger sur la pertinence de ce travail, nous leur sommes reconnaissant.

Que tous ceux qui de près ou de loin ont contribué à la réalisation de ce travail de recherche trouvent ici l'expression de nos remerciements les plus sincères et les plus profonds.

8

INTRODUCTION

Depuis la moitié du XXème siècle, les éducateurs d'adultes reconnaissent que les compétences (lecture, écriture et calcul) en alphabétisation ne constituent pas une fin en soi mais qu'elles doivent avoir un but pratique dont les alphabétisés pourront tirer profit. A cet effet, le terme «alphabétisation fonctionnelle» est apparu en 19621. Les tentatives de lier étroitement les compétences en alphabétisation aux activités productives, voire même de les en faire dériver, ont été entreprises pour la première fois avec l'expérience pionnière de l'Organisation des Nations Unies pour l'Education, la Science et la Culture (UNESCO) dans le cadre du Programme Expérimental Mondial d'Alphabétisation (PEMA). Ce programme né au lendemain de la Conférence de Téhéran en 1965 avait pour but d'intégrer l'alphabétisation aux activités productives. Cette approche a connu un grand succès. Au Kenya, les alphabétiseurs se sont employés dès 1969, à aider les apprenants à mettre sur pied des projets générateurs de revenus et à inviter des techniciens spécialisés à venir approfondir les connaissances, les attitudes et les aptitudes professionnelles des participants (Mwangi, 2001). En Guinée, l'alphabétisation et les activités productives sont jumelées à un point tel qu'on ne parle plus de deux, mais d'une seule approche (Diallo, 2001). Le programme national de l'Ouganda est connu sous le simple nom de « Functional Adult Literacy (FAL) programme », c'est-à-dire «Programme d'alphabétisation fonctionnelle pour adultes» et celui du Ghana sous le nom de «Programme d'alphabétisation et de compétences fonctionnelles». Les programmes de ces deux derniers pays précités, ont plutôt mis l'accent sur les activités de développement communautaire et attachent une plus grande importance à l'hygiène, à la prévention de la maladie et à la protection de leur environnement. Pour leur part, les enseignants de la formation professionnelle ont compris depuis longtemps

1 Wikpedia.org/wiki/Alphabétisation

9

que sans une maîtrise suffisante de la lecture, de l'écriture et de l'arithmétique (calcul), les apprenants n'ont que des moyens limités d'améliorer leurs connaissances, leurs compétences professionnelles et leurs potentiels. C'est dans cet esprit que le Programme des Nations Unies pour l'Agriculture et l'Alimentation (FAO) a déclaré en 19802 que «L'accroissement de la production agricole grâce aux nouvelles technologies nécessite la formation et l'alphabétisation en tant qu'éléments du processus de développement et inversement, la formation et l'alphabétisation seront de moindre utilité dans une société en développement si on les considère comme des processus isolés».Le Bureau International du Travail (BIT), qui a réalisé au Nigeria un projet de création d'activités génératrices de revenus pour les femmes du secteur du développement de la Santé, a déclaré qu'«il faudrait inclure l'alphabétisation fonctionnelle afin d'accroître l'impact de la formation dans les nouvelles filières professionnelles et technologiques»3 et «en même temps inclure une formation dans le domaine de la tenue de registres, de la comptabilité, de l'estimation des prix de revient, des tarifications etc.»4 .

Au Togo, la planification indicative de l'économie togolaise a été initiée en 1966 avec le premier plan quinquennal dénommé « plan de développement économique et social ». L'exécution de ce premier plan quinquennal (19661970) n'a pas connu de succès à cause de la non-participation des populations qui est imputée à l'analphabétisme. Depuis 1971, divers programmes d'alphabétisation fonctionnelle utilisant des approches novatrices ont été élaborés pour le développement de l'agriculture. La culture du riz a été retenue pour les régions des Savanes et de la Kara, le coton pour la région centrale et des plateaux et le manioc pour la région maritime. Ces programmes étaient à l'actif de l'Etat, puis des sociétés parapubliques et autres Organisations de la Société

2FAO, 1980. Agricultural Training: Report of an Evaluation Study. Food and Agriculture Organization of the United Nations, Rome.

3 BIT, 1994;Basic management training for micro-enterprises, Trainers'guide (Genève).p.iii

4 Idem

10

Civile (OSC) qui ont pris sa relève. L'objectif était de permettre aux adultes analphabètes d'apprendre à lire, à écrire et à calculer et de mettre ces connaissances instrumentales à profit pour s'informer et se former en vue d'accroître leurs productivités et d'améliorer leur qualité de vie.

C'est dans cette optique que la Société Togolaise du Coton (SOTOCO) devenue Nouvelle Société Cotonnière du Togo (NSCT) a augmenté le capital humain de ses producteurs à travers une vaste campagne d'alphabétisation dans le cadre de la production cotonnière comme ce fut le cas au Mali et au Burkina-Faso. Cette initiative de la filière cotonnière togolaise se justifie par le fait que la survie de la dite société dépend de l'existence des producteurs et plus encore de l'amélioration de leur productivité. Cette initiative a-t-elle atteint son objectif ? Les sociologues et économistes du développement mettent un accent particulier sur le capital humain pour l'accroissement de la production agricole. Même si une meilleure production est conditionnée par la modernisation du secteur agricole c'est-à-dire l'introduction des innovations dans les techniques de production, ces techniques ne peuvent être acceptées et mises en application que par des gens outillés. Il nous semble donc évident que les activités éducatives ont un impact sur la production cotonnière. Ce qui justifie notre étude qui porte sur le thème: « Alphabétisation fonctionnelle et développement de l'agriculture : cas de l'expérience de la filière cotonnière togolaise à Agbonou (préfecture de l'Ogou)». Cette étude se fixe comme objectif général d'apprécier l'impact de l'alphabétisation fonctionnelle sur la production cotonnière et par ricochet sur le niveau de vie des producteurs des GPC d'Agbonou. Comme on peut le remarquer dans la formulation de cet objectif, notre travail est une étude de cas qui appréciera l'évolution de la production cotonnière des néo-alphabètes avant et après les sessions d'alphabétisation.

Le présent travail de recherche pour l'obtention du diplôme du Cadre Supérieur de Développement Social s'articule selon le schéma suivant :

11

Première partie : Approche méthodologique

o Le chapitre premier intitulé problématique et cadre conceptuel, présente la problématique au premier titre. Un deuxième titre intitulé Revue de littérature, énonce le cadre de référence théorique qui inclut la définition des principaux concepts clés de la recherche.

o Le chapitre deux intitulé cadre pratique de la recherche, met l'accent sur le cadre physique et environnemental de la recherche dans le titre 1. Le titre 2 (Enquête de terrain) expose le dispositif méthodologique qui nous a permis de réaliser l'étude.

Deuxième partie : Résultats de la recherche

o Le chapitre un, donnera une présentation statistique des données de terrain (titre 1). Suivra ensuite dans le titre deux, l'analyse et l'interprétation des résultats.

o Le chapitre deux, intitulé Apports de la recherche, mettra l'accent sur les solutions proposées (titre 1) et les perspectives (titre 2). Elles tiendront compte forcément des données recueillies.

12

précédent sommaire suivant











Bitcoin is a swarm of cyber hornets serving the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy

9Impact, le film from Onalukusu Luambo on Vimeo.